Communauté mondiale de l'Alliance

Communauté mondiale de l'Alliance
Image illustrative de l’article Communauté mondiale de l'Alliance
Mouvement Christianisme évangélique
Courant Mouvement de sanctification
Siège São Paulo, Brésil
Territoire 88 pays
Fondateur Albert Benjamin Simpson
Fondation 1975
Membres 6,200,000
Églises membres 22,000
Instituts de théologie 90
Site web awf.world

La Communauté mondiale de l'Alliance (anglais : Alliance World Fellowship), aussi appelée Alliance chrétienne et missionnaire, est une dénomination chrétienne évangélique du mouvement de sanctification. Son siège se trouve à São Paulo, au Brésil.

HistoireModifier

 
Bâtiment de Zamboanga Alliance Evangelical Church, membre de la Christian And Missionary Alliance Churches of the Philippines (Communauté mondiale de l'Alliance), à Zamboanga, Philippines

La communauté a ses origines dans deux organisations fondées par Albert Benjamin Simpson en 1887 à Old Orchard Beach (Maine), aux États-Unis, The Christian Alliance, qui se concentrait des missions intérieures, et The Evangelical Missionary Alliance, qui se concentrait sur des missions à l’étranger[1]. Ces deux organisations ont fusionné en 1897 pour former l'Alliance chrétienne et missionnaire [2].

Le révérend Albert B. Simpson, originaire du Canada puis installé aux États-Unis, était un pasteur presbytérien préoccupé par les besoins spirituels des populations des grands centres urbains nord-américains ainsi que par ceux des peuples non évangélisés des autres pays. Il se sentait un devoir découlant de l'évangile d'aller prêcher celui-ci.

Au début du XXe siècle, Simpson s'impliqua étroitement dans le mouvement pentecôtiste. Il devint fréquent pour les pasteurs et les missionnaires pentecôtistes de recevoir leur entraînement à l'Institut d'entraînement missionnaire (Missionary Training Institute) fondé par Simpson. En conséquence, Simpson et l'ACM en vinrent à exercer une grande influence sur le pentecôtisme, en particulier sur les Assemblies of God et l'International Church of the Foursquare Gospel. Cette influence incluait l'orientation évangélique, la doctrine de l'ACM, les hymnes et les livres de Simpson, et l'usage de l'expression « Gospel Tabernacle », ce qui fit que plusieurs églises pentecôtistes devinrent connues sous le vocable de « Full Gospel Tabernacles ».

D'importantes divergences se développèrent au sein de l'ACM à propos d'enjeux concernant le pentecôtisme (comme le fait de « parler en langues » et les styles charismatiques de pratique religieuse). En 1912, cette crise constitua un catalyseur pour l'émergence de l'ACM en tant qu'Église organisée, déléguant davantage d'autorité à son conseil et adoptant une nature plus ecclésiastique. Pour assurer la survie de l'ACM en face de ces divisions, Simpson plaça tous les biens de l'organisation au nom de l'ACM, si bien qu'en cas de scission, tous les biens reviendraient à l'ACM[3].

Après la mort de Simpson, en 1919, l'ACM prit ses distances par rapport au pentecôtisme, rejetant l'idée que le fait de «parler en langues» indiquerait le fait d'être habité par l'Esprit saint, et se concentrant plutôt sur la vie chrétienne approfondie (deeper Christian life)[4]. En 1930, la plupart des groupes locaux de l'ACM fonctionnaient dorénavant comme des églises locales, même s'ils ne se considéraient pas comme tels.

En 1965, les églises membres ont adopté une confession de foi commune [5]. En 1975, la Communauté mondiale de l'Alliance a été officiellement organisée[6]. En 2010, elle était présente dans 50 pays [7].

StatistiquesModifier

Selon un recensement de la dénomination, en 2020, elle aurait 22,000 églises, 6,200,000 de membres et 90 instituts de théologie dans 88 pays [8].

CroyancesModifier

La dénomination a une confession de foi de sanctification et une théologie évangélique [9],[2], [10]. L'église insiste sur les quatre rôles de Christ, lesquels sont représentés en tant qu'emblèmes dans le logo de l'Église. Le "Four Fold Gospel" ("l'Évangile aux 4 côtés"; Plein Évangile) se résume ainsi : « Christ notre Sauveur, Christ notre Sanctificateur, Christ notre Guérisseur, et Christ notre Roi qui vient ». Dans le logo : (1) La croix représente le salut à travers la mort et la résurrection de Jésus Christ. (2) La coupe représente la sanctification. (3) Le pichet rappelle l'huile, un symbole de l'Esprit saint et de la vie divine et de la guérison physique qui vient de Jésus. (4) La couronne symbolise le retour imminent sur terre de Jésus Christ comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

Implication humanitaireModifier

L'organisme humanitaire chrétien CAMA Services est affilié à l'Église de l'ACM. L'acronyme « CAMA » signifie « Compassion and Mercy Associates », en plus d'être également l'acronyme de Christian and Missionary Alliance[11].

Les activités de CAMA incluent une variété d'activités d'aide et de développement, fournissant nourriture, vêtements, soins médicaux et entraînement à l'emploi à des personnes vivant des situations de crise à travers le monde, le tout associé à une activité évangélique[12].

Instituts de théologieModifier

AmériqueModifier

AfriqueModifier

AsieModifier

OcéanieModifier

Notes et référencesModifier

  1. George A. Rawlyk, Aspects of the Canadian Evangelical Experience, MQUP, Canada, 1997, p. 281
  2. a et b Randall Herbert Balmer, Encyclopedia of Evangelicalism: Revised and expanded edition, Baylor University Press, USA, 2004, p. 156
  3. Burgess, Stanley, et al., 1993, Dictionary of Pentecostal Charismatic Movements, Grand Rapids: Zondervan, p. 166
  4. ibid. p. 166
  5. Samuel S. Hill, Charles H. Lippy, Charles Reagan Wilson, Encyclopedia of Religion in the South, Mercer University Press, USA, 2005, p. 182
  6. J. Gordon Melton, Martin Baumann, Religions of the World: A Comprehensive Encyclopedia of Beliefs and Practices, ABC-CLIO, USA, 2010, p. 80
  7. J. Gordon Melton, Martin Baumann, Religions of the World: A Comprehensive Encyclopedia of Beliefs and Practices, ABC-CLIO, USA, 2010, p. 605
  8. Alliance World Fellowship, Statistics, awf.world, Brésil, consulté le 5 mai 2020
  9. George Thomas Kurian, Mark A. Lamport, Encyclopedia of Christianity in the United States, Volume 5, Rowman & Littlefield, USA, 2016, p. 462
  10. Alliance World Fellowship, Statement of Faith, awf.world, Brésil, consulté le 5 mai 2020
  11. Michael G. Yount, A. B. Simpson: His Message and Impact on the Third Great Awakening, Wipf and Stock Publishers, USA, 2016, p. 188
  12. CAMA Services, About, camaservices.org, USA, consulté le 5 mai 2020

Liens externesModifier