Alphonse Voisin-Delacroix

sculpteur français

Alphonse Voisin-Delacroix, né le à Besançon et mort le à Paris, est un sculpteur et céramiste français.

Alphonse Voisin-Delacroix
Image dans Infobox.
Alphonse Voisin-Delacroix, Monument à Alphonse Delacroix (1885), Alaise.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 35 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Alphonse Voisin-Delacroix est le petit-fils de l'architecte Alphonse Delacroix et le petit cousin par alliance de Victor Considerant, dont il réalise un portrait en 1890. Il est l'élève du sculpteur Henri Chapu.

En 1892 il s'associe au céramiste Pierre-Adrien Dalpayrat, autorisé à exploiter le four à porcelaine des 9 et 11 Grande Rue (aujourd'hui détruit et situé à l'emplacement des no 33 et 35 Avenue du Général Leclerc à Bourg-la-Reine), pour une année de collaboration fructueuse, en créant des pièces dont les anses, moulures et striures relèvent de la ligne coup de fouet propre à l'Art nouveau. Leur première exposition en décembre 1892 à la Galerie Georges Petit (1856-1920) est salué par l'enthousiasme du public et se prolongea par l'Exposition universelle de Chicago en 1893, puis un second contrat prévoyant une exclusivité réciproque pour une période de douze années qui s'arrêta par la mort de Voisin Delacroix à la suite d'une pleurésie le .

La propriété familiale « La Grange Huguenet » à Besançon appartient aux descendants d'Alphonse Delacroix et est ouverte au public.

ŒuvresModifier

  • Monument à Alphonse Delacroix (grand-père de l'artiste), 1885, fontaine près de l'église d'Alaise (Doubs)
  • Grès Flambé, 1891, acquisition de l'État, non localisé
  • Verseuse, grès au bec embrassé par une femme nue, émail sang de bœuf sur sous couche brun verdâtre[1]
  • Cœur mangé par un animal, 1892, grès de feu élevé dans le carmel et violet, glaçure marron[1]
  • Vase coloquinte, grès à panse cabossée et déformée émaillée céladon nuancé de brun bleuté[1]
  • Grès Flambé, 1900, acquisition de l'État, non localisé
  • Vase-fruit dévoré par un animal, vers 1900, grès émaillé noir, jaune et rouge sang de bœuf, Paris, Petit Palais
  • Ampère, buste en plâtre, acquisition de l'État, anciennement conservé à l'observatoire météorologique de Perpignan[2], non localisé

ExpositionsModifier

BibliographieModifier

  • Georges Poisson, Maddy Ariès, Christian Gautier, André Joly, Brigitte Lekieffre, Sceaux - Bourg-la-Reine - 150 ans de Céramique, catalogue de l'exposition au musée de l'Île-de-France au château de Sceaux, Imp. Narboni, 1986, p. 127, (ISBN 2-950 1397-01)
  • « Alphonse Voisin-Delacroix. Ou quand un sculpteur rencontre un céramiste », dans Les Commentaires du Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon, MBAAB, -
  • Mathieu Pinette, « Alphonse Voisin ou quand un sculpteur rencontre un céramiste - 1892-1893 », dans Revue de la céramique et du verre, , pp. 44-45

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Horst Makus, Adrien Dalpayrat, céramique française de l'art nouveau, catalogue de l'exposition de la Fondation Neumann, Gingins - Arnoldsche Editions, Stuttgart, 1998.
  2. Notice de la base Arcade

Liens externesModifier