Anciens pavillons d'octroi de la Porte de Namur

porte d'octroi à Bruxelles, Belgique
Anciens pavillons d'octroi
de la Porte de Namur
Anciens pavillons d'octroi de la Porte de Namur 01.JPG
À présent au no  544 et 589 de l'avenue Louise
Présentation
Destination initiale
pavillons d'octroi
Style
Architecte
Construction
1834-1836
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
544-589 avenue LouiseVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de Bruxelles
voir sur la carte de Bruxelles
Red pog.svg

Les pavillons d'octroi de la Porte de Namur sont des édifices néo-classiques qui se dressaient initialement à la Porte de Namur à Bruxelles et qui furent transférés à l'entrée du bois de la Cambre.

Pavillon d’octroi et square du Bois (Bruxelles) vu depuis le monument Odilon-Jean Périer

HistoriqueModifier

Ces pavillons d'octroi furent érigés par l'architecte Auguste Payen en 1834-1836[1], tout comme les pavillons d'octroi de la Porte d'Anderlecht et de la Porte de Ninove, sur le tracé des boulevards qui ont remplacé la seconde enceinte de Bruxelles (petite ceinture)[2].

En 1862, le Collège de la Ville de Bruxelles décida de démonter les pavillons et de les installer à l'entrée du bois de la Cambre alors en plein projet d'aménagement[3].

Les pavillons font l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le [4].

ArchitectureModifier

Situés aux numéros 544 et 589 de l'avenue Louise, à l'entrée du bois de la Cambre, les deux anciens pavillons d'octroi de la Porte de Namur présentent des façades enduites et peintes en blanc, sur un soubassement en pierre bleue.

La façade principale de chaque pavillon est composée de trois travées ornées chacune d'une baie à piédroits et impostes saillants portant un arc cintré à clef saillante : les deux baies latérales englobent chacune une fenêtre rectangulaire surmonté d'un petit arc cintré tandis que la baie centrale donne accès à la porte d'entrée.

La travée centrale est précédée d'un porche encadré de colonnes aux chapiteaux ornés de tores.

La façade principale est surmontée d'un puissant entablement à architrave et frise nues, d'une corniche en forte saillie et d'un fronton triangulaire.

Les façades latérales des pavillons sont assez semblables, sauf au niveau de leurs travées latérales percées d'une simple fenêtre rectangulaire et d'un œil-de-bœuf.

Situation et accèsModifier

Les pavillons d'octroi sont à présent situés à l'entrée du bois de la Cambre à Bruxelles.

    | arrêt Legrand, fin de l'avenue Louise

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier

  1. Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1C, Pentagone N-Z, Pierre Mardaga éditeur, 1994, p.185
  2. « Bruxelles Extension Sud - Anciens pavillons d’octroi de la porte de Namur - Avenue Louise 544, 589 - Bois de La Cambre - PAYEN Auguste », sur www.irismonument.be (consulté le )
  3. Brochure des journées du patrimoine 2011 de la Région de Bruxelles-Capitale, p. 7
  4. Monuments et sites protégés dans la Région de Bruxelles-Capitale