Ouvrir le menu principal

Alphonse-Marie Fusco

Alfonso Maria Fusco
Saint catholique
Image illustrative de l’article Alphonse-Marie Fusco
Saint
Naissance 23 mars 1839, Angri, Italie
Décès 6 février 1910, Angri 
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Vénéré à Maison-mère des Sœurs de Saint-Jean-Baptiste à Angri
Béatification 7 octobre 2001, à Rome, par le pape Jean-Paul II
Canonisation 16 octobre 2016, à Rome, par le pape François
Vénéré par l'Église catholique
Fête 6 février

Alfonso Maria Fusco (francisé en Alphonse-Marie Fusco[1], né le et mort le ), était un prêtre catholique italien, particulièrement engagé dans l'éducation de la jeunesse, et fondateur de la congrégation des sœurs de saint Jean Baptiste. Il est vénéré comme saint par l'Église catholique.

BiographieModifier

Dès sa jeunesse, Alfonso Maria Fusco s'engage auprès des jeunes les plus défavorisés d'Angri. C'est l'une des raisons pour lesquelles il s'engage dans la prêtrise[1]. Dès lors, il s'adonna au ministère auprès des paysans mais sans oublié les jeunes. Il prit sous son aile les pauvres et les orphelins, au point qu'on le surnommait le "Don Bosco du Sud". Don Fusco enrôla des jeunes filles dans son œuvre éducative, avec pour devise cette phrase de saint Jean le Baptiste : "Préparez le chemin du Seigneur". C'est ainsi que prit forme la congrégation des sœurs de saint Jean Baptiste. Au début, ils ouvrent une école et un orphelinat, et bientôt l'œuvre grandit. Mais Don Fusco est progressivement écarté de sa fondation. Par obéissance envers ses supérieurs, il ne proteste pas et vit pauvrement, à Angri, auprès de la maison-mère, où il poursuit son apostolat auprès de la jeunesse jusqu'à sa mort.

Béatification et canonisationModifier

La cause en béatification et canonisation d'Alfonso Maria Fusco débute le dans le diocèse de Nocera. L'enquête diocésaine se conclut le et elle est envoyée à Rome pour être étudiée par le dicastère pontifical s'occupant des causes des saints[2]. Le , le pape Paul VI reconnaît l'héroïcité de ses vertus et lui attribue donc le titre de vénérable.

À la suite de la reconnaissance d'un miracle obtenu par l'intercession de Don Fusco, il est proclamé bienheureux le , au cours d'une cérémonie célébrée à Rome, place Saint-Pierre, par le pape Jean-Paul II.

C'est après la reconnaissance d'un second miracle par le Saint-Siège qu'il est proclamé saint le lors d'une cérémonie de canonisation célébrée à Rome, place Saint-Pierre, par le pape François.

Fête liturgique fixée au 6 février.

Notes et référencesModifier