Ouvrir le menu principal

Amélie-Catherine de Waldeck-Eisenberg

princesse allemande

BiographieModifier

Elle est née à Arolsen, fille du comte Philippe-Dietrich de Waldeck et de la comtesse Marie-Madeleine de Nassau-Siegen. En 1664, elle épouse le comte Georges-Louis d'Erbach-Erbach. Elle a publié un certain nombre de poèmes piétistes et de chants à Hildburghausen en 1692. Ils étaient destinés à la dévotion privée de familles. Il existe soixante-sept poèmes, dont certains ont seulement une mélodie simple et une basse chiffrée[1].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Blankenburg

RéférencesModifier