Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Allenjoie

commune française du département du Doubs
Allenjoie
La mairie d'Allenjoie.
La mairie d'Allenjoie.
Blason de Allenjoie
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Arrondissement Montbéliard
Canton Bethoncourt
Intercommunalité Pays de Montbéliard Agglomération
Maire
Mandat
Jean Fried
2014-2020
Code postal 25490
Code commune 25011
Démographie
Gentilé Allenjoyeux
Population
municipale
734 hab. (2015 en diminution de 2,65 % par rapport à 2010)
Densité 112 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 32′ 08″ nord, 6° 53′ 52″ est
Altitude Min. 320 m
Max. 417 m
Superficie 6,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Doubs

Voir sur la carte administrative du Doubs
City locator 14.svg
Allenjoie

Géolocalisation sur la carte : Doubs

Voir sur la carte topographique du Doubs
City locator 14.svg
Allenjoie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Allenjoie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Allenjoie
Liens
Site web http://www.allenjoie.fr/
Le village, vu de la piste cyclable du canal.

Allenjoie est une commune française située dans le département du Doubs, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Ses habitants sont appelés Allenjoyeux et Allejoyeuses.

Sommaire

GéographieModifier

LocalisationModifier

Allenjoie est une commune française située près de Montbéliard, au confluent de deux rivières : l'Allaine et la Bourbeuse. L'Allaine, qui porte ce nom depuis sa source, prend le nom, après ce confluent, d'Allan. Elle est située sur le trajet du canal du Rhône au Rhin.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes d’Allenjoie
Dambenois Bourogne
(Territoire de Belfort)
Brognard   Méziré
(Territoire de Belfort)
Étupes Fesches-le-Châtel

Voies de communication et transportsModifier

Transport en communModifier

La gare la plus proche est celle de Montbéliard.

Voies routièresModifier

La commune est accessible par la sortie no 10 de l'A36.

ToponymieModifier

En patois : Ayandjoi. La rivière Allaine a donné son nom au village et au pagus d'Eslgau ou d'Alsegau (Ajoie en français). Un triens d'or mérovingien porte l'inscription ALSEGAUDIA VICO.

Alingia en 1096 ; Allenjoya en 1148 ; Allongeois en 1275 ; Alanjoye en 1489[1].

HistoireModifier

Le château, construit par le seigneur de Belvoir au XIIIe siècle, passa de mains en mains jusqu'au sieur de Sigmarshoffen en 1667. Il devient la propriété de Röllhin de Colmar en 1743[2]. Allenjoie appartenait au comté de Montbéliard qui fut rattaché à la France en 1793. 3 ans après le rattachement à la France, le château est vendu comme biens nationaux à des paysans. Le château finit par être rasé en 1961-62[3].

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1904 1943 Edouard Japy    
1943 1945 Georges Cuenot    
1945 1953 Paul Ferciot    
1953 1982 René Beucler    
1982 1995 Robert Gallet    
1995 2001 Claude Malarme    
mars 2001 2014 Bernard Petit    
mars 2014 en cours Jean Fried[4] SE  

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2015, la commune comptait 734 habitants[Note 1], en diminution de 2,65 % par rapport à 2010 (Doubs : +1,74 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
308 371 336 401 438 413 426 472 509
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
485 498 531 520 491 476 486 471 551
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
476 504 444 389 391 435 341 348 365
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
390 461 661 649 578 583 637 739 737
2015 - - - - - - - -
734 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Entreprises et commercesModifier

AgricultureModifier

Allenjoie étant une commune rural, on retrouve de nombreuses exploitations agricoles, particulièrement dans l'élevage bovin[9].

CommerceModifier

Du fait de la désertification des campagnes françaises, de nombreux commerces ont fermé. Il ne reste plus qu'un restaurant à thèmes « Les 6 Sirènes »[10], un artisan - fabriquant, distributeur de parapluie et d'accessoires divers « Hit Club »[11], ainsi qu'un couvreur : la zinguerie de l'est[12].

Tissu industriel et de haute technologieModifier

Avec l'extension de la zone industrielle de Technoland 2 sur la commune de nouvelles entreprises vont s'implanter sur le territoire de la commune. Certaines ne vont y développer que des lieux de productions, c'est le cas pour Technoferm, qui conçoit et fabrique des ouvertures en bois et alu[13], Création Perrin, travaillant principalement le cuir pour des grands noms du luxe comme Chanel ou Vuitton[14], et le groupe international Teckentrup, compte parmi les plus grands fabricants de portes et de fermetures en Europe[15].

De plus, la société de conseil en ingénierie SERDEV s'est implanté sur cet espace[16].

D'autres entreprises s'implantent dans cette zone encore en développement comme Usi-Pol, qui est une société de mécanique générale spécialisée dans l’usinage de précision[17] ou encore Atelier Création JF, qui conçoit et distribue des WC lave-mains WiCi Concept[18].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
Le temple luthérien.
 
Fontaine-abreuvoir aux sirènes.
 
Fontaine-abreuvoir du tertre.

Le temple luthérien, édifié entre 1859 et 1860, est niché au pied d'un coteau et domine le cœur de l'ancien village. Sa flèche a été construite dans un style néo-gothique. Deux escaliers gravissent la façade arrière et mènent à une terrasse. À l'intérieur, se trouve la pierre tombale de Jean-Frédéric Rigoulot, pasteur du village de 1737 à 1741.

La chapelle Saint-Michel.

Personnalités liées à la communeModifier

Pierre-Henri Hugoniot (1851-1887) est né dans la commune. Il est un mathématicien et physicien connu pour ses travaux sur la balistique expérimentale et la propagation des ondes dans les fluides qui servit à formuler la théorie des ondes de choc.

HéraldiqueModifier

  Blason De gueules à l'aigle d'argent.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

RéférencesModifier

  1. Jean COURTIEU, Dictionnaire des communes du département du Doubs, t. 1, BESANÇON, CÊTRE,
  2. Article dans l'Est Républicain du 27/08/2013 -consulté le 19/04/2016-
  3. Site internet de la mairie d'Allenjoie -consulté le 19/04/2016-
  4. Site officiel de la préfecture du Doubs - liste des maires (doc pdf)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. « Exploitations agricoles à Allenjoie » (consulté le 22 avril 2016)
  10. « Les 6 Sirènes / IMTV » (consulté le 22 avril 2016)
  11. « Hit club » (consulté le 22 avril 2016)
  12. « Zinguerie de l'est » (consulté le 22 avril 2016)
  13. « technoferm » (consulté le 22 avril 2016)
  14. « Créations Perrin » (consulté le 22 avril 2016)
  15. « Teckentrup France » (consulté le 22 avril 2016)
  16. « SERDEV » (consulté le 22 avril 2016)
  17. « Usi-Pol » (consulté le 22 avril 2016)
  18. « WiCi-Concept » (consulté le 22 avril 2016)