Ouvrir le menu principal

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Le hockey sur glace est le sport le plus populaire dans sa ville natale de Jaca. Alcaine commence ce sport à l'âge de cinq ans[3]. Son premier entraîneur est russe. L'équipe ne possédant pas de gardien, il demande à Alcaine d'essayer ce poste. Alcaine, qui a du mal à comprendre les tactiques expliquées par son entraîneur, accepte et prend rapidement au jeu[4]. En 2008, il commence sa carrière dans la Superliga Española avec le FC Barcelone. L'équipe remporte le titre national en 2009.

En 2011, il signe aux Diables Rouges de Briançon dans la Ligue Magnus. L'entraîneur de l'équipe Luciano Basile est le sélectionneur de l'équipe d'Espagne. Disposant d'un budget de recrutement serré, il décide d'engager le jeune gardien de 19 ans afin d'en faire son portier titulaire. Le pari est osé étant donné qu'Alcaine n'a jamais évolué au niveau professionnel. Durant le mois d'août et pendant une semaine, les deux gardiens de l'équipe Alcaine et Aurélien Bertrand sont conseillés et entraînés par Jonathan Bernier, gardien de but des Kings de Los Angeles dans la Ligue nationale de hockey. Bernier est le frère de l'attaquant des Diables Rouges de Briançon Marc-André Bernier. Lors de son premier match officiel en Coupe de la Ligue, Alcaine réalise un blanchissage contre Grenoble lors d'une victoire 7-0[5]. Les Diables Rouges, premiers de la poule D, éliminent ensuite Chamonix puis Rouen pour atteindre la finale de l'épreuve[6]. Le match se dispute sur la glace de Méribel où ils comptent cinq défaites en finale de Coupe de la ligue et de Coupe de France. Après trois échecs à ce stade de la compétition, les Briançonnais l'emportent 4-1 face aux Pingouins de Morzine-Avoriaz[7] et décrochent la première Coupe de la Ligue de leur histoire. En Coupe de France, les rouges sont sortis 3-2 par Amiens en quart de finale après avoir battu Valence et Gap[8]. L'année 2012 est plus difficile, ils terminent in extremis quatrièmes de la saison régulière de la ligue Magnus. Au complet, ils se font éliminer par Angers, qui comptent cinq blessés, en quart de finale trois victoires à une[9]. En juillet 2012, Alcaine est convié au camp de développement des Maple Leafs de Toronto[10] sur invitation de l'entraîneur des gardiens François Allaire[11].

Début août, il décide de poursuivre ses études en Espagne. Il signe pour le club du CH Vitoria-Gasteiz après avoir décliné des offres de clubs de deuxième niveau suédois et finlandais[12].

Carrière internationaleModifier

Il représente l'équipe d'Espagne au niveau international. Il a participé aux sélections jeunes. En 2009, il prend part à son premier championnat du monde dans la division 2. Il réalise son premier blanchissage au cours du championnat du monde 2010 de la division 2, groupe A lors de la victoire 6-0 face à l'Australie où il stoppe cinquante-cinq lancers adverses[13]. L'Espagne remporte son groupe et accède à la division 1 pour l'édition 2011. Il s'agit de la première participation de l'Espagne à ce niveau de compétition. Dernière de la Division 1, groupe A, Alcaine et ses coéquipiers décrochent un succès face à la Corée du Sud 3-2 en prolongation. Il dispute l'Universiade d'hiver de 2011 avec l'Espagne.

Trophées et honneurs personnelsModifier

Championnat du monde moins de 18 ansModifier

  • 2007 : meilleur pourcentage d'arrêts de la division 3.
  • 2007 : meilleure moyenne de buts alloués de la division 3.

Championnat du monde juniorModifier

  • 2010 : nommé meilleur gardien de la division 2, groupe A.
  • 2011 : nommé meilleur gardien de la division 2, groupe A.

Championnat du mondeModifier

  • 2010 : meilleur pourcentage d'arrêts de la division 2, groupe A.
  • 2010 : meilleure moyenne de buts alloués de la division 2, groupe A.
  • 2012 : nommé meilleur gardien de but de la division 2, groupe A.
  • 2012 : meilleur pourcentage d'arrêts de la division 2, groupe A.
  • 2012 : meilleure moyenne de buts alloués de la division 2, groupe A.

Ligue MagnusModifier

  • 2011-2012 : nommé révélation de la saison par les médias[14].

StatistiquesModifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Au niveau internationalModifier

Statistiques par saison
Année Évènement PJ V  D Pr/N Min  BC Moy % Arr  Bl Pun Résultat
2006 Championnat du monde moins de 18 ans 2 0 2 0 26 min 18 s 4 9,13 60,00 0 Sixième place de la division 2, groupe A
2007 Championnat du monde moins de 18 ans 4 4 0 0 210 min 50 s 8 2,28 87,69 0 0   Médaille d'or de la division 3
2008 Championnat du monde junior 2 0 2 0 61 min 35 s 8 7,79 89,04 0 0 Quatrième place de la division 2, groupe B
2008 Championnat du monde moins de 18 ans 5 2 3 0 245 min 43 s 17 4,15 89,44 0 0 Cinquième place de la division 2, groupe B
2009 Championnat du monde junior 5 1 4 0 273 min 17 s 17 3,60 88,59 0 0 Cinquième place de la division 2, groupe B
2009 Championnat du monde moins de 18 ans 5 1 4 0 234 min 10 s 17 4,36 89,94 1 0 Cinquième place de la division 2, groupe A
2009 Championnat du monde 5 3 2 - 240 min 13 3,25 90,15 0 0   Médaille de bronze de la division 2, groupe B
2010 Championnat du monde junior 5 3 2 - 294 min 22 s 17 3,47 90,81 0 0   Médaille de bronze de la division 2, groupe A
2010 Championnat du monde 4 4 0 - 240 min 6 1,50 95,59 1 0   Médaille d'or de la division 2, groupe A
2011 Championnat du monde junior 5 3 2 - 299 min 2 s 16 3,21 92,27 1 0   Médaille de bronze de la division 2, groupe A
2011 Championnat du monde 4 1 3 - 204 min 5 s 18 5,29 91,13 0 0 Cinquième place de la division 1, groupe A
2012 Championnat du monde 5 4 1 - 290 min 17 s 9 1,86 95,16 1 0   Médaille d'argent de la division 2, groupe A
2012 Qualifications olympiques 3 1 2 - 180 min 16 5,33 90,30 0 0 Non qualifié
2014 Championnat du monde 4 4 0 - 220 min 3 0,82 93,88 2 0   Médaille d'or de la division 2, groupe B
2015 Championnat du monde 4 2 2 - 215 min 9 s 13 3,63 87,13 0 0 Quatrième de la division 2, groupe A
2015 Qualifications olympiques 3 2 1 - 167 min 57 s 8 2,86 87,30 0 0 Non qualifié
2016 Championnat du monde 4 2 1 - 247 min 4 s 7 1,70 93,40 1 2   Médaille d'argent de la division 2, groupe A

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Ander Alcaine », sur Eliteprospects.com
  2. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com
  3. (en) « The Spanish Hasek », sur www.iihf.com (consulté le 29 juin 2012)
  4. (en) « Maple Leafs bring Ander Alcaine - The Spanish Hasek - to prospects camp », sur www.thestar.com (consulté le 29 juin 2012)
  5. (fr) « Briançon - Grenoble (Coupe de la ligue, groupe D, 1re journée) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 29 décembre 2011).
  6. (fr) « Coupe de la ligue 2012 », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 29 décembre 2011).
  7. (fr) « Briançon - Morzine-Avoriaz (Coupe de la ligue, finale) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 29 décembre 2011).
  8. (fr) « Coupe de France 2012 », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 14 mars 2012).
  9. (fr) « Championnat de France 2011/12 : Ligue Magnus », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 14 mars 2012).
  10. (en) « Leafs Announce Prospect Camp Invites  », sur mapleleafs.nhl.com (consulté le 28 juin 2012).
  11. (en) «  Leafs hunt for hidden gems », sur http://www.torontosun.com (consulté le 29 juin 2012).
  12. (es) « El Escor atrae al portero de la selección nacional », sur http://www.elcorreo.com (consulté le 3 août 2012).
  13. (en) « ESP - AUS 6 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 13 avril 2012).
  14. « La révélation Alcaine », sur www.lequipe.fr (consulté le 23 février 2012).