Allison Mack

actrice américaine
Allison Mack
Description de cette image, également commentée ci-après
Allison Mack lors de la convention Comic-Con le
Surnom Ally
Naissance (39 ans)
Preetz (Allemagne de l'Ouest)
Nationalité Américaine
Profession Actrice
Séries notables Smallville

Allison Mack est une actrice américaine née le à Preetz, en Allemagne de l'Ouest.

BiographieModifier

Enfance et formationModifier

Allison est née à Preetz en Allemagne de parents américains, Mindy et Jonathan Mack. Son père était chanteur d'opéra. La famille Mack a emménagé aux États-Unis, en Californie, quand Allison avait deux ans. Elle a un grand frère Robyn et une petite sœur Shannon.

Elle a commencé à tourner dès l'âge de 4 ans dans diverses publicités et étudia le théâtre à l'espace des jeunes acteurs de Los Angeles lorsqu'elle avait sept ans. Elle s'est ensuite tournée vers le mannequinat.

CarrièreModifier

Sa première apparition remarquée à la télévision dans un épisode de la série Sept à la maison, dans lequel elle jouait une jeune adolescente qui se mutilait et se scarifiait. En 2000, elle a joué comme invitée dans la série Nightmare Room et a partagé l'affiche de la série Sexes Opposés.

Après quelques rôles dans plusieurs comédies et séries télévisées telles que Police Academy 6 ou Sexes opposés, elle intégra la distribution de la série Smallville en 2001. Ce rôle de Chloé Sullivan, incarné durant près de dix ans, la fit connaître du grand public.

Vie privéeModifier

En novembre 2017, Allison Mack est accusée de faire partie de la secte NXIVM. Selon la justice américaine, elle en était la numéro deux, directement subordonnée au gourou Keith Raniere et chargée de recruter des femmes destinées à devenir des "esclaves sexuelles"[1],[2],[3].

Le , elle est arrêtée par la police de New York pour comparaître devant un tribunal pénal[4],[5]. Plaidant non coupable de trafic sexuel et de travail forcé au moment de son arrestation[6],[7], elle est également accusée d'avoir contracté un faux mariage avec Nicki Clyne pour l'aider à contourner les lois américaines sur l'immigration. Elle plaide finalement coupable en d'extorsion et d'association de malfaiteurs, deux chefs d'accusation pouvant déboucher sur des peines de vingt ans d'emprisonnement chacune[8],[9].

Le 30 juin 2021, le juge retenant sa contribution à l’enquête condamne Allison Mack à trois ans de prison[10].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ClipModifier

DistinctionsModifier

Prix
Année Prix Catégorie Travail Résultat
2002 Teen Choice Award Meilleure Actrice dans une série Smallville Lauréat
2003 Lauréat
2004 Nomination
2005 Nomination
2006 Lauréat
Saturn Award Nomination
2007 Teen Choice Award Lauréat
2008 SyFy Genre Award Meilleure Performance dans une série Lauréat
2009 Teen Choice Award Meilleure Actrice dans une série Lauréat

Notes et référencesModifier

  1. (en) Ashley Collman, « Former Smallville actress is 'second in command of sex cult under investigation for extorting, beating and branding its members », Daily Mail,‎ (lire en ligne)
  2. Damien Mercereau, « Allison Mack, héroïne de la série Smallville, accusée d’appartenance à une secte sordide », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  3. Fabien Morin, « Une ancienne actrice de Smallville impliquée dans une secte d'esclaves sexuelles », BFM TV,‎ (lire en ligne)
  4. « L'actrice américaine Allison Mack a été arrêtée dans une affaire de trafic sexuel lié à une secte », France Info,‎ (lire en ligne)
  5. Paul Parant, « L’actrice de «Smallville» Allison Mack inculpée dans une affaire de trafic sexuel », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Jake Nevins, « Smallville actor Allison Mack pleads not guilty on sex cult charges », sur the Guardian, (consulté le )
  7. (en-GB) « Who is Allison Mack and what is the NXIVM DOS 'sex cult' the former Smallville actress is alleged to be a member of? », The Sun,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « États-Unis: une riche héritière plaide coupable dans un scandale d'esclaves sexuelles », sur BFMTV (consulté le )
  9. « L'actrice Allison Mack plaide coupable d'extorsion pour une secte », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  10. « "L’actrice de «Smallville» Allison Mack, ex-membre d’une secte d’esclaves sexuelles, condamnée à trois ans de prison », sur LeParisien (consulté le )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :