Ouvrir le menu principal

Ahn Chang-ho

(Redirigé depuis An Chang-ho)
Ahn Chang-ho
Ahn Changho.jpg
Ahn Chang-ho
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
Université Impériale de Keijō (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
안창호Voir et modifier les données sur Wikidata
Romanisation révisée
An Chang-hoVoir et modifier les données sur Wikidata
McCune-Reischauer
An Ch'ang-hoVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Enfants
Philip Ahn
Susan Ahn Cuddy (en)
Ralph Ahn (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ahn Chang-ho (안창호, 安昌浩, 1878-1938) est un militant indépendantiste coréen. Il est également connu sous son nom de plume, Dosan, en référence au nom coréen des iles d'Hawaï. Ahn est un des membres fondateurs de la Sinminhoe et du gouvernement en exil de la Corée et peut-être l'auteur du texte de l'Aegukga, l'hymne national sud-coréen.

BiographieModifier

Ahn Chang-ho est né le à Kangso dans la province du Pyongan du Sud. Dès la fin du siècle, il rejoint l'Association pour l'indépendance dont il crée la section de Pyongyang. Pour élargir son horizon, il se rend aux États-Unis (Hawaï, San Francisco) en 1902. En 1906, après le traité d'Eulsa et l'établissement du protectorat japonais sur la Corée, il retourne dans son pays et fonde la Sinminhoe, un groupe de résistance. Il est arrêté en 1909 car il est soupçonné d'être impliqué dans l'assassinat du résident général Hirobumi Ito. Il s'exile en 1913 et mène dès lors sa lutte depuis l'étranger (États-Unis, Chine) avant de revenir en Corée où il est emprisonné plusieurs fois. Il est le père de l'acteur américain Philip Ahn[1].

RéférenceModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Les Coréens dans l'histoire, « Ahn Chang-ho, militant phare pour l’indépendance de la Corée », KBSworld, le 18 août 2011.

Liens externesModifier