Ouvrir le menu principal

Ambassade d'Autriche en France
Drapeau de l'Autriche
Autriche
Vue de la mission diplomatique
Vue sur l'ambassade d'Autriche à Paris, où flottent le drapeau de l'Autriche et le drapeau européen.

Lieu 6, rue Fabert
Paris 75007
Coordonnées 48° 51′ 41″ nord, 2° 18′ 41″ est
Ambassadeur Ursula Plassnik
Nomination 2011
Site web http://www.bmeia.gv.at/fr/ambassade/paris.html

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Ambassade d'Autriche en France

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Ambassade d'Autriche en France

Voir aussi : Ambassade de France en Autriche
Ambassadeurs en FranceConsuls en France

L'ambassade d'Autriche en France est la représentation diplomatique de la République d'Autriche auprès de la République française. Son ambassadeur est, depuis 2011, Ursula Plassnik.

Sommaire

AmbassadeModifier

Les locaux de l'ambassade sont installés dans l'ancien hôtel d'Haussonville[1], 6, rue Fabert, à l'angle de la rue de l'Université, dans le 7e arrondissement de Paris.

Résidence de l'ambassadeurModifier

Entre mars 1826[2] et le 1er juin 1838[3] l'ambassadeur loue l'hôtel de Monaco au 121, rue Saint-Dominique dans le faubourg Saint-Honoré.
Cet hôtel particulier construit par Alexandre-Théodore Brongniart sur commande de Marie-Catherine Brignole nouvellement divorcée du prince Honoré III de Monaco est considéré comme bien national avant que le maréchal Davout ne l'acquière sur ordre de Napoléon. Dès 1817 lui-même et son épouse le louent.

Entre 1838 et 1849, l'ambassade se trouve à l'hôtel du Châtelet.

Ambassadeurs d'Autriche en FranceModifier

 
Hubert Heiss (à droite), qui a été ambassadeur d'Autriche en France entre 2007 et 2011, remet le prix autrichien pour la mémoire de l'Holocauste à Robert Hébras en 2008, à l'ambassade parisienne.
Date de
nomination
Date de remise des
lettres de créance
Ambassadeur
En qualité d'envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire
? 28 février 1950 [JORF 1] Henri D. Schmid
En qualité d'ambassadeurs
? 18 décembre 1951 [JORF 2] Henri D. Schmid
? 9 juillet 1953 [JORF 3] Alois Vollgruber
? 22 avril 1958 [JORF 4] Adrian Rotter (de)
? 18 avril 1962 [JORF 5] Martin Fuchs
? 3 juillet 1969 [JORF 6] Ernst Lemberger (de)
? 20 juin 1972 [JORF 7] Erich Bielka-Karltreu (de)
? 18 septembre 1974 [JORF 8] Otto Eiselsberg (de)
? 27 avril 1983 [JORF 9] Eric Nettel
? 4 mars 1988 [JORF 10] Wolfgang Schallenberg
? 15 février 1993 [JORF 11] Eva Nowotny
? 1er avril 1997 [JORF 12] Franz Ceska (de)
? 20 février 2002 [JORF 13] Anton Prohaska
? 27 juin 2007 [JORF 14] Hubert Heiss
? 22 décembre 2011 [JORF 15] Ursula Plassnik

HistoireModifier

La délégation permanente de l'Autriche auprès de l'UNESCO se trouve 1, rue Miollis (15e arrondissement de Paris), la délégation permanente de l'Autriche auprès de l'OECD 3, rue Albéric-Magnard (16e arrondissement de Paris), la représentation permanente de l'Autriche auprès du Conseil de l'Europe 29, avenue de la Paix (Strasbourg), la section commerciale de l'ambassade d'Autriche à Paris 6, avenue Pierre-Ier-de-Serbie (16e arrondissement de Paris), le bureau de l'attaché de défense et le Forum culturel autrichien 17, avenue de Villars (7e arrondissement de Paris), l'Office national autrichien du tourisme 22, rue de Caumartin (9e arrondissement de Paris), l'Association autrichienne à Paris 10, rue de Franqueville (16e arrondissement de Paris) et le business club de l'Association autrichienne à Paris 80, boulevard Bourdon (Neuilly-sur-Seine)[4].

ConsulatsModifier

Outre la section consulaire de l'ambassade (située 17 avenue de Villars), l'Autriche possède des consulats généraux à Strasbourg (29 avenue de la Paix ; sa section commerciale se trouve 14 quai Kléber[4]) et Marseille, et des consulats à Ajaccio, Bordeaux, Lille, Lyon, Nice, Papeete et Toulouse[5],[6].

RéférencesModifier

Dans le Journal officiel de la République française (JORF), sur Légifrance :

  1. Remise de lettres de créance, JORF no 54 du 3 mars 1950, p. 2423.
  2. Remise de lettres de créance, JORF no 302 du 22 décembre 1951, p. 12683.
  3. Remise de lettres de créance, JORF no 165 du 16 juillet 1953, p. 6303.
  4. Remise de lettres de créance, JORF no 105 du 6 mai 1958, p. 4431.
  5. Remise de lettres de créance, JORF no 99 du 25 avril 1962, p. 4251.
  6. Remise de lettres de créance, JORF no 157 du 5 juillet 1969, p. 6860.
  7. Remise de lettres de créance, JORF no 145 du 22 juin 1972, p. 6364.
  8. Remise de lettres de créance, JORF no 221 du 20 septembre 1974, p. 9715.
  9. Remise de lettres de créance, JORF no 100 du 29 avril 1983, p. 1315.
  10. Remise de lettres de créance, JORF no 55 du 5 mars 1988, p. 3007, NOR MAEP8850001E.
  11. Remise de lettres de créance, JORF no 41 du 18 février 1993, p. 2632, NOR MAEP9350004E.
  12. Remise de lettres de créance, JORF no 78 du 3 avril 1997, p. 5110, NOR MAEP9750017G.
  13. Remise de lettres de créance, JORF no 46 du 23 février 2002, p. 3470, texte no 1, NOR MAEP0250005G.
  14. Remise de lettres de créance, JORF no 150 du 30 juin 2007, p. 11225, texte no 1, NOR MAEP0750061G.
  15. Remise de lettres de créance, JORF no 299 du 27 décembre 2011, p. 22276, texte no 2, NOR MAEP0750061G.

Autres références :

  1. Protections patrimoniales, 7e arrondissement, Ville de Paris, Règlement du PLU, tome 2, annexe VI, p. 223 à 432.
  2. Rodolphe Apponyi (publié par Ernest Daudet), Vingt-cinq ans à Paris (1826-1850) : Journal du comte Rodolphe Apponyi attaché de l’ambassade d’Autriche-Hongrie à Paris, vol. 1 : 1826-1830, Paris, Plon-Nourrit et Cie, 1913-1914, 4 vol. ; in 8° (lire en ligne), « Année 1826 », p. 2.
  3. « Ventes immobilières : Adjudication définitive, du 10 février 1838, en l'audience des criées du tribunal civil de première instance du département de la Seine », Journal des débats politiques et littéraires, Paris, s.n.,‎ , col. 1 (vue 4/4) (ISSN 1770-619X, lire en ligne).
  4. a et b « Contacts et représentants en France », austria.info, consulté le 28 octobre 2017.
  5. « Représentations consulaires de l'Autriche en France et à Monaco », sur le site de l'ambassade.
  6. « Ambassades et consulats étrangers en France : Autriche », sur le site de la Maison des Français de l'étranger.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier