Ouvrir le menu principal

Amstel Gold Race 2014

édition 2014 de l'Amstel Gold Race, course cycliste néerlandaise
Amstel Gold Race 2014
Généralités
Course
Compétition
Date
Distance
251,4 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Équipes
18Voir et modifier les données sur Wikidata
Coureurs au départ
192
Coureurs à l'arrivée
123
Vitesse moyenne
39,083 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième

La 49e édition de l'Amstel Gold Race a eu lieu le . Il s'agit de la 11e épreuve de l'UCI World Tour 2014

Sommaire

PrésentationModifier

Cette Amstel Gold Race est la première des trois classiques ardennaises inscrites à l'UCI World Tour. Elle se déroule trois jours avant la Flèche wallonne et précède d'une semaine Liège-Bastogne-Liège. Contrairement aux éditions de 2003 à 2012, l'arrivée ne se situe plus en haut du Cauberg, mais 1,8 km après son sommet, dans la ville de Fauquemont, afin d'avoir plus de vainqueurs potentiels[1],[2],[3]. Les derniers kilomètres seront identiques aux championnats du monde 2012 remportés par le Belge Philippe Gilbert[4],[5]

ParcoursModifier

Le parcours est long de 251,4 kilomètres. Il démarre à Maastricht et se dirige vers le nord. Les coureurs traversent les villes de Bunde et de Geulle avant d'atteindre la première côte de la journée qu'est le Slingerberg. Ils se dirigent ensuite vers Beek puis grimpent l'Adsteeg. Ces ascensions se trouvent dans les premiers quinze kilomètres du parcours. La course se rend ensuite à Meerssen où le Lange Raarberg est monté en allant vers Heerlen. Juste avant d'arriver dans cette commune, le parcours tourne vers le sud et emprunte le Bergseweg. C'est alors le commencement d'une série de trois tours de circuit dans les environs de Fauquemont. Le Sibbergrubbe et le Cauberg sont escaladés pour la première fois. Cette dernière ascension se trouve au kilomètre cinquante-quatre.

La première boucle a une longueur de 108,5 kilomètres. Les coureurs grimpent le Geulhemmerberg en quittant Fauquemont, puis virent en direction du sud-est. Les vingt kilomètres suivants ne contiennent pas de côte référencée, toutefois ils sont souvent en faux-plat. La prochaine ascension est le Wolfsburg, au kilomètre soixante-dix-huit, rapidement suivi par le Loorberg. Le parcours se dirige alors vers Gulpen sans traverser la ville. La côte du Schweibergerweg est grimpée au kilomètre quatre-vingt-douze suivie par le Camerig six kilomètres plus loin. Une boucle autour de la ville de Vaals est alors effectuée. Les côtes du Vaalserberg, marquant la frontière entre l'Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas, celle de Gemmenich et du Vijlenerbos sont surmontées en l'espace de neuf kilomètres. Le parcours se redirige après vers Gulden en empruntant la même route qu'à l'aller et grimpe l'Eperheide. À Gulpen, le mont éponyme est parcouru. La course continue vers le Plettenberg et l'Eyserweg. À Simpelveld, le parcours tourne à l'ouest pour revenir vers Fauquemont en prenant la côte d'Huls et du Vrakelberg. En entrant dans Fauquemont, le Sibbergrubbe puis le Cauberg sont de nouveau grimpés. Au passage de la ligne cent-soixante-huit kilomètres ont été couverts, un peu moins de cent restent à parcourir.

Le deuxième tour de circuit est long de soixante-sept kilomètres. Le Geulhemmerberg est emprunté de nouveau avant que le parcours n'atteigne les confins de Maastricht. Le circuit grimpe cette fois-ci le Bemelerberg en allant vers le nord avant de repartir au sud-est vers Beutenaken. Les chemins empruntés sont ensuite similaire à ceux du premier tour avec notamment l'ascension du Loorberg et du Gulpenerberg. Le retour vers Fauquemont varie cependant, avec le passage du Kruisberg, de l'Eyserbosberg, du Fromberg puis du Keutenberg. Ce dernier est franchi plus loin du final à la suite de l'introduction de la nouvelle boucle Cauberg-Geulhemmerberg-Bemelerberg qui sera de nouveau effectué avec une sortie du Bemelerberg à sept kilomètres de Fauquemont. Le Sibbergruppe n'est pas monté à l'inversion du Cauberg. À la ligne, les coureurs ont encore dix-huit kilomètres à couvrir.

La dernière révolution est donc la plus courte. Le circuit emprunte le Geulhemmerberg pour la troisième reprise, puis le Bemelerberg avant de revenir directement à Fauquemont pour l'ultime montée du Cauberg. Au pied de celle-ci, 2 600 mètres restent à parcourir. Elle est longue de 900 mètres avant une déclinaison moyenne de sept pourcents et une pente maximale de douze pourcents. À son sommet, il reste donc 1 700 mètres relativement plats avant de passer la ligne d'arrivée située sur le territoire de Berg en Terblijt[6],[7],[8]..

34 côtes sont répertoriés pour cette course :

Num Nom Longueur (m) Pente moyenne km de l'arrivée
1 Slingerberg (nl) 1 200 5,4 % 241,9
2 Adsteeg (nl) 620 4,7 % 237,2
3 Lange Raarberg (nl) 1 000 4,3 % 229
4 Bergseweg (nl) 2 200 3,4 % 213,3
5 Sibbergrubbe (nl) 2 000 4,1 % 201,6
6 Cauberg 1 500 7 % 197,2
7 Geulhemmerberg 1 000 5,8 % 191,8
8 Wolfsberg (nl) 500 5,8 % 173,2
9 Loorberg (nl) 1 600 5,1 % 170,1
10 Schweiberg (nl) 3 000 3,7 % 158,8
11 Camerig (nl) 3 600 7 % 152,4
12 Vaalserberg 2 600 4,2 % 141,9
13 Gemmenicherweg (nl) 2 000 5,4 % 137,4
14 Vijlenerbos (nl) 1 800 5,1 % 133,6
15 Eperheide (nl) 2 300 4,5 % 124,9
16 Gulperberg (nl) 1 100 5,2 % 116,3
17 Plettenberg (nl) 1 200 3,7 % 112,8
18 Eyserweg (nl) 2 100 4,4 % 110,7
19 Huls (nl) 900 8,3 % 106,2
20 Vrakelberg (nl) 600 7,7 % 100,9
21 Sibbergrubbe (nl) 2 000 4,1 % 93,2
22 Cauberg 1 500 7 % 88,8
23 Geulhemmerberg 1 000 5,8 % 84,2
24 Bemelerberg (nl) 1 200 4 % 71,5
25 Loorberg (nl) 1 600 5,1 % 56,2
26 Gulperberg (nl) 600 9,8 % 46,7
27 Kruisberg 800 8,4 % 41,3
28 Eyserbosweg (nl) 1 100 7,9 % 39,4
29 Fromberg (nl) 1 200 4,8 % 35,6
30 Keutenberg 1 700 6,1 % 31,1
31 Cauberg 1 500 7 % 21,1
32 Geulhemmerberg 1 000 5,8 % 18,5
33 Bemelerberg (nl) 1 200 4 % 7,8
34 Cauberg 1 500 7 % 2,6

ÉquipesModifier

L'organisateur a communiqué la liste de quatre équipes invitées le [9],[10],[11] avant d'en annoncer deux autres le [12]. Vingt-quatre équipes participent à cette Amstel Gold Race - dix-huit ProTeams et six équipes continentales professionnelles :

UCI ProTeams
Nom de l'équipe Pays Code
AG2R La Mondiale   France ALM
Astana   Kazakhstan AST
Belkin   Pays-Bas BEL
BMC Racing   États-Unis BMC
Cannondale   Italie CAN
Europcar   France EUC
FDJ.fr   France FDJ
Garmin-Sharp   États-Unis GRS
Giant-Shimano   Pays-Bas GIA
Katusha   Russie KAT
Lampre-Merida   Italie LAM
Lotto-Belisol   Belgique LTB
Movistar   Espagne MOV
Omega Pharma-Quick Step   Belgique OPQ
Orica-GreenEDGE   Australie OGE
Sky   Royaume-Uni SKY
Tinkoff-Saxo   Russie TCS
Trek Factory Racing   États-Unis TFR
Équipes continentales professionnelles
Nom de l'équipe Pays Code
Androni Giocattoli-Venezuela   Italie AND
Bardiani CSF   Italie BAR
CCC Polsat Polkowice   Pologne CCC
IAM   Suisse IAM
Topsport Vlaanderen-Baloise   Belgique TSV
Wanty-Groupe Gobert   Belgique WGG

Règlement de la courseModifier

PrimesModifier

Les vingt prix sont attribués suivant le barème de l'UCI[13],[14]. Le total général des prix distribués est de 40 000 €.


Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e à 20e
Prix 16 000 € 8 000 € 4 000 € 2 000 € 1 600 € 1 200 € 1 100 € 800 € 400 € 400 €

Ainsi, Philippe Gilbert remporte 16 000 €, Jelle Vanendert 8 000 €, Simon Gerrans 4 000 €, Alejandro Valverde 2 000 €, Michał Kwiatkowski 1 600 €, Simon Geschke 1 200 €, Bauke Mollema 1 100 €, Enrico Gasparotto 800 € et enfin Daniel Moreno, Yukiya Arashiro, Björn Leukemans, Michael Matthews, Davide Rebellin, Fabian Wegmann, Anthony Roux, Giampaolo Caruso, Rui Costa, Roman Kreuziger, Alexandr Kolobnev et Tom Dumoulin 400 €.

FavorisModifier

On note parmi les favoris le double vainqueur Philippe Gilbert, qui a remporté la Flèche brabançonne quatre jours plus tôt, l'Espagnol Alejandro Valverde qui a terminé second de la course l'année précédente et le Polonais Michał Kwiatkowski, quatrième de l'édition précédente. Joaquim Rodríguez, Simon Gerrans, Vincenzo Nibali, Daniel Martin ou encore une solide équipe Lampre (Rui Costa, Damiano Cunego, Diego Ulissi) sont aussi à suivre. Les Néerlandais, qui attendent un successeur à Erik Dekker depuis 2001, possèdent plusieurs cartouches intéressantes (Wout Poels, Tom-Jelte Slagter, Bauke Mollema). Une surprise n'est pas à exclure puisque les deux années précédentes Enrico Gasparotto et Roman Kreuziger ont devancé les favoris[15].

Récit de la courseModifier

ClassementsModifier

Classement finalModifier

Classement final
  Coureur Pays Équipe Temps
Vainqueur Philippe Gilbert   Belgique BMC Racing en h 25 min 57 s
2e Jelle Vanendert   Belgique Lotto-Belisol + s
3e Simon Gerrans   Australie Orica-GreenEDGE + s
4e Alejandro Valverde   Espagne Movistar + s
5e Michał Kwiatkowski   Pologne Omega Pharma-Quick Step + s
6e Simon Geschke   Allemagne Giant-Shimano + 10 s
7e Bauke Mollema   Pays-Bas Belkin + 10 s
8e Enrico Gasparotto   Italie Astana + 10 s
9e Daniel Moreno   Espagne Katusha + 10 s
10e Yukiya Arashiro   Japon Europcar + 12 s

UCI World TourModifier

Cette Amstel Gold Race attribue des points pour l'UCI World Tour 2014, par équipes uniquement aux équipes ayant un label ProTeam, individuellement uniquement aux coureurs des équipes ayant un label ProTeam.

Position[16] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Classement général 80 60 50 40 30 22 14 10 6 2

Ainsi, Philippe Gilbert (1er) remporte quatre-vingt points, Jelle Vanendert (2e) soixante points, Simon Gerrans (3e) cinquante points, Alejandro Valverde (4e) quarante points, Michał Kwiatkowski (5e) trente points, Simon Geschke (6e) vingt-deux points, Bauke Mollema (7e) quatorze points, Enrico Gasparotto (8e) dix points, Daniel Moreno (9e) six points et Yukiya Arashiro (10e) deux points.

Liste des participantsModifier

Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur cette Amstel Gold Race Pos Position à l'arrivée de la course
    Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa spécialité NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ de la course
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé la course HD Indique un coureur qui a terminé la course hors des délais
Tinkoff-Saxo
TCS
Num Coureur Pos
1   Roman Kreuziger (CZE) 18e
2   Michael Valgren (DEN) 123e
3   Jesper Hansen (DEN) AB
4   Karsten Kroon (NED) 104e
5   Bruno Pires (POR) AB
6   Chris Anker Sørensen (DEN) 37e
7   Nicki Sørensen (DEN) AB
8   Rory Sutherland (AUS) 115e
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
11   Romain Bardet (FRA) 33e
12   Carlos Betancur (COL) 65e
13   Guillaume Bonnafond (FRA) 111e
14   Mikaël Cherel (FRA) 41e
15   Ben Gastauer (LUX) 100e
16   Sébastien Minard (FRA) 97e
17   Matteo Montaguti (ITA) 73e
18   Christophe Riblon (FRA) 54e
Astana
AST
Num Coureur Pos
21   Vincenzo Nibali (ITA) 52e
22   Borut Božič (SLO) 119e
23   Jakob Fuglsang (DEN) 29e
24   Enrico Gasparotto (ITA) 8e
25   Alexey Lutsenko (KAZ) 102e
26   Andriy Grivko (UKR) 90e
27   Maxim Iglinskiy (KAZ) 101e
28   Lieuwe Westra (NED) 61e
Belkin
BEL
Num Coureur Pos
31   Bauke Mollema (NED) 7e
32   Jos van Emden (NED) AB
33   Jonathan Hivert (FRA) 94e
34   Paul Martens (GER) 26e
35   Lars Petter Nordhaug (NOR) 22e
36   Bram Tankink (NED) 77e
37   David Tanner (AUS) AB
38   Laurens ten Dam (NED) 51e
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
41   Philippe Gilbert (BEL) 1er
42   Marcus Burghardt (GER) 42e
43   Ben Hermans (BEL) 43e
44   Dominik Nerz (GER) 44e
45   Samuel Sánchez (ESP) 62e
46   Greg Van Avermaet (BEL) 40e
47   Michael Schär (SUI)   (Route) AB
48   Peter Velits (SVK) 78e
Cannondale
CAN
Num Coureur Pos
51   Alberto Bettiol (ITA) AB
52   Alessandro De Marchi (ITA) 49e
53   Michel Koch (GER) AB
54   Marco Marcato (ITA) 31e
55   Jean-Marc Marino (FRA) 93e
56   Matej Mohorič (SLO) 112e
57   Daniele Ratto (ITA) AB
58   Davide Villella (ITA) 106e
FDJ.fr
FDJ
Num Coureur Pos
61   Arnaud Courteille (FRA) AB
62   Murilo Fischer (BRA) AB
63   Arnold Jeannesson (FRA) 23e
64   Matthieu Ladagnous (FRA) AB
65   Jérémy Roy (FRA) 122e
66   Benoît Vaugrenard (FRA) 55e
67   Jussi Veikkanen (FIN)   (Route) 96e
68   Anthony Roux (FRA) 15e
Garmin-Sharp
GRS
Num Coureur Pos
71   Thomas Dekker (NED) AB
72   Sebastian Langeveld (NED) AB
73   Alex Howes (USA) 35e
74   Daniel Martin (IRL) AB
75   Ramūnas Navardauskas (LTU) 71e
76   Nathan Haas (AUS) 70e
77   Tom-Jelte Slagter (NED) 21e
78   Fabian Wegmann (GER) 14e
Lampre-Merida
LAM
Num Coureur Pos
81   Damiano Cunego (ITA) 50e
82   Matteo Bono (ITA) AB
83   Mattia Cattaneo (ITA) AB
84   Rui Costa (POR)   (Route) 17e
85   Nélson Oliveira (POR) AB
86   Diego Ulissi (ITA) 34e
87   Rafael Valls (ESP) 57e
88   Kristijan Đurasek (CRO) 48e
Lotto-Belisol
LTB
Num Coureur Pos
91   Bart De Clercq (BEL) 83e
92   Tony Gallopin (FRA) 98e
93   Pim Ligthart (NED) 82e
94   Jurgen Van den Broeck (BEL) AB
95   Tosh Van der Sande (BEL) AB
96   Dennis Vanendert (BEL) 47e
97   Jelle Vanendert (BEL) 2e
98   Tim Wellens (BEL) 68e
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
101   Alejandro Valverde (ESP) 4e
102   Imanol Erviti (ESP) AB
103   John Gadret (FRA) AB
104   Jesús Herrada (ESP)   (Route) AB
105   Ion Izagirre (ESP) AB
106   José Iván Gutiérrez (ESP) AB
107   Beñat Intxausti (ESP) AB
108   Gorka Izagirre (ESP) 66e
Omega Pharma-Quick Step
OPQ
Num Coureur Pos
111   Michał Kwiatkowski (POL)   (Route) 5e
112   Jan Bakelants (BEL) 46e
113   Michał Gołaś (POL) 59e
114   Tony Martin (GER) 72e
115   Wout Poels (NED) 118e
116   Pieter Serry (BEL) 60e
117   Zdeněk Štybar (CZE) AB
118   Julian Alaphilippe (FRA) AB
Orica-GreenEDGE
OGE
Num Coureur Pos
121   Simon Gerrans (AUS)   (Route) 3e
122   Michael Albasini (SUI) AB
123   Simon Clarke (AUS) 56e
124   Mathew Hayman (AUS) AB
125   Daryl Impey (RSA) 76e
126   Michael Matthews (AUS) 12e
127   Christian Meier (CAN) AB
128   Pieter Weening (NED) 67e
Europcar
EUC
Num Coureur Pos
131   Thomas Voeckler (FRA) 25e
132   Yukiya Arashiro (JPN)   (Route) 10e
133   Davide Malacarne (ITA) 45e
134   Bryan Coquard (FRA) 108e
135   Cyril Gautier (FRA) 27e
136   Perrig Quéméneur (FRA) AB
137   Kévin Réza (FRA) 86e
138   Angélo Tulik (FRA) 92e
Giant-Shimano
GIA
Num Coureur Pos
141   Simon Geschke (GER) 6e
142   Roy Curvers (NED) 117e
143   Koen de Kort (NED) AB
144   Dries Devenyns (BEL) 105e
145   Tom Dumoulin (NED) 20e
146   Thierry Hupond (FRA) AB
147   Reinardt Janse van Rensburg (RSA) 116e
148   Albert Timmer (NED) AB
Katusha
KAT
Num Coureur Pos
151   Joaquim Rodríguez (ESP) AB
152   Giampaolo Caruso (ITA) 16e
153   Sergey Chernetskiy (RUS) AB
154   Alexandr Kolobnev (RUS) 19e
155   Alberto Losada (ESP) 63e
156   Daniel Moreno (ESP) 9e
157   Ángel Vicioso (ESP) 64e
158   Eduard Vorganov (RUS) 28e
Sky
SKY
Num Coureur Pos
161   Ian Boswell (USA) AB
162   Nathan Earle (AUS) 79e
163   Joshua Edmondson (USA) AB
164   Edvald Boasson Hagen (NOR) 39e
165   Christian Knees (GER) AB
166   Danny Pate (USA) AB
167   Ben Swift (GBR) AB
168   Geraint Thomas (GBR) AB
Trek Factory Racing
TFR
Num Coureur Pos
171   Matthew Busche (USA) 80e
172   Boy van Poppel (NED) 114e
173   Fabio Felline (ITA) 30e
174   Bob Jungels (LUX)   (Route) 38e
175   Andy Schleck (LUX) AB
176   Fränk Schleck (LUX) 24e
177   Kristof Vandewalle (BEL) AB
178   Haimar Zubeldia (ESP) AB
Androni Giocattoli-Venezuela
AND
Num Coureur Pos
181   Marco Bandiera (ITA) 85e
182   Manuel Belletti (ITA) AB
183   Marco Frapporti (ITA) 120e
184   Johnny Hoogerland (NED)   (Route) 87e
185   Antonio Parrinello (ITA) 95e
186   Nicola Testi (ITA) AB
187   Omar Bertazzo (ITA) AB
188   Andrea Zordan (ITA) AB
CCC Polsat Polkowice
CCC
Num Coureur Pos
191   Davide Rebellin (ITA) 13e
192   Jarosław Marycz (POL) 103e
193   Bartłomiej Matysiak (POL) AB
194   Łukasz Owsian (POL) AB
195   Maciej Paterski (POL) 69e
196   Marek Rutkiewicz (POL) AB
197   Adrian Honkisz (POL) AB
198   Adrian Kurek (POL) AB
IAM
IAM
Num Coureur Pos
201   Sylvain Chavanel (FRA) AB
202   Matthias Brändle (AUT) 74e
203   Stefan Denifl (AUT) 36e
204   Pirmin Lang (SUI) 109e
205   Reto Hollenstein (SUI) 91e
206   Thomas Lövkvist (SWE) 75e
207   Jérôme Pineau (FRA) 99e
208   Aleksejs Saramotins (LAT)   (Route) AB
Topsport Vlaanderen-Baloise
TSV
Num Coureur Pos
211   Edward Theuns (BEL) AB
212   Pieter Jacobs (BEL) 84e
213   Eliot Lietaer (BEL) AB
214   Thomas Sprengers (BEL) 81e
215   Preben Van Hecke (BEL) 53e
216   Arthur Vanoverberghe (BEL) 121e
217   Pieter Vanspeybrouck (BEL) AB
218   Zico Waeytens (BEL) 88e
Wanty-Groupe Gobert
WGG
Num Coureur Pos
221   Björn Leukemans (BEL) 11e
222   Jérôme Baugnies (BEL) 89e
223   Wesley Kreder (NED) AB
224   Laurens De Vreese (BEL) 110e
225   Michel Kreder (NED) AB
226   Marco Minnaard (NED) AB
227   Nico Sijmens (BEL) AB
228   James Vanlandschoot (BEL) AB
Bardiani CSF
BAR
Num Coureur Pos
231   Sonny Colbrelli (ITA) AB
232   Enrico Barbin (ITA) 32e
233   Enrico Battaglin (ITA) AB
234   Nicola Boem (ITA) AB
235   Francesco Manuel Bongiorno (ITA) 113e
236   Marco Canola (ITA) 107e
237   Angelo Pagani (ITA) 58e
238   Edoardo Zardini (ITA) AB

Notes et référencesModifier

  1. « L'arrivée déplacée d'une kilomètre », sur cyclismactu.net,
  2. « La ligne d'arrivée quitte le Cauberg », sur eurosport,
  3. « L’Amstel se cherche encore », sur chroniqueduvelo.fr,
  4. « 1 800 mètres qui changent tout ? », sur velochrono.fr,
  5. « La ligne d'arrivée de l'Amstel Gold Race déplacée », sur rtbf.be,
  6. « Le parcours de l'Amstel Gold Race », sur velochrono.fr,
  7. « Tous les détails de l'édition 2014 », sur cyclismactu.net,
  8. « Amstel Gold Race - Carte », sur rtbf.be,
  9. « Les 4 invitées, Rebellin de retour », sur cyclismactu.net,
  10. « Quatre invitations pour l'Amstel Gold Race », sur velo101.com,
  11. « IAM, Topsport, Androni et CCC invitées », sur 100pour100-velo.com,
  12. « Wanty et Bardiani-CSF invitées », sur cyclismactu.net,
  13. [PDF] « Règlement UCI du sport cycliste - Titre Ier, organisation générale du sport cycliste - Chapitre II, épreuves - Article 1.2.069, prix », sur http://fr.uci.ch/, UCI, version au 1er novembre 2014 (consulté le 9 décembre 2014)
  14. [PDF] « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre VI, épreuves par étapes - Article 2.6.022, prix », sur http://fr.uci.ch/, UCI, version au 24 septembre 2014 (consulté le 9 décembre 2014)
  15. Amstel Gold Race (LIVE), www.rtbf.be
  16. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI World Tour - Annexe - version au 24 septembre 2014 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :