Amaury Chauou

historien français
Amaury Chauou
Amaury Chauou en mai 2013.jpg
Amaury Chauou en 2013.
Biographie
Naissance
Formation
Activité

Amaury Chauou, né en 1970, est un historien médiéviste français, spécialiste de l'empire Plantagenêt.

BiographieModifier

Élève des classes préparatoires littéraires du lycée Chateaubriand (Rennes) puis du lycée Fénelon (Paris), il entre à l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud[1] (1991), où il obtient l'agrégation d'histoire (1993)[2], avant de consacrer ses premiers travaux à l'histoire religieuse du duché de Bretagne[3]. Il centre ensuite sa réflexion sur la valorisation de la matière de Bretagne par les premiers souverains de la maison Plantagenêt dans le cadre d'un doctorat soutenu à l'Université de Rennes 2[4] (2000).

Dans sa thèse, Amaury Chauou présente la cour Plantagenêt comme un « carrefour idéologique fréquenté par de talentueux lettrés[5] », exploitant le mythe arthurien au sein d'un ensemble de thèmes et de schémas idéologiques en rapport avec la fonction monarchique, qui ont pu servir la construction politique des Plantagenêts. Ses vues ont été reprises au sein de la communauté des médiévistes[6]. Elles pointent en particulier l'importance de la faveur accordée à certains poètes et hommes de lettres à la cour Plantagenêt, en dehors d'un strict patronage d'historiographes officiels[7].

Par la suite, Amaury Chauou est revenu sur la figure du roi Arthur pour montrer comment elle pouvait servir la légitimité de la dynastie d'Angleterre en se mêlant avec le mythe des origines troyennes, en vogue dans toutes les cours occidentales à la fin du XIIe siècle[8]. Il participe ainsi du courant explorant l'histoire culturelle du politique par la biographie historique dans le contexte des années 2000[9].

Professeur de chaire supérieure en classes préparatoires littéraires à Brest puis à Rennes, chercheur associé au Centre de Recherche Bretonne et Celtique (Université de Bretagne Occidentale - EA 4451)[10] et au laboratoire Tempora (Université de Rennes 2 - EA 7468), il est également intervenu auprès du grand public sur l'histoire politique et culturelle des Plantagenêts ou sur celle de la Bretagne médiévale par le biais d'articles de divulgation[11], d'émissions de télévision et de radio[12] et de conférences.

Il a par ailleurs animé la recherche sur la Bretagne médiévale comme membre fondateur et membre du conseil scientifique du séminaire Histoires des Bretagnes tenu à l'Université de Bretagne Occidentale, dont tous les volumes sont parus aux Presses du Centre de Recherche Bretonne et Celtique[13].

Amaury Chauou a été à plusieurs reprises membre des jurys du CAPES et de l'agrégation.

BibliographieModifier

Ouvrages :

Direction d'ouvrages :

  • Religion et mentalités au Moyen-Âge. Mélanges en l'honneur d'Hervé Martin, codirigé avec Sophie Cassagnes-Brouquet, Daniel Pichot et Lionel Rousselot, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. Histoire, 2003, 604 p. (ISBN 2-86847-802-6).
  • Histoire des Bretagnes tome 4 : Les conservateurs de la mémoire, codirigé avec Hélène Bouget et Cédric Jeanneau, Brest, Éditions du CRBC, 2013, 298 p. (ISBN 2-90173-798-6).

NotesModifier

  1. [1]
  2. https://www.lemonde.fr/archives/article/1993/07/29/admission-aux-grandes-ecoles-par-ordre-alphabetique-agregations_3945991_1819218.html.
  3. [2]
  4. [3], Comptes-rendus, entre autres, par M. Aurell, Cahiers de civilisation médiévale, 45e année (no 177), janvier-mars 2002, p. 80-82 ; G. Lecuppre, Revue Historique, no 623, juillet-septembre 2002, p. 774-776 ; J. Everard, Nottingham Medieval Studies, no 46, 2002, p. 203-205.
  5. H. Martin, « L'histoire culturelle du Moyen Âge à la recherche d'un concept fédérateur », in L. Martin, S. Venayre (dir.), L'histoire culturelle du contemporain, Actes du colloque de Cerisy, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2005, p. 85-102.
  6. J. Flori, compte-rendu de : M. Aurell, L'Empire des Plantagenêt : 1154-1224, Paris, Perrin, 2003, in Cahiers de civilisation médiévale, 49e année (no 193), janvier-mars 2006, p. 72 : "Cette approche fructueuse conduit l'A. (...) à porter son attention sur la personnalité des rois Plantagenêt et plus encore sur leurs efforts de propagande, sur l'expression riche et foisonnante de "l'idéologie Plantagenêt" (pour reprendre ici l'heureuse expression d'Amaury Chauou, dont le beau travail a bien évidemment facilité la tâche de l'A. sur ce point), et en particulier sur l'extraordinaire effervescence intellectuelle et littéraire qui se fait jour dans l'entourage royal Plantagenêt" ; J. Baldwin, "Conclusions" in M. Aurell, N.-Y. Tonnerre (dir.), Plantagenêts et Capétiens : confrontations et héritages, Turnhout, Brépols, 2006, p. 521 ; F. Madeline, Les Plantagenêts et leur empire : Construire un territoire politique, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2014, p. 268 ; C. M. Berard, Arthurianism in Early Plantagenet England : From Henry II to Edward I, Woodbridge, The Boydell Press, 2019, p. 42-50.
  7. D. Kelly, "The Trojans in the Writings of Wace and Benoît de Sainte-Maure", People and Texts : Relationships in Medieval Literature. Studies presented to Erik Kooper, Costerus New Series, vol. 166, Brill, janvier 2007, p. 123-124.
  8. M. Szkilnik, "Arthur chez les historiens", Médiévales (no 59), automne 2010, p. 171-181.
  9. O. Lévy-Dumoulin, "Esquisse d'un bilan de l'histoire culturelle en France depuis 1995" in J.-F. Sirinelli (éd.), Les historiens français à l'oeuvre, 1995-2010, Presses Universitaires de France, 2010, p. 254 ; J.-Ph. Genêt, "Le politique (L’État, le pouvoir, les forces)" in J.-F. Sirinelli (éd.), Les historiens français... (op. cit.), p. 174-175 : "L'apparition, à la fin du XIIe siècle pour les Plantagenêt et au XIIIe pour les Capétiens de Miroirs au Prince, permet aussi de s'interroger sur le lien, très variable, entre ces textes et la naissance de L’État."
  10. [4]
  11. A. Chauou, "Arthur, Nominoë et les autres. Le grand mythe des rois Bretons", in J. Cornette (dir.), La Bretagne, une aventure mondiale, Paris, Tallandier, 2018, p. 124-135 ; "La défaite vue d'Angleterre : Bouvines, 1214", L'Histoire no 399, mai 2014, p. 47-49.
  12. "Babylone - En quête du roi Arthur", diffusion France 2, par Arnaud Poivre d'Arvor, mardi 28 août 2007.
  13. https://www.univ-brest.fr/crbc/menu/Editions+du+CRBC/Histoires_des_Bretagnes

Liens externesModifier