Ancien hôpital Saint-Jean

ancien Hôpital Saint-Jean de Bruges fondé au XIIe siècle, aujourd'hui Musée Memling

L'Ancien hôpital Saint-Jean (Oud Sint-Janshospitaal) est un ancien complexe hospitalier situé à Bruges, en Belgique et est l'un des plus anciens hôpitaux médiévaux d'Europe, l'hôpital Saint-Jean, devenu un musée qui, dans la chapelle, conserve notamment six chefs-d'œuvre du peintre Hans Memling.

Sint-Janshospitaal
Image dans Infobox.
Informations générales
Type
Ancien hôpital (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Ouverture
Site web
Collections
Collections
Musée hospitalier
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Mariastraat 38, B-8000 Bruges
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg

HistoireModifier

Fondé vers 1150, l'hôpital Saint-Jean (Sint-Janshospitaal) a accueilli les services médicaux de la ville de Bruges jusqu’en 1977.

La salle des malades expose des tableaux, des objets médicaux, du mobilier ancien et des archives illustrant la vie quotidienne des malades et des communautés religieuses, frères puis sœurs au XVIe siècle, soumises à la règle de saint Augustin qui géraient l'hôpital initialement consacré à l'accueil des pèlerins et des indigents.

La pharmacie, active jusqu’en 1971, conserve son aménagement du XVIIe siècle.

La collection MemlingModifier

 
Musée Memling, intérieur.

La chapelle de l’hôpital expose six chefs-d’œuvre du peintre d’origine allemande Hans Memling, dont quatre peints spécifiquement pour l’institution.

  • Le Mariage mystique de sainte CatherineTriptyque de Jean-Baptiste et de Jean l'Évangéliste, (1474-1479), huile sur bois de chêne, 173,6 × 173,7 cm, retable composé de :
    • Vierge à l'Enfant sur le trône et quatre saints (panneau central) ;
    • La Décollation de Jean-Baptiste (panneau de gauche) ;
    • L'Apocalypse de Jean l'Évangéliste (panneau de droite) ;
  • Triptyque de Jan Floreins, (1479), huile sur bois, 46,3 × 57,4 cm (panneau central), 48,3 × 25 cm (volets), retable composé de :
    • L'Adoration des mages (panneau central) ;
    • La Naissance du Christ (panneau de gauche) ;
    • La Présentation de Jésus au Temple (panneau de droite) ;
  • Portrait de Maria Moreel en sibylle persique (1480), huile sur bois, 38 × 26,5 cm,
  • Diptyque de Maarten van Nieuwenhove (1487), huile sur bois, 44,7 × 33,5 cm ;
  • Châsse de sainte Ursule, une chapelle miniature dorée à la feuille d’or dans laquelle sont insérés six panneaux illustrant la légende de sainte Ursule, (1489), 87 × 33 × 91 cm,
  • Triptyque d'Adriaan Reins, (1480), huile sur bois, 43,8 × 35,8 cm (panneau central), 45,3 × 14,3 cm (volets), retable composé de :
    • La Déploration du Christ (panneau central) ;
    • Adriaan Reins avec saint Adrien (panneau de gauche) ;
    • sainte Barbe (panneau de droite) ;

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :