Ouvrir le menu principal

Allées de Tourny (Bordeaux)

voie de Bordeaux, France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Allées de Tourny.

Allées de Tourny
Image illustrative de l’article Allées de Tourny (Bordeaux)
Allées de Tourny
Situation
Coordonnées 44° 50′ 39″ nord, 0° 34′ 34″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Ville Bordeaux, Gironde
Tenant Place de la Comédie
Aboutissant Place Tourny
Morphologie
Type Avenue
Longueur 265 m
Histoire
Création 1757
Monuments Grand Théâtre
Protection Monument historique

Géolocalisation sur la carte : Bordeaux

(Voir situation sur carte : Bordeaux)
Allées de Tourny

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Allées de Tourny

Les allées de Tourny sont une avenue de la ville de Bordeaux.

Situation et accèsModifier

Cet axe relie la place de la Comédie, sur laquelle sont situés le Grand Théâtre et le Grand Hôtel, à la place Tourny dans le prolongement de la rue Fondaudège en direction du Médoc. Elle constitue, avec le cours Georges Clémenceau et le cours de l'Intendance, une des limites du triangle d'or[1].

Large de 65 mètres et longue de 265 mètres, elle est bordée du côté pair d'immeubles à façades Louis XV, voulus « d'un goût gracieux et uniforme » par Tourny[2]. La plupart d'entre eux furent rehaussés après la destruction du château Trompette à l'emplacement de l'actuelle place des Quinconces, car ils ne gênaient plus les tirs de canon. Les immeubles situés du côté impair ont été construits au XIXe siècle. Le carrousel est présent sur la place tout au long de l'année.

 
Les allées dans les années 1920, à l'époque de l'ancien tramway de Bordeaux.

Origine du nomModifier

Les allées ont pris le nom de Louis de Tourny, qui, en tant qu'intendant de Guyenne à Bordeaux, les aménagea au XVIIIe siècle.

HistoriqueModifier

Les allées de Tourny ont été aménagées, entre 1743 et 1757 par l'intendant Tourny, sur le tracé de l'ancienne Lébade qui depuis l'antiquité desservait le Médoc[3] .

Quand la ville s'est dotée d'une deuxième enceinte fortifiée, elles reliaient (sous le nom de rua deu Burga) l'ancienne porte médoque qui s'ouvrait sur la rue Sainte-Catherine à la nouvelle porte Saint-Germain (1302), l'actuelle place Tourny[4].

En 1857, sous la mandature du maire Antoine Gautier, sont installées deux fontaines identiques, les fontaines de Tourny. Celles-ci sont démontées dans les années 1960. Une de ces fontaines a été installée à Québec et l'autre à Soulac-sur-Mer[5].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

 
Hôtel de la famille Bel

Deux événements importants de la ville ont lieu aux allées de Tourny :

  • le marché de Noël (fin décembre/début janvier),
  • les Épicuriales (manifestation gastronomique), fin juin.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes, sources et référencesModifier

  1. Vivre la ville, vivre Bordeaux, Presses Universitaires du Mirail, (ISBN 9782858168811, lire en ligne), p. 20
  2. http://woozwoo.chez.com/palaisgallien/fballade.htm Palais Gallien
  3. La levade, ancien grand chemin public de Bordeaux à Soulac, Dominique Brocheriou et Michel Baron, in Soulac et les pays médocains, 1989.
  4. carte de Bordeaux en 1450 par Léo Drouyn
  5. Les fontaines voyageuses Sud Ouest, 31 août 2013