Ouvrir le menu principal

Amiens hockey élite

club français de hockey sur glace
Gothiques d’Amiens
Description de l'image Gothiques logo 8.png.
Fondation Octobre 1967
Siège Rue Caumartin
BP 80704
80007 Amiens Cedex 1
Patinoire (aréna) Coliseum
(2 882 places assises ou 3 400 places assises/debout)
Couleurs Noir, rouge et blanc
                 
Ligue Ligue Magnus
Capitaine Drapeau : Canada Joey West
Capitaines adjoints Drapeau : France Jérémie Romand
Drapeau : France Florian Sabatier
Entraîneur-chef Drapeau : Canada Mario Richer (Head Coach)
Drapeau : France Anthony Mortas (Asst. Coach)
Président Drapeau : France Patrick Letellier
Site web LesGothiques.com
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de hockey sur glace 2019-2020
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la saison à venir, voir :
Championnat de France de hockey sur glace 2020-2021
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la saison dernière, voir :
Championnat de France de hockey sur glace 2018-2019

L'Amiens hockey élite, dont l'équipe est surnommé les Gothiques d'Amiens, est un club français de hockey sur glace fondé en 1967 et basé à Amiens en Picardie.

Les Gothiques jouent leurs matchs à domicile au Coliseum et évoluent en noir et en rouge. Le club a remporté deux fois le championnat de France de hockey sur glace et joue au plus haut niveau du hockey sur glace français depuis 1982.

Le club est actuellement présidé par Patrick Letellier, et l'équipe première, entraînée par le canadien Mario Richer, évolue en Ligue Magnus lors de la saison 2019-2020.

HistoriqueModifier

Les débuts du club (1967-1981)Modifier

Le club est fondé en 1967[1] au sein du club omnisports Sporting Club d'Amiens, alors principalement connu pour sa section football. Cette création fait suite à l’inauguration de la patinoire de la ville[2]. Le club n’inscrit une équipe sénior que pour la saison 1969-1970[3], la formation des jeunes étant la priorité.

Les résultats arrivent donc dans un premier temps dans les sections jeunesse. Tout d'abord, l’équipe poussin devient championne de France en mars 1972[2], avec Antoine Richer comme capitaine et François Désérable comme entraineur.

Pour la saison 1973-1974, les benjamins s’inclinent en finale mais seront déclarés champion ex-æquo en 1983, suite à la découverte d'une tricherie dans l’équipe adverse. L’équipe cadet, sous la direction de Philippe Duval remporte le titre[2].

En 1974-1975, l’équipe senior renforcée par Michel Hénault obtient la montée en nationale B et pour la saison suivante le canadien Dave Henderson[2] arrive en tant qu’entraîneur-joueur.

La formation des jeunes finit par payer et le club réalise une véritable montée en puissance grâce aux jeunes Jean-Paul Farcy, Antoine Richer et Dominique Brasseur. Amiens finit 3e du championnat de France en 1978-1979 et 1979-1980[4] et échoue aux portes du barrage de promotion la saison suivante[5].

Arrivée en championnat Élite (1981-1990)Modifier

Grâce au recrutement du gardien Patrick Marchand et du défenseur Dave Archambault, Amiens remporte le titre de champion de France Nationale B 1982 et est promu parmi l’élite[6],[7].

L’année 1982 est donc la première du club au plus haut niveau bien que celui-ci soit encore structuré de manière amateur[2]. Après 2 saison achevées sur une 11e place, Dave Henderson repart au Canada et est remplacé par George Tower comme entraineur. Grâce à la rigueur de ce dernier (et au retour de Henderson), les Amienois montent à la 9e place en 1985[8].

La saison 1985/86, avec Gaëtan Clavet aux commandes et Éric Mindjimba et Michel Galarneau comme recrues, débutée tranquillement, se conclut de façon magistrale par une 3e place nationale[9].

Les deux saisons suivantes, les résultats ne sont pas aussi bon, avec une 4e puis une 7e place[2]. Mais lors de la saison 1988-1989, avec le retour de George Tower, les joueurs Michel Galarneau, Louis Côté et Stéphane Lessard, et les soviétiques Vladimir Zoubkov et Vladimir Loubkine, Amiens crée la surprise en éliminant Rouen en demi-finale et devient vice-champion de France pour la première fois, en s'inclinant face aux Français Volants[10].

En 1989-1990, le club signe Pierre Pousse, voit revenir Antoine Richer et partir Stéphane Lessard et finit 3e du championnat.

Nouvelle structure (1990-2000)Modifier

Jusqu’en 1990 les Écureuils de Picardie évoluent au sein de l’Amiens Sporting Club. Mais le club, comme d’ailleurs beaucoup d’autres en France à l’époque, est fortement endetté. Fin novembre, l’ASC (club omnisports) est mis en liquidation judiciaire[11]. La section hockey sur glace redémarre dans une structure indépendante du nom de Hockey Club Amiens Somme[2] avec comme surnom les Gothiques d’Amiens. Les maux du hockey français sont si importants que l’équipe, qui a commencé le championnat sous le nom de l’ASC, est autorisée à continuer sous le nouveau du club.

Le canadien Dave Henderson, après seize années, arrête sa carrière de joueur et devient l’entraîneur des Amiénois, qui comptent désormais Dave Reierson, Garry Yaremchuk et Roger Dubé dans leurs rangs. A cette époque Antoine Richer est également capitaine de l’équipe de France et emmène les bleus jusqu’en quart de finale des Jeux olympiques d’Albertville.

En 1992-1993, Amiens remonte à la 3e place nationale, éliminée par Rouen[12] et à l’automne 1993, débutent les travaux d’une nouvelle patinoire[2].

 
Le Coliséum

La saison Élite 1994-1995 enregistre l’arrivée du gardien français des Freeze de Dallas (CHL) Antoine Mindjimba qui remporte cette année-là le trophée Jean Ferrand du meilleur gardien de but de la ligue.

La saison 1995-1996 débute avec Vladimir Zoubkov au poste d’entraîneur-joueur, Pavel Kadykov, Serge Djelloul, Stéphane Barin et Michel Breistroff comme recrue puis Ievgueni Davydov comme « joker »[2]. La patinoire du Coliséum de 3000 places assises est inaugurée en 1996. La nouvelle enceinte fait sensation mais Amiens est encore stoppé en demi-finale par Brest et après le licenciement de l’entraineur Zoubkov, en mésentente avec les joueurs[13].

Le club rappelle une nouvelle fois Dave Henderson comme entraineur pour la saison suivante. Amiens termine finaliste encore deux fois de suite, arrêtée en finale par les Les Albatros de Brest en 1997[14] puis par les Brûleurs de loups de Grenoble en 1998[15].

Mais la 3e tentative est la bonne, car après 3 finales perdues dont 2 les années précédentes, les Gothiques remportent finalement leur premier titre de champion de France en 1999 face aux Flammes bleues de Reims[16].

Un deuxième titre et le début des ennuis (2000-2011)Modifier

 
Équipe 2007-2008, lors du 3e match du premier tour des play-offs, le 5 mars 2008 à Amiens

En 2000-2001, Antoine Richer devient entraîneur des Gothiques et bâtit une équipe autour des frères Maurice Rozenthal et François Rozenthal[17]. La saison régulière se finit sur un classement en 3e place mais s’achève brutalement dès les quarts de finale face à Grenoble[18].

Avec toujours le gardien Antoine Mindjimba et les étrangers Fredrik Bergqvist, Arto Kulmala et Christian Lechtaler, la saison suivante suit le même profil : après un bon début de saison, l’équipe subit une baisse de régime et finit au pied du podium[19].

En 2002-2003, Kulmala et Bergqvist sont les seuls étrangers de l’équipe, qui compte une bonne part d’internationaux. Cette équipe de France « bis »[20] arrive jusqu’en finale du Super 16 et Amiens redevient finaliste du championnat de France. Côté joueurs, Laurent Gras remporte le Trophée Albert Hassler et Kevin Hecquefeuille celui du meilleur espoir[21].

En 2004, Amiens remporte un second titre[22], dont les artisans sont Jonathan Zwikel, François Rozenthal, Denis Perez, et le seul étranger Tommi Hämäläinen[23]. Cette victoire est également celle d’Antoine Richer, qui a appliqué ses principes de formation et d’intégration des jeunes jusqu’au bout et remporte le titre de meilleur entraineur[24].

La saison suivante est plus décevante et les gothiques finissent 8e de la nouvelle Ligue Magnus[25]. Richer, contesté par les supporteurs amiénois, est remplacé par Denis Pérez comme entraineur[26] pour 2005-2006. Amiens retrouve son rang avec une 3e place en saison régulière et une place en finale, encore perdue face à Rouen[27].

La saison 2006-2007 débute mal puisque le club subit une amende et 6 points de pénalités en début de saison pour dépassement de la masse salariale[28]. Le président Christophe Laboureau démissionne, remplacé par Patrick Letellier, son prédécesseur. Les résultats sportifs ne sont guère meilleurs et Amiens reste une équipe de milieu de tableau[29]. La saison suivante n’est guère mieux : les Gothiques finissent 9e, niveau jamais atteint depuis 1985, avec en prime des querelles entre les dirigeants, l’entraineur Pérez et le directeur sportif Richer[30].

En 2008-2009, on enregistre le départ au sein de l'équipe de Laurent Gras, après ceux d’Antoine Mindjimba en 2006 et de François Rozenthal en 2007. Antoine Richer redevient entraineur, après de multiples noms évoqués[31] et donne sa confiance à Henri-Corentin Buysse pour être désormais le gardien no 1. Le HCAS, habillé en rose, revient à une 5e place nationale, avec un spectacle retrouvé[32]. Les play-offs de la saison 2010-2011 voient les Gothiques affronter les dragons de Rouen en demi-finale après avoir éliminé les Diables rouges de Briançon en quart de finale. Malheureusement, les gothiques en resteront là après un match mémorable perdu à domicile 8-9 aux tirs au but (8-8 au terme du temps réglementaire).

C’est avec un recrutement majoritairement jeune que les Gothiques attaquent la saison 2011-2012.

Période d'insuccès (2011-2014)Modifier

La saison 2011-2012 démarre bien mal et après 5 défaites en 8 rencontres, Antoine Richer est débarqué de son poste d'entraîneur-chef mi-novembre. Heikki Leime, ancien entraîneur des Ducs d'Angers et de l'équipe de France prend les rênes du club. Mais la situation s'améliore peu, malgré la présence de l'équipe en demi-finales dans les deux coupes, et les Gothiques finissent la saison régulière à la 8e place. En séries éliminatoires, les amiénois éliminent d'abord l’Étoile noire de Strasbourg avant de chuter face à l'éternel rival rouennais 3 matches à 2.

La saison 2012-2013 doit relancer l'équipe, avec le début d'un projet en 3 ans pour donner un titre au club. Les Gothiques finissent difficilement à la 6e place, et échouent en quart de finale des deux coupes, avec un effectif extrêmement rajeuni. Mais toutefois en play-off, les hommes du duo finlandais Leime-Immonen ne passe pas le premier tour en chutant face à Strasbourg en 5 matches, avec une dernière rencontre au Coliseum.

La saison qui suit est certainement la pire saison du club depuis la création de la Ligue Magnus en 2004-2005. Elle coïncide avec une première élimination en phase de poules de la Coupe de la Ligue (par Épinal et Strasbourg) et les Gothiques coincent encore en 1/4 de finale de la Coupe de France. En championnat la situation n'est guère mieux et les Gothiques finissent la saison régulière à la 6e place avant de se faire sortir, à nouveau, dès le premier tour par les Pingouins de Morzine-Avoriaz-Les Gets 3 matches à 2, une nouvelle fois avec le match décisif à domicile.

À la suite de ces échecs successifs le duo finlandais n'est pas reconduit à la tête de l'effectif professionnel.

Un tandem Franco-Américain (depuis 2014)Modifier

À l'été 2014, un nouveau duo d'entraîneurs est annoncé. Barry Smith, ancien assistant-entraîneur des Canucks de Vancouver en Ligue nationale de hockey, est nommé entraîneur-chef et Olivier Duclos, ancien entraîneur des équipes de jeunes du club, est nommé entraîneur-adjoint. Le club parvient pour la première fois de son histoire en finale de la coupe de France mais échoue face à Rouen, dans un match exceptionnellement délocalisé à Marseille[33], au grand dam des supporters amiénois. Avec 32 points, soit 3 de plus que la saison précédente, les hommes de Barry Smith terminent à la 7e place de Ligue Magnus. En éliminant le HC Morzine-Avoriaz-Les Gets en 1/8 de finale par 3 matches à 0, les Gothiques retournent en 1/4 de finale pour la première fois depuis 2011-2012. Ils ne vont pas plus loin en se faisant éliminer par les Rapaces de Gap, futur gagnant de l'épreuve[34], 3 manches à 2.

Structures du clubModifier

NomModifier

Historique des noms du club et de l'équipe

Amiens Sporting Club
(1967-1990)
 
Amiens SC
(1967-1985)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Renards de Picardie
(1985-1987)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Écureuils de Picardie
(1987-1990)
 
 
 
 
 
 
 
Hockey Club Amiens Somme
(depuis 1990)
 
Gothiques d'Amiens
(depuis 1990)

Modifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Résultats sportifsModifier

PalmarèsModifier

Palmarès des Gothiques d'Amiens en compétitions officielles[35]
Compétitions nationales Compétitions internationales Compétitions de jeunes

Championnat

Coupes

Coupes

Championnat

  • Espoirs (U22 Élite) :
    • Champion (5) : 1980, 2000, 2002, 2007, 2014
  • Cadets (U18) :
    • Champion (8) : 1974, 1998, 2001, 2006, 2007, 2008, 2012, 2013
  • Minimes (U15) :
    • Champion (6) : 1976, 2003, 2009, 2010, 2011, 2012
  • Benjamins (U13) :
    • Champion (1) : 1974
  • Poussins (U11) :
    • Champion (2) : 1972, 1973

Bilan sportifModifier

Bilan saison par saison des Gothiques d'Amiens[36]
Saison Championnat Clas. Séries éliminatoires Coupe de France Coupe de la Ligue Coupe d'Europe Coupe des As
1969-1970 2e série 7 non qualifié -
1970-1971 nc
1971-1972 2e série 3 non qualifié Premier tour
1972-1973 nc
1973-1974 nc -
1974-1975 nc nc -
1975-1976 nc nc -
1976-1977 Nationale B 7 non qualifié 8e de finale -
1977-1978 Nationale B 7 non qualifié 8e de finale -
1978-1979 Nationale B 3 non qualifié -
1979-1980 Nationale B 1 3e (poule finale) -
1980-1981 Nationale B 2 non qualifié Demi-finale[note 1] -
1981-1982 Nationale B 1 3e (promotion/relégation) -
1982-1983 Nationale A 12 3e (promotion/relégation) -
1983-1984 Nationale A 11 3e (promotion/relégation) -
1984-1985 Nationale A 9 non qualifié (poule finale) - Phase de Poules
1985-1986 Nationale 1 6 3e (poule finale) - Phase de Poules
1986-1987 Nationale 1A 4 pas de play-off (4e) Quart de finale -
1987-1988 Nationale 1A 8 non qualifié -
1988-1989 Nationale 1A 4 Finaliste -
1989-1990 Nationale 1A 4 Demi-finale (3e) -
1990-1991 Ligue Nationale 6 Quart de finale -
1991-1992 Ligue Nationale 4 pas de play-off (4e) - 3e (sur 4)
1992-1993 Nationale 1 4 Demi-finale (3e) -
1993-1994 Nationale 1 3 Demi-finale (3e) Quart de finale -
1994-1995 Élite 6 Quart de finale (6e) Ligue Atlantique, 6e (sur 7)
1995-1996 Élite 3 Demi-finale (4e) Ligue Atlantique, 5e (sur 6)
1996-1997 Nationale 1 2 Finaliste -
1997-1998 Élite 2 Finaliste EHL, premier tour
1998-1999 Élite 2 Champion Coupe Continentale, second tour
1999-2000 Élite 4 Demi-finale Quart de finale EHL, premier tour
2000-2001 Élite 3 Quart de finale -
2001-2002 Élite 4 pas de play-off (4e) 8e de finale -
2002-2003 Super 16 3 Finaliste Demi-finale -
2003-2004 Super 16 2 Champion Quart de finale Coupe Continentale, second tour
2004-2005 Ligue Magnus 8 Quart de finale Demi-finale Coupe Continentale, second tour
2005-2006 Ligue Magnus 3 Finaliste Quart de finale -
2006-2007 Ligue Magnus 6 Quart de finale Quart de finale Quart de finale -
2007-2008 Ligue Magnus 6 Tour préliminaire 8e de finale Quart de finale -
2008-2009 Ligue Magnus 5 Quart de finale 8e de finale Quart de finale -
2009-2010 Ligue Magnus 4 Quart de finale Quart de finale Quart de finale -
2010-2011 Ligue Magnus 5 Demi-finale 8e de finale Quart de finale -
2011-2012 Ligue Magnus 8 Quart de finale Demi-finale Demi-finale -
2012-2013 Ligue Magnus 6 Tour préliminaire Quart de finale Quart de finale -
2013-2014 Ligue Magnus 6 Tour préliminaire Quart de finale Phase de Poules -
2014-2015 Ligue Magnus 7 Quart de finale Finaliste Phase de Poules -
2015-2016 Ligue Magnus 7 Quart de finale Quart de finale Phase de Poules -
2016-2017 Ligue Magnus 7 Quarts de finale Quarts de finale -
2017-2018 Ligue Magnus 4 Demi-finale Seizièmes de finale -
2018-2019 Ligue Magnus 3 Demi-finale Vainqueur -

PersonnalitésModifier

Voir la catégorie : Joueur du Hockey Club Amiens Somme.

PrésidentsModifier

Liste des présidents de l'Amiens S.C. Glace
Période Nom des présidents
1967-1974 Jack Renel
1974-1977 Yves Brasseur
1977-1982 Julien Burnay
1982-1987 François Désérable
1987-1990 Claude Studer
Liste des présidents de la section hockey de l'Amiens S.C.
Période Nom des présidents
1967-1974 Yves Brasseur
1974-1975 François-Régis Cuminal
1975-1977 Jean Moitrier
1977-1980 Alain de Froberville
1980-1981 Raymond Guillaume
-- Julien Burnay
-- Jacques Mandrin
1981-1984 Christophe Zieba
1984-1988 Jean-Marie Quintard
1988-1990 André Candas
1990 Jean-Marie Quintard
Liste des présidents du H.C. Amiens-Somme
Période Nom des présidents
- Jean-Marie Quintard
- François Désérable
- Hervé Petit
- Patrick Letellier
- Christophe Laboureau
- Patrick Letellier
- Thomas Henno
- Vincent Buriez
- Patrick Letellier
Depuis Vincent Bachet
Liste des présidents de l'Amiens H.E.
Période Nom des présidents
- Denis Richard
Depuis Patrick Letellier

EntraîneursModifier

Liste des entraîneurs
Période Nom des entraîneurs Nationalité
1982-1984 Dave Henderson   Canada   France
1984-1985 George Tower   USA
1985-1986 Gaëtan Clavet   Canada
1986-1987 Jean Bégin   Canada
1987-1988 Yvon Gingras   Canada
Hervé Petit   France
1988-1989 Marc Boileau   Canada
Louis Côté   Canada   France
1989-1990 George Tower   USA
1990-1991 Vladimir Zubkov   Russie
1991-1994 Dave Henderson   Canada   France
1994-1996 Vladimir Zubkov   Russie
1996-1999 Dave Henderson   Canada   France
1999-2005 Antoine Richer   France
2005-2008 Denis Perez   France
2008-2011 Antoine Richer   France
2011-2014 Heikki Leime   Finlande
2014-2016 Barry Smith (en)   USA
2016-2016 Olivier Duclos   France
2016-en cours Mario Richer   Canada

JoueursModifier

EffectifModifier

Voir la catégorie : Joueur du Hockey Club Amiens Somme.
Pour modifier l'effectif, suivez ce lien
Effectif 2019-2020[37]
No NomNat. PositionArrivée
+035, Buysse, Henri-CorentinHenri-Corentin Buysse   Gardien de but 2017 - Ducs de Dijon
+046, Savoye , LucasLucas Savoye   Gardien de but 2017 - Gamyo Épinal
+002, Gibb , DanDan Gibb   Défenseur 2019 - Rapaces de Gap
+005, Tiramani , ChristopheChristophe Tiramani   Défenseur Formé au club
+007, Bault , RomainRomain Bault A   Défenseur Formé au club
+011, Bélisle , LouisLouis Bélisle   Défenseur 2018 - Aigles de Nice
+029, Lehtinen , KaiKai Lehtinen   Défenseur 2019 - Ritten Sport
+038, Roussel , ThomasThomas Roussel   Défenseur 2019 - Lions de Lyon
+057, Prissaint , AxelAxel Prissaint   Défenseur Formé au club
+065, Coulaud , YohanYohan Coulaud   Défenseur 2015 - Rapaces de Gap U18
+003, Sabatier , FlorianFlorian Sabatier A   Centre 2019 - Aigles de Nice
+006, Belharfi , RayanRayan Belharfi   Ailier Formé au club
+009, Drolet , FrancisFrancis Drolet   Centre 2019 - Diables rouges de Briançon
+012, Matima , RudyRudy Matima   Ailier Formé au club
+013, Giroux , TommyTommy Giroux   Ailier 2017 - Admirals de Norfolk
+014, Verrier , JérômeJérôme Verrier   Ailier 2019 - Redmen de McGill
+017, Romand , JérémieJérémie Romand A   Ailier 2017 - Aigles de Nice
+019, Babcock , MichaelMichael Babcock     Centre 2019 - Warriors de Merrimack
+021, Suire , ThomasThomas Suire   Ailier 2015 - Pingouins de Morzine-Avoriaz-Les Gets U18
+024, Plagnat , AntoninAntonin Plagnat   Ailier 2016 - Hockey Club 74 U18
+068, West , JoeyJoey West C   Centre 2016 - Beast de Brampton
+071, Halley , PhilippePhilippe Halley   Centre 2017 - Varsity Reds du Nouveau-Brunswick
+072, Bruche , BaptisteBaptiste Bruche   Ailier Formé au club
+089, Franson , CainCain Franson   Ailier 2019 - Dinos de Calgary
+090, Edwards , SpencerSpencer Edwards     Ailier 2018 - Boxers de Bordeaux
+091, Richardson, EvanEvan Richardson   Centre 2019 - Diables rouges de Briançon

Les capitainesModifier

Voici la liste des capitaines dans l'histoire des Gothiques d'Amiens[38] :

Liste des capitaines
Période Nom des joueurs Nationalité
1969-1974 François de la Simone   France
1974-1975 François-Régis Cuminal et Didier Gatineau   France
1975-1976 Pascal Waroquet et François Désérable   France
1976-1977 Didier Gatineau et François Désérable   France
1977-1982 Dave Henderson   Canada   France
1982-1986 Pascal Waroquet   France
1986-1991 François Richer   France
1991-1999 Antoine Richer   France
1999-2000 Pierre Pousse   France
2000-2001 Karl Dewolf   France
2001-2002 Denis Perez   France
2002-2004 Luc Chauvel   France
2004-2005 Laurent Gras   France
2005-2007 Anthony Mortas   France
2007-2014 Vincent Bachet   France
2014-2015 Marc Bélanger   Canada   France
2015-2017 Joël Champagne   Canada
2017-2019 Jonathan Narbonne   Canada

Les meilleurs pointeurs des gothiquesModifier

Cette section présente les statistiques des meilleurs pointeurs de l'histoire des gothiques[39].

No  Joueurs Nationalité Parties Jouées Buts Passes Points
1 Pierre Pousse   France 331 171 227 398
2 Laurent Lecomte   France 306 127 196 324
3 Anthony Mortas   France 316 96 210 306
4 Roger Dubé   Canada   France 175 198 106 304
5 Antoine Richer   France 355 141 151 292
6 François Rozenthal   France 245 139 123 262
7 Laurent Gras   France 268 124 133 257
8 Miroslav Pazak   Slovaquie 160 101 134 235
9 Michel Galarneau   Canada   France 120 123 89 212
10 Frédéric Dehaëne   France 391 96 97 193
11 Maurice Rozenthal   France 124 90 94 184
12 Loïc Sadoun   France 156 66 98 164
13 Grégory Beron   France 250 57 103 160
14 Dave Reierson (en)   Canada 209 60 97 157
15 Vincent Bachet   France 359 60 97 157
16 Karl Dewolf   France 263 50 100 150
17 Vladimir Zubkov   Russie 183 46 98 144
18 Sylvain Beauchamp   Canada   France 84 95 46 141
19 Joël Champagne   Canada 113 56 80 136
20 Patrick Dunn   Canada   France 91 59 76 135

Les numéros retirésModifier

C'est une tradition nord américaine que de retirer le maillot des joueurs emblématiques. Les Gothiques se sont également engagés dans cette démarche. Six joueurs ont reçu cet hommage[40]:

Prix et récompenses de la Ligue MagnusModifier

Culture populaireModifier

RivalitésModifier

Amiens partage une rivalité avec les Brûleurs de loups de Grenoble et avec les Dragons de Rouen dans le derby des plaines.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le règlement prévoit que sont autorisés à participer les clubs de Nationale A, les vainqueurs des deux poules de Nationale B et le vainqueur d'une Coupe disputée entre les clubs de Nationale C, qui accède directement aux demi-finales. Deuxième de son groupe de Nationale B, Amiens n'est pas qualifié. Cependant, l'équipe réserve remporte la Coupe de Nationale C et accède aux demi-finales

RéférencesModifier

  1. (en) Fiche sur hockeyarenas.net
  2. a b c d e f g h et i Histoire du hockey Amiénois sur Hockeyarchives
  3. Classement français de 1948/49 à 1972/73 sur hockeyarchives
  4. Championnat de France 1979/80
  5. Championnat de France 1980/81
  6. Championnat de France 1981/82
  7. Cresson 2011, p. 42
  8. Championnat de France 1984/85
  9. Championnat de France 1985/86
  10. Championnat de France 1988/89
  11. Championnat de France 1990/91
  12. Championnat de France 1992/93
  13. Championnat de France 1995/96
  14. Championnat de France 1996/97
  15. Championnat de France 1996/98
  16. Championnat de France 1998/99
  17. « Présentation d'Amiens 2001/2002 », sur www.passionhockey.com
  18. Championnat de France 2000/01 : Élite
  19. Bilan de l'Élite 2001-2002
  20. Bilan du Super 16, championnat de France 2002/03
  21. Championnat de France 2002/03 : Super 16
  22. Championnat de France 2003/04
  23. [1]
  24. Championnat de France 2003/04 : Super 16
  25. Bilan de la Ligue Magnus 2004/05
  26. [2]
  27. Championnat de France 2005/06 : Ligue Magnus
  28. [3]
  29. Bilan de la Ligue Magnus 2006-2007
  30. [4]
  31. Amiens, l’avenir en rose ?, Présentation des clubs de Ligue Magnus 2008/09 : Amiens
  32. Bilan de la Ligue Magnus de hockey sur glace 2008/09
  33. « Hockey : la finale de la Coupe de France à Marseille » (consulté le 10 avril 2015)
  34. « Hockey sur glace : Les Rapaces de Gap remportent la Ligue Magnus face à Epinal » (consulté le 10 avril 2015)
  35. « Palmarès », sur lesgothiques.com, Gothiques d'Amiens
  36. « Archives », sur passionhockey.com
  37. « Amiens 2019-2020 », sur eliteprospects.com
  38. La liste des capitaines dans l'histoire du club sur liguemagnus.com
  39. Meilleurs pointeurs de l'histoire du club sur eliteprospects.com
  40. Les numéros retirés sur hockeyarchives.info
  41. Trophée Charles Ramsay sur liguemagnus.com
  42. Trophée Albert Hassler sur liguemagnus.com
  43. Trophée Jean Ferrand sur liguemagnus.com
  44. Trophée Jean-Pierre Graff sur liguemagnus.com
  45. Trophée Camil Gélinas sur liguemagnus.com
  46. Trophée Marcel Claret sur liguemagnus.com
  47. Trophée Raymond Dewas sur liguemagnus.com

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • [PDF]François Désérable, Le Hockey sur glace à Amiens, , 59 p. (lire en ligne)
  • Sylvain Cresson, Le Hockey sur glace à Amiens, JePublie, , 204 p. (lire en ligne)
  • Sylvain Cresson, Sur les traces des hockeyeurs amiénois, JePublie, , 204 p. (lire en ligne)

Liens externesModifier