Ouvrir le menu principal

Amelia Earhart, le dernier vol

film américain de 1994 réalisé par Yves Simoneau
Amelia Earhart, le dernier vol
Titre original Amelia Earhart: The Final Flight
Réalisation Yves Simoneau
Scénario Anna Sandor
Acteurs principaux
Sociétés de production Avenue Pictures Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Biopic
Durée 95 minutes
Sortie 1994

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Amelia Earhart, le dernier vol (Amelia Earhart: The Final Flight) est un téléfilm américain réalisé par Yves Simoneau, diffusé le aux États-Unis. Inspiré du livre de Doris L. Rich Amelia Earhart: A Biography, le film retrace les événements de la vie d'Amelia Earhart, en s'intéressant plus particulièrement à son dernier vol et à sa mystérieuse disparition en 1937.

Cette fiction, menée par Diane Keaton, n'est pas la première adaptation télévisée basée sur l'histoire de l'aviatrice américaine. En 1976, une mini-série intitulée Amelia Earhart (en) avait déjà été produite, avec Susan Clark dans le rôle-titre[1].

Sommaire

SynopsisModifier

En 1928, Amelia Earhart (Diane Keaton) gagne en réputation en effectuant un vol transatlantique comme passagère d'un avion. Son mariage avec le magnat de l'édition George Palmer Putnam (Bruce Dern) et ses séries de vols à hauts risques la propulse au rang d'aviatrice de renommée mondiale. Avec l'aide de son ami et conseiller Paul Mantz (Paul Guilfoyle), Earhart et son collègue navigateur, le buveur invétéré Fred Noonan (Rutger Hauer), planifient le vol le plus long jamais réalisé : un tour du monde prévu en 1937. L'engouement de la jeune femme pour les îles Kiribati conduit à leur disparition. Un important dispositif de recherche est mis en place mais il échoue, renforçant ainsi l'image d'Earhart comme celle d'une icône de l'aviation.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

RéceptionModifier

Au moment de la sortie du film Amelia en 2009, des critiques se sont intéressés à la représentation d'Amelia Earhart au cinéma et à la télévision[2]. En 1943, Rosalind Russell incarne pour la première fois l'aviatrice dans le film Perdue sous les tropiques, puis l'actrice Susan Clark l'ajuste pour la télévision dans Amelia Earhart, en 1976[3],[4].

Dans Amelia Earhart, le dernier vol, la Amelia Earhart de Diane Keaton se rapproche plus de mythe que de la réalité[5],[6],[7]. Les avis sont mitigés, mais quelques observateurs notent que des représentations ne sont pas fidèles à la nature du personnage historique[8].

Toutefois, pour son interprétation, Diane Keaton a été nommé pour le Golden Globe de la Meilleure actrice dans un film dramatique, l'Emmy de la Meilleure actrice dans une minisérie ou un téléfilm et le Screen Actors Guild Award de la Meilleure actrice dans une minisérie ou un téléfilm, en 1995[9].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Amelia Earhart (TV 1976) », sur YourTrailers.net (consulté le 11 août 2012).
  2. (en) « About Susan Clark », sur Yahoo.com (consulté le 11 août 2012).
  3. (en) Susan King, « Amelia Earhart's soaring spirit », sur Los Angeles Times.com, (consulté le 11 août 2012).
  4. (en) Susan Butler, East to the Dawn : The Life of Amelia Earhart, Massachusetts, Da Capo Press, , 512 p. (ISBN 978-0306808876), p. 416.
  5. (en) Mary S. Lovell, The Sound Of Wings : The Life Of Amelia Earhart, New York, St. Martin's Griffin, , 448 p. (ISBN 978-0312051600), p. 351.
  6. (en) Donald M. Goldstein et Katherine V. Dillon, Amelia : The Centennial Biography of an Aviation Pioneer, Washington, Brassey's Inc, , 336 p. (ISBN 978-1574881349), p. 273–274.
  7. (en) David M. Kennedy, « She was betrayed by fame », sur The New York Times.com, (consulté le 11 août 2012).
  8. (en) Ken Tucker, « Amelia Earhart: The Final Flight », sur Entertainment Weekly.com, (consulté le 11 août 2012).
  9. (en) Bernadette McCallion, « Amelia Earhart: The Final Flight:Overview », sur msn.com (consulté le 11 août 2012).

Lien externeModifier