Ouvrir le menu principal

Amo Bek-Nazarov

acteur et un réalisateur arménien et soviétique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bek.
Amo Bek-Nazarov
Hamo Beknazarian 2017 stamp of Armenia.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Համո ԲեկնազարյանVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Fratrie
Garush Beknazaryan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique
Distinctions
Համո Բեկնազարյան, Աննա Տեր-Ավետիքյան.jpg
plaque commémorative
Могила кинорежиссёра Амо Бек-Назарова.JPG
Vue de la sépulture.

Amo Bek-Nazarov, Amo ou Hamo Bek-Nazaryan (en arménien Համո Բեկնազարյան ; en russe Амо Бек-Назаров ; né le à Erevan, Empire russe, et mort le à Moscou, URSS) est un acteur et un réalisateur arménien et soviétique. Il est considéré comme le pionnier du cinéma arménien.

BiographieModifier

Sa carrière commence dans les studios de Grigori Libken (ru) à Iaroslavl en 1914. En 1915, il travaille pour la société cinématographique d'Alexandre Khanjonkov. À l'époque de la Première Guerre mondiale il apparait dans plusieurs films muets. En 1918, il obtient le diplôme de Institut de commerce de Moscou. En 1920-1921, il est successivement acteur de la section musicale de Mossoviet, de la Maison du peuple de Kharkiv et du Théâtre national Roustavéli. Il est l'un des fondateurs, en 1921, de la section cinématographique du Commissariat du Peuple à l'éducation de Georgie, à l'origine des studios Kartuli Pilmi. En 1925, il réalise Namus, l'adaptation du roman d'Alexander Shirvanzade qui dénonce rites et coutumes despotiques des familles caucasiennes. En 1935, il signe le premier film parlant géorgien Pepo (en) d'après la pièce de théâtre de Gabriel Sundukian. Le prix Staline lui est attribué en 1941, pour Zangezur, consacré à l'implantation du régime communiste en Arménie. Sa performance dans le drame historique David Bek est récompensée par un ordre du Drapeau rouge du Travail. Il est également lauréat de l'ordre de Lénine, et de l'ordre de l’Étoile rouge.

Mort le , le cinéaste est enterré au Cimetière arménien de Moscou.

FilmsModifier

Liens externesModifier