Éditions Allia

maison d'édition française
(Redirigé depuis Allia (éditeur))

Éditions Allia
Repères historiques
Création 26 mars 1982
Fondée par Gérard Berréby
Fiche d’identité
Forme juridique Société à responsabilité limitée

RCS 323-972-638

Statut éditeur indépendant
Siège social Paris (France)
Dirigée par Marc Berréby
Effectif nc
Site web editions-allia.com
Données financières
Chiffre d'affaires 558 100 € en 2017
Résultat net 1 900 € en 2017

Les éditions Allia sont une maison d'édition française créée en 1982 par Gérard Berréby[1],[2]. Leur siège social est situé 16 rue Charlemagne dans le 4e arrondissement de Paris[1],[3].

Histoire et politique éditorialesModifier

Créées en 1982, il faut six ans aux jeunes éditions Allia pour publier une dizaine de titres[4]. Ce n'est qu'à partir de 1988 qu'elles prennent de l'ampleur, avec la publication de l'Histoire de ma fuite de Casanova.

Une grande part des publications est traversée par le thème de la révolte, que ce soit avec les révolutions politiques (Karl Marx ou Boris Souvarine), les avant-gardes artistiques du début du XXe siècle (Dada, Michel Larionov ou Raoul Hausmann), l'Internationale situationniste (Guy Debord, Michèle Bernstein, Ralph Rumney), l'esthétique du rock (Nick Tosches ou Nik Cohn)[5] ou encore la dystopie contemporaine (Bruce Bégout, Mike Davis, Michel Bounan ou Francesco Masci). En 2002, Rapport sur moi de Grégoire Bouillier reçoit le prix de Flore.

C'est aussi la notion de double et la thématique de l'envers qui travaillent ce catalogue, comme le montre l'effort de publication d'une paralittérature plus ou moins oubliée[6][Interprétation personnelle ?] : écrits érotiques (Pierre l'Arétin ou Pierre Louÿs), écrits sous le manteau (Maurice Joly, Henri Rollin), témoignages anonymes (Vive les voleurs !).

En 2014 le catalogue des éditions compte environ 500 titres[1] et plus de 700 en 2020[7].

Le nom de l'entreprise est le même que celui d’une marque de toilettes, bidets, urinoirs et autres équipements de salle de bain, en référence à la « Fontaine » de Duchamp[8].

La police de caractères utilisée pour les textes est le Plantin[9].

Prix littérairesModifier


Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Gérard Berréby, fondateur et directeur des éditions Allia », Kathleen Evin , France Inter, 5 novembre 2014.
  2. « Le secret professionnel des éditions Allia », Charles Dantzig, France Culture, 29 septembre 2013.
  3. « EDITIONS ALLIA à PARIS 4 (75004), bilan gratuit 2017, sur SOCIETE.COM (323972638) », sur www.societe.com (consulté le 20 février 2019)
  4. En 1982 : Louis Scutenaire, Mes inscriptions 1943-1944 ; en 1983 : Ante Ciliga, L'insurrection de Cronstadt et la destinée de la révolution russe, Ida Mett, Souvenirs sur Nestor Makhno, et Richard Huelsenbeck, En avant Dada, (1983) ; en 1984 : Louis Scutenaire, Mes inscriptions 1945-63 ; en 1985 : Documents relatifs à la fondation de l'Internationale situationniste ; en 1986 : Guy Debord & Asger Jorn, Fin de Copenhague, et Hanns-Erich Kaminski, Ceux de Barcelone (1937) ; en 1987 : Maurice Joly, Dialogues aux enfers entre Machiavel et Montesquieu, et Pierre Pascal, Pages d'amitié.
  5. Éditions Allia Rencontre avec Gérard Berreby, Gonzaï.
  6. « Allia, “pour une histoire secrète du XXe siècle”. Entretien avec Gérard Berréby, fondateur il y a quinze ans d'une maison qui publie avec soin et discernement ce que les autres ne publient pas », Laurent Rigoulet, Libération, 9 mars 2000.
  7. « Editions Allia », sur www.editions-allia.com (consulté le 24 août 2020)
  8. « Entretien avec Gérard Berréby - Pour une révolution humaniste », AgoraVox,‎ (lire en ligne, consulté le 27 octobre 2018)
  9. « Editions Allia », Index Grafik,‎ (lire en ligne, consulté le 27 octobre 2018)
  10. Prix littéraire Fénéon, archive des lauréats 1947-2018
  11. Mentionné sur le site d'Allia
  12. « Prix et bourses Leenaardsculture », sur leenaards.ch (consulté le 26 juin 2020)
  13. « Dordogne : le salon du livre de Champcevinel consacre Éric Chavier et son roman "Laura" », sur SudOuest.fr (consulté le 8 juillet 2020)

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier