Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zurita et Zorita.
Alonso de Zurita
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité

Alonso de Zurita (dont le nom de famille s'orthographie également Zorita), né vers 1512 en Andalousie (probablement à Cordoue) et mort vers 1585 en Espagne (probablement à Grenade), est un juriste et historien espagnol connu pour ses chroniques de la Nouvelle-Espagne coloniale et préhispanique.

BiographieModifier

On ne possède à son sujet presque aucun autre renseignement que ceux qu'il fournit lui-même dans ses lettres et ses mémoires[1].

Après avoir obtenu une licence de droit à l'université de Salamanque en 1540[2], il partit pour l'Amérique où il commença son travail de juriste en Nouvelle-Grenade[2],[3]. Il fut ensuite nommé successivement « oídor » (magistrat royal) à Saint-Domingue en 1547, « juez de residencia » du gouverneur de Nouvelle-Grenade de 1550 à 1552, « oídor » de Los Confines de 1553 à 1556, puis, après avoir obtenu le titre de docteur en droit de la Real y Pontificia Universidad en 1556[2], il fut finalement nommé « oídor » de la Nouvelle-Espagne, à Mexico[2], de 1556 à 1566[3]. Il revint ensuite en Espagne, où il finit sa vie à Grenade probablement vers 1585[3].

ŒuvreModifier

Il a laissé divers ouvrages ; un seul, relatif à l'organisation sociale de la population indigène, a été traduit en français, publié par Henri Ternaux-Compans sous le titre de Rapport sur les diverses classes de chefs de la Nouvelle-Espagne, à Paris, en 1839. Ce « rapport », qui fournit des détails importants sur un sujet mal connu, est une source d'information très précieuse pour l'étude des origines de l'histoire du Mexique.

Notes et référencesModifier

  1. Ramírez Cabañas 1993, p. VIII.
  2. a b c et d Ramírez Cabañas 1993, quatrième de couverture.
  3. a b et c Warren 1974, p. 73.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • « Alonso de Zurita », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition, 1843-1865 [détail de l’édition]
  • (en) J. Benedict Warren et Robert Wauchope (dir.), Handbook of Middle American Indians, vol. 13 : Guide to Ethnohistorical Sources, part two, University of Texas Press, (ISBN 9780292701533, lire en ligne), chap. 12 (« An Introduction Survey of Secular Writings in the European Tradition on Colonial Middle America, 1503-1818 »), p. 73-74.
  • (es) Alonso de Zorita, Los Señores de la Nueva España, vol. 32, UNAM, (réimpr. 1993) (ISBN 9789683628800, lire en ligne), p. VIII (prologue de Joaquín Ramírez Cabañas).