Ardèche Aluna Festival
Image illustrative de l’article Aluna Festival
Logo Ardèche Aluna Festival

Genre Pop-Rock ; Rock-Electro
Lieu Ruoms, Drapeau de la France France
Coordonnées 44° 26′ 33″ nord, 4° 21′ 50″ est
Période 3e week-end de juin
Scènes 1 scène de 20 x 14m "Etoile"

1 scène "Météor" 1 scène "Comète"

Capacité 29 000 par soirée
Date de création 2008
Fondateurs Jean Boucher et Didier Viricel
Direction Jean Boucher
Site web [1]
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Ardèche Aluna Festival
Géolocalisation sur la carte : Ardèche
(Voir situation sur carte : Ardèche)
Ardèche Aluna Festival

Le festival Ardèche Aluna Festival, plus communément appelé Aluna Festival, est un festival musical qui est organisé à Ruoms, dans les gorges de l'Ardèche.

Ce festival est créé en 2008 par Jean Boucher, un gérant de camping, et par Didier Viricel, un producteur de spectacle musical. La manifestation a lieu dans le camping Aluna, situé sur les hauteurs de la ville ardéchoise de Ruoms, pendant le troisième week-end du mois de juin. Ce festival de musique pop-rock est aujourd'hui l'un des principaux dans le Sud de la France.

HistoireModifier

Le festival est créé par deux hommes, Jean Boucher et Didier Viricel, qui veulent promouvoir leur territoire en créant un événement important[1]. Le potentiel est alors important puisqu'il n'y a aucun festival de musique de grande envergure en Ardèche et dans les départements voisins. En , la première édition a lieu sur trois jours. Le festival s'appelle alors Festiv'Aluna[1]. Mais cette première est un échec puisqu'une soirée est annulée à cause de la pluie et l'autre totalise 1 500 spectateurs, loin des objectifs tenus. Suite à cette première édition, personne ne veut investir dans le festival, mais les deux instigateurs du festival souhaitent continuer de l'organiser.

Depuis 2008, il n'a jamais cessé de fonctionner, et a connu une augmentation de fréquentation. Le nom du festival est entre 2008 et 2010, Festiv'Aluna, avant de devenir en 2011 Ardèche Aluna Festival[2].

Pour les éditions de 2015 et 2016, le festival a accueilli le Festival international des sports extrêmes[3].

Historique des éditions[4]Modifier

Édition 2008Modifier

Date : Du 29 au

Fréquentation : 1 500 personnes

Bénévoles : 50

Artistes présents : I Muvrini, Mory Kanté, Jenifer, Chœur en Corps, Big Ben, Eye N’Sea

Édition 2009Modifier

Date : Du 21 au

Fréquentation : 3 000 personnes

Bénévoles : 100

Artistes : Saule, Manu, Bénabar, William Baldé, Grégoire, Sinsemilia, London Community Gospel Choir, Yuri Buenaventura, Rokia Traoré

Édition 2010Modifier

Date : Du 21 au

Fréquentation : 10 000 personnes

Bénévoles : 150

Artistes : Alpha Blondy, Oaistar, Massilia Sound System, Gérald de Palmas, Gaetan Roussel, Buridane, Renan Luce, Carmen Maria Vega, Moussu Te Lei Jovents

Édition 2011Modifier

C'est à partir de cette édition que le festival se nomme Ardèche Aluna Festival.

Date : Du 16 au

Fréquentation : 25 000 personnes

Bénévoles : 200

Artistes : Full Baz Art, Mikey Roots, Maxxo, Danakil, Patrice, Dub Inc, Paul et Mickey, Deportivo, Yael Naim, Aaron, Louis Bertignac, Joe Cocker, Ginkgoa, Imany, Karimouche, Louis Chedid, Jenifer, Yannick Noah

Édition 2012Modifier

Date : Du 22 au

Fréquentation : 39 000 personnes

Bénévoles : 340

Artistes : Manu Chao, Lou Reed, Johnny Hallyday, Thiefaine, Izia, Shaka Ponk, Dionysos, Thomas Dutronc, Ayo, Arthur H, Julian Perretta, Caravan Palace, Julien Doré, Inna Modja, The Elderberries, La Cafetera Roja, La Bestiole, Mrs Good, Axel

Édition 2013Modifier

Date : Du 13 au

Fréquentation : 35 000 personnes

Bénévoles : 350

Artistes : -M-, The Hives, Mika, Christophe Maé, Tryo, Saez, Skip the Use, Olivia Ruiz, Lilly Wood and the Prick, BB Brunes, Breakbot, Cali, Étienne de Crecy, Les Fatals Picards, Camping de Luxe

Édition 2014Modifier

Date : Du 12 au

Fréquentation : 40 000 personnes

Bénévoles : 600

Artistes : Stromae, Texas, Detroit, Bernard Lavilliers, Yodelice, Zaz, Ben l'Oncle Soul, Patrice, Gaetan Roussel, FFF, Biga Ranx, Hollysiz, Babylon Circus, Flavia Coehlo, Arno Santamaria, Paul et Mickey, Two Bunnies In Love, Golden Zip, Barrio Populo, Feel Lizzy, Black Lilys

Édition 2015Modifier

Date : Du 18 au

Fréquentation : 30 000 personnes

Bénévoles : 500

Artistes : Calogero, FFS (Franz Ferdinand & Sparks), Louis, Matthieu, Joseph & Anna Chedid, Véronique Sanson, Fauve, Soprano, Asaf Avidan, Tiken Jah Fakoly, Charlie Winston, Fritz Kalkbrenner, 2Manydjs, Lost Frquencies, Les Wampas, Deluxe, Ina-Ich, Fuzeta, Les Yuccas, Grimme, Heming Wave, Jewly, Metamec, Ukibar, DJ Saint-Pierre, Leventon, Fise

Édition 2016Modifier

C'est l'édition qui réunit le plus de festivaliers.

Date : Du 16 au

Fréquentation : 70 000 personnes

Bénévoles : 650

Artistes : Les Insus, The Libertines, Michel Polnareff, Francis Cabrel, Louise Attaque, Louane, Brigitte, No One Is Innocent, Frero Delavega, Faada Freddy, Boulevard des Airs, Pony Pony Run Run, Buzz, La Belle Bleue, I Am Stramgram, Lady H, Jérôme Pietri, Monkypolis, Crystal Pulse, Cheyenne & Jaym, Grandepolis, Fise

Édition 2017 : Les dix ansModifier

Pour les dix ans du festival, une chanson qui s'appelle "Aluna" a été écrite par Alain Turban et interprété par Fabrice Soler, notamment à l'Olympia et pendant les trois jours de l'édition 2017.

Date : Du 15 au

Fréquentation : 67 000 personnes

Bénévoles : 750

Artistes : Les Vielles Canailles , Olivia Ruiz, Claudio Capeo, Cali, Ceronne feat Barbara Tucker, Vianney, M.POKORA, JAIN, Renaud, LP, MATMATAH, Iggy pop, Julien Doré, Homade, Ma Pauvre Lucette, Rage Against The Marmottes, The Paldocks, Adam Wood, Bon Air, Faut Qu'ca Guinche, Devil Jo And The Backdoormen[5]

Édition 2018Modifier

Date : Du 14 au

Artistes : Patrick Bruel, The Chemical Brothers, Shaka Ponk, Supreme NTM, Lily Allen, IAM, Julien Clerc, Bigflo & Oli, Catherine Ringer, Chinese Man, Calypso Rose, Les Négresses Vertes, Imany, Cat's On Trees, Fred Blondin, Elephanz, Lamuzgueule, La Cafeteria Roja, Leïla Huissoud, Fabulous Sheep, Theophile, Nbobo-Emma, Jagsigh, MNNQNS, Sanseverino, Acid Arab, Arnaud Rebotini, Radikal Guru ft Dark Angel, Tetra Hydro K, Shadi Karies, La Fraîcheur, SKUVT, Caravel, La Kollective.

PrésentationModifier

Le siteModifier

L'emplacement du festival est désigné comme original. En effet, le festival se déroule dans le camping Aluna, situé à 2 km de Ruoms, sur la route de Lagorce. Le camping se situe alors à 10 minutes de Vallon-Pont-d'Arc et à 15 minutes de la grotte Chauvet. Ce camping possède cinq étoiles. Il accueille les artistes au moment du festival, ainsi que les bénévoles et quelques festivaliers. L'esplanade où se trouve la scène étoile, la plus grande scène, donne sur une vue panoramique sur les Cévennes. Elle a été renommée esplanade Jennifer-Bartoli car c'est la première chanteuse à s'être produit à Aluna. Le site du festival est peu à peu aménager pour accueillir au mieux les festivaliers. Des aménagements ont été réalisé depuis dix ans par la construction de terrasses, de buvettes, et de chemins d'accès pour améliorer l'accueil du public.

Les villages du festivalModifier

Le village est situé sur la partie haute du festival[6]. C'est l'endroit où se trouvent les stands, certaines buvettes, les services du festival et les points de restauration. Il est divisé en trois parties :

  • Le village gourmand : il est situé sur la partie à droite de la scène Étoile. C'est l'endroit ou se réunissent tous les stands d'alimentation du festival.
  • Village des métiers d'art : c'est une partie du festival qui a été créé pour l'édition 2017. Le but est de valoriser le savoir-faire ardéchois pendant les festivités. Il est situé à l'entrée du festival sous un chapiteau[7].
  • Parcelle Ardèche : cette partie du festival a été aussi créé en 2017 afin de promouvoir l'artisanat ardéchois, notamment dans les domaines de la brasserie et de la charcuterie. Ce village se situe aussi à l'entrée du festival.

Les scènesModifier

Le festival comporte trois scènes : la scène "Étoile", qui est la plus grande, la scène "Météor" ainsi que la scène "Comète"[1].

  • La scène Étoile : c'est la scène principale du festival, c'est l'endroit ou se produit les têtes d'affiche. Elles se situe "en bas" du festival. Le site forme un amphithéâtre naturel autour de cette scène. Sur les côtés et en haut, des places assises ont été emménagé : c'est sur le côté que l'on trouve aussi les buvettes. Du côté droit de la scène, il y a les différentes terrasses réservés au VIP. Devant la scène, il y a "la fosse". Cette scène a été reculé de cinq mètres en 2017 élargir cette fosse. Elle est ouverte de 19 h à 1 h 30. En 2017, une structure appelé "la tour infernale" a été créé du côté droit de la scène, à proximité du "village gourmand".
  • La scène Météor : c'est la scène qui est situé sur la partie haute du festival. Elle se situe à l'entrée du festival. Elle est ouverte à l'ouverture du festival dans l''après-midi, jusqu'en début de soirée à 19 h. Cette scène est utilisée par les groupes locaux ou régionaux.
  • La scène Comète : c'est une scène qui a fait son apparition en 2017, elle se situe sous un chapiteau. Elle est réservée pour les artistes élécro, le but étant de recréer une ambiance de boite de nuit. Elle est ouverte du 19 h à 1 h 30.

Parkings et route d'accèsModifier

Le site du festival est inaccessible en voiture pendant les festivités. Les festivaliers ont l'obligation de se garer dans le village de Ruoms, et d'emprunter des navettes gratuites à partir de la place principale, ou de s'y rendre à pied. Le chemin d'accès à pied a été goudronné en 2017 pour faciliter l'accès piéton. Les festivaliers peuvent se loger dans les campings aux alentours de Ruoms et de Vallon-Pont-d'Arc durant le festival. L'unique route d'accès, la D 559, pose problème car elle est sinueuse et pentue : lors du festival, les camions de production, les navettes et les véhicules divers se croisent difficilement.

Les alentours du festivalModifier

Le festival Aluna a permis de dynamiser le Sud de l'Ardèche. C'est le premier événement du département en termes de fréquentation et d'importance. Il est aussi l'un des premiers festivals de musique de la région Auvergne-Rhône-Alpes, après Musilac. Le festival se situe à côté de grands sites touristiques : Caverne du Pont-d'Arc, Pont d'Arc, Aven d'Orgnac, Pont-du-Gard, Gorges de l'Ardèche. Le nombre important de camping permet de faciliter le logement des festivaliers.

Liens externesModifier

RéférencesModifier