Alphonse de Calonne

écrivain français
Alphonse de Calonne
Image dans Infobox.
portrait par Gustave Ricard
Titre de noblesse
Vicomte
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Archives conservées par

Alphonse de Calonne (1818-1902) est un homme de lettres et critique littéraire français.

BiographieModifier

Légitimiste, il s’opposa à la Seconde république en participant à la rédaction de revues royalistes. Il écrivit avec Xavier de Montépin Trois journées de février et Gouvernement provisoire, histoire anecdotique de ses membres. Il est le fondateur en 1852 de la Revue contemporaine (qui finalement se rallie à la politique de Napoléon III) et a traduit Ivan Tourgueniev. Il est l'auteur de Bérangère (1852), La Minerve de Phidias restaurée (1855), Les fFais de la guerre (1856), Rattazzi et la crise italienne (1862), Constitution de l'Allemagne du Nord (1870) et Le Nouvel Opéra (1875). Il écrivit aussi des nouvelles et brochures sous le nom d’Alphonse de Bernard, Le Portrait de la marquise, La Ferme de moines, Les Épreuves d’une héritière, De la défense des côtes en Angleterre (1859), La Pologne devant les conséquences du traité de Vienne (1861), M. Ratazzi et la crise italienne (1861), etc. Sous le pseudonyme de Toison d'Or, il publie Noblesse de contrebande qui traite de généalogie.

Il est inhumé au cimetière de Passy.

 
Sépulture d'Alphonse de Calonne.

Liens externesModifier