Amitié homme-femme

L'amitié homme-femme est une inclination réciproque entre un homme et une femme[1]. C'est un sentiment d'amitié entre eux, sans amour et sans sexe. L'existence de ce sentiment entre l'homme et la femme, sans ambiguïté, fait débat[2],[3],[4],[5],[6].

Un homme et une femme s'amusent.

OriginesModifier

L'écrivain français René Nelli explique dans son livre L'érotique des troubadours : « Les femmes ont longtemps aspiré à être « en amitié », en confiance, avec l'homme, parce qu'elles redoutaient de n'être pour lui qu'un objet sexuel (…) L'amour, en tant que « bienveillance » de l'homme pour la femme, n'a pu prendre conscience de lui-même, en Occident, que lorsque les amants eurent appris, en dehors du mariage, et par une sorte d'analyse idéale, à dissocier la communion animique de l'acte charnel et à spiritualiser, dans l'égalité, leurs relations avec leurs maîtresses sur le modèle de l'amitié masculine »[7],[8]. L'écrivaine Jacqueline Kelen cite comme exemples historiques les Précieuses et les femmes tenant salon au XVIIIe siècle. Mais, poursuit-elle, « c'est depuis que la femme a recouvré son statut de personne égale que l'amitié peut se développer entre homme et femme, dans le milieu professionnel et aussi dans la sphère du privé[9]».

Débat sur son existenceModifier

ExistenceModifier

Le philosophe allemand Friedrich Nietzsche dit dans son livre Humain, trop humain publié en 1878 : « Des femmes peuvent très bien lier amitié avec un homme ; mais pour la maintenir - il y faut peut-être le concours d'une petite antipathie physique »[10].

Un type d'amitié homme-femme bien connu est celle entre un homme homosexuel et une « fille à pédés »[11]. Cette relation pourrait démontrer l'existence de l'amitié homme-femme. En effet, la plupart des cas montrent que les homosexuels peuvent surtout intéresser les femmes (lesbiennes ou hétérosexuelles) désireuses d’établir une amitié avec un homme sans qu’il y ait d’ambiguïté, de tentative de séduction[12].

InexistenceModifier

Friedrich Nietzsche dit dans son livre Ainsi parlait Zarathoustra publié en 1883 : « La femme n'est pas encore capable d'amitié : elle ne connaît que l'amour »[13]. Sa vision de l'amitié homme-femme a donc évolué depuis Humain, trop humain.

Selon l'acteur et humoriste américain Steve Harvey, l'amitié homme-femme n'existe pas. Il estime que la probabilité qu'un homme ami avec une femme soit dans l'attente d'une relation amoureuse ou sexuelle est de 99,9 %[pertinence contestée][14],[15],[16].

La situation de « friend zone » démontre que de nombreuses relations homme-femme ne sont donc pas des amitiés réciproques. Selon certains psychologues, les hommes sont davantage susceptibles de vivre des situations de friend zone dans le cadre d'une relation avec une femme[17],[18] : ceux-ci auraient tendance à plus s'attacher à leurs amies que l'inverse, et auraient également tendance à surestimer l'envie des femmes d'avoir une relation amoureuse ou sexuelle[19],[20]. Le plus souvent, l'amitié homme-femme serait donc rendue impossible par l'homme.

Notes et référencesModifier

  1. « Amitié homme-femme », sur passeportsante.net, (consulté le )
  2. Bernadette Costa-Prades, « L’amitié entre homme et femme est-elle possible ? », sur psychologies.com, (consulté le )
  3. Mélannie Ngalula, « L'amitié homme-femme est un mythe et le sexe n'y est pour rien ! », sur aufeminin.com, (consulté le )
  4. Manuela Estel, « L'amitié homme femme, on y croit ou pas ? », sur cosmopolitan.fr (consulté le )
  5. Emeline Bertel et Marine Chassagnon, « "Ami-ami": une fois pour toutes, l'amitié homme-femme est-elle possible? », sur huffingtonpost.fr, (consulté le )
  6. Véronique Larivière, « L'amitié homme-femme, est-ce possible? », sur canalvie.com (consulté le )
  7. René Nelli, « L'érotique des troubadours », Cahiers de civilisation médiévale, 8e année (n°31-32),‎ , p. 427-428 (lire en ligne)
  8. Cité par Jacqueline Kelen Aimer d'amitié, Laffont, Paris, 1992, p. 98-99.
  9. Jacqueline Kelen, Aimer d'amitié, Paris, Laffont, , 220 p. (lire en ligne), p. 92
  10. Friedrich Nietzsche, Humain, trop humain, Ernst Schmeitzner, (lire en ligne), p. 352
  11. (en) Francis Dorléans, Snob Society, Paris, Flammarion, , p. 129.
  12. (en) John Williams, Straight Women, Gay Men: A Special Relationship, New York, Dial Press, 1980.
  13. Friedrich Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra, 1883-1885 (lire en ligne), p. 74
  14. (en) Bobbi Misick, « Steve Harvey Says Men and Women Can't Be Friends », sur essence.com, (consulté le )
  15. (en) Michael W. Chapman, « Steve Harvey: ‘Not True’ That a Man Can Just Be ‘Friends’ With a Woman », sur cnsnews.com, (consulté le )
  16. « L’amitié Homme Femme est-elle possible ? », sur quadra-force.com, (consulté le )
  17. (en) Ryan M. Milner, « Hacking the Social: Internet Memes, Identity Antagonism, and the Logic of Lulz. », sur http://twentytwo.fibreculturejournal.org/ (consulté le )
  18. (en) E.J. Dickson, « 6 reasons the “friend zone” needs to die », sur Salon.com, (consulté le )
  19. (en) Ally Fogg, « Not all men in the 'friend zone' are bad guys », sur The Guardian, (consulté le )
  20. (en) April Bleske-Rechek, « Benefit or burden? Attraction in cross-sex friendship », Journal of Social and Personal Relationships,‎ , p. 569–596 (lire en ligne)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Einat Ramon, « Fraternité et amitié entre hommes et femmes: Réflexions en vue d'un féminisme juif du pacte », Pardès, vol. 47-48, no 1,‎ , p. 173 (ISSN 0295-5652 et 2271-1880, DOI 10.3917/parde.047.0173, lire en ligne, consulté le )
  • Karen Walker et Françoise Armengaud, « Les hommes, les femmes et l’amitié : ce que ils et elles disent, ce que ils et elles font », Nouvelles Questions Féministes, vol. 30, no 2,‎ , p. 34 (ISSN 0248-4951 et 2297-3850, DOI 10.3917/nqf.302.0034, lire en ligne, consulté le )
  • Madeleine Lazard (dir.), « Chapitre VIII - Épouse amante, épouse amie ? », dans Images littéraires de la femme à la Renaissance, Paris, PUF, (ISBN 9782130388722, lire en ligne), p. 139-152
  • John Gallup, « L’amitié, la société et la femme », Philosophiques, vol. 21, no 2,‎ , p. 417–431 (ISSN 0316-2923 et 1492-1391, DOI 10.7202/027283ar, lire en ligne, consulté le )
  • Nicolas Christakis et Panayotis Halatsis, « L'amitié intersexe, ses clichés, ses subtilités », Nouvelle revue de psychosociologie, vol. n° 4, no 2,‎ , p. 187 (ISSN 1951-9532 et 1961-8697, DOI 10.3917/nrp.004.0187, lire en ligne, consulté le )
  • Marie Céhère, « Amitié, triangle amoureux et désir mimétique », ALKEMIE. Revue semestrielle de littérature et philosophie, vol. 1, no 23,‎ , p. 131–144 (ISSN 1843-9012, 2286-136X et 1843-9012, lire en ligne, consulté le )
  • Reinier Leushuis, « Mariage et "honnête amitié" dans l'Heptaméron de Marguerite de Navarre: des idéaux ecclésiastique et aristocratique à l'agapè du dialogue humaniste », French Forum, vol. 28, no 1,‎ , p. 29–56 (ISSN 0098-9355, lire en ligne, consulté le )
  • (en) Laura K. Guerrero et Alana M. Chavez, « Relational Maintenance in Cross‐Sex Friendships Characterized by Different Types of Romantic Intent: An Exploratory Study », Western Journal of Communication, vol. 69, no 4,‎ 2005-10-xx, p. 339–358 (ISSN 1057-0314 et 1745-1027, DOI 10.1080/10570310500305471)
  • Michael Monsour, Women and men as friends : relationships across the life span in the 21st century, Lawrence Erlbaum Associates, (ISBN 0-585-38945-4, 978-0-585-38945-5 et 0-8058-3566-0, OCLC 49569991)
    Présentation en ligne : (en) Jamila Bookwala, « Book Review: Women and Men as Friends: Relationships Across the Life Span in the 21st Century. Michael Monsour, Mahwah, NJ, Erlbaum (Series on Personal Relationships); 2002. 277 pp. (ISBN 0-8058-3567-9). $27.50 (softcover) », Sex Roles, vol. 47, no 5,‎ , p. 295–296 (ISSN 1573-2762, DOI 10.1023/A:1021394929086).
  • (en) Jennifer Connolly, Wendy Craig, Adele Goldberg et Debra Pepler, « Conceptions of Cross-Sex Friendships and Romantic Relationships in Early Adolescence », Journal of Youth and Adolescence, vol. 28, no 4,‎ , p. 481–494 (ISSN 1573-6601, DOI 10.1023/A:1021669024820, lire en ligne, consulté le )
  • (en) Panayotis Halatsis et Nicolas Christakis, « The challenge of sexual attraction within heterosexuals’ cross-sex friendship », Journal of Social and Personal Relationships, vol. 26, nos 6-7,‎ , p. 919–937 (ISSN 0265-4075, DOI 10.1177/0265407509345650, lire en ligne, consulté le )
  • (en) Michael Monsour, Bridgid Harris, Nancy Kurzweil et Chris Beard, « Challenges confronting cross-sex friendships: “Much ado about nothing?” », Sex Roles, vol. 31, no 1,‎ , p. 55–77 (ISSN 1573-2762, DOI 10.1007/BF01560277, lire en ligne, consulté le )
  • Valerie Akbulut et Harry Weger, « Predicting Responses to Bids for Sexual and Romantic Escalation in Cross-Sex Friendships », The Journal of Social Psychology, vol. 156, no 1,‎ , p. 98–114 (ISSN 1940-1183, PMID 26133674, DOI 10.1080/00224545.2015.1066296, lire en ligne, consulté le )
  • (en) Robert R. Bell, « Friendships of Women and of Men », Psychology of Women Quarterly, vol. 5, no 3,‎ , p. 402–417 (ISSN 0361-6843, DOI 10.1111/j.1471-6402.1981.tb00582.x, lire en ligne, consulté le )
  • (en) Katie Schoonover et Bree McEWAN, « Are you really just friends? Predicting the audience challenge in cross-sex friendships », Personal Relationships, vol. 21, no 3,‎ , p. 387–403 (ISSN 1475-6811, DOI 10.1111/pere.12040, lire en ligne, consulté le )
  • (en) Michael J. Miller, Amanda Denes, Brianna Diaz et Yerina Ranjit, « Touch attitudes in cross-sex friendships: We're just friends », Personal Relationships, vol. 21, no 2,‎ , p. 309–323 (ISSN 1475-6811, DOI 10.1111/pere.12033, lire en ligne, consulté le )
  • (en) Walid A. Afifi et Sandra L. Faulkner, « On Being `Just Friends': The Frequency and Impact of Sexual Activity in Crosssex Friendships », Journal of Social and Personal Relationships, vol. 17, no 2,‎ , p. 205–222 (ISSN 0265-4075, DOI 10.1177/0265407500172003, lire en ligne, consulté le )
  • (en) Carl S. Schneider et David A. Kenny, « Cross-Sex Friends Who were Once Romantic Partners: Are they Platonic Friends Now? », Journal of Social and Personal Relationships, vol. 17, no 3,‎ , p. 451–466 (ISSN 0265-4075, DOI 10.1177/0265407500173007, lire en ligne, consulté le )
  • (en) J. Donald O'Meara, « Cross-sex friendship: Four basic challenges of an ignored relationship », Sex Roles, vol. 21, no 7,‎ , p. 525–543 (ISSN 1573-2762, DOI 10.1007/BF00289102, lire en ligne, consulté le )
  • Cassandra A. Good, Founding Friendships: Friendships between Men and Women in the Early American Republic, Oxford University Press, (ISBN 978-0-19-937617-9, DOI 10.1093/acprof:oso/9780199376179.001.0001, lire en ligne)
    Voir aussi : Richard Godbeer, « Founding Friendships: Friendships between Men and Women in the Early Republic.By Cassandra A. Good », Journal of Social History,‎ , shw060 (ISSN 0022-4529 et 1527-1897, DOI 10.1093/jsh/shw060, lire en ligne, consulté le ).
  • Alan Booth et Elaine Hess, « Cross-Sex Friendship », Journal of Marriage and Family, vol. 36, no 1,‎ , p. 38–47 (ISSN 0022-2445, DOI 10.2307/350992, lire en ligne, consulté le )
  • D. M. Kovacs, J. G. Parker et L. W. Hoffman, « Behavioral, affective, and social correlates of involvement in cross-sex friendship in elementary school », Child Development, vol. 67, no 5,‎ 1996-10-xx, p. 2269–2286 (ISSN 0009-3920, PMID 9022241, lire en ligne, consulté le )

Articles connexesModifier