Ouvrir le menu principal

Les Alioramini forment un clade ou tribu de dinosaures théropodes de la famille des Tyrannosauridae. Ce clade inclut le genre Qianzhousaurus et les deux espèces d'Alioramus, Alioramus altai et Alioramus remotus, tous découverts en Asie et vivant durant le Maastrichien, dernier étage du Crétacé, il y a environ 70 millions d'années[1].

PhylogénieModifier

 
Crâne d'Alioramus découvert en Mongolie, exposé au Wyoming Dinosaur Center de Thermopolis.

La découverte de Qianzhousaurus en 2014 a conduit Lü Junchang et ses collègues à nommer une nouvelle branche parmi la sous-famille des Tyrannosaurinae, appelée Alioramini, comprenant également Alioramus. Ces genres se distinguent des autres tyrannosauridés par notamment un crâne très allongé et des petites crêtes sur l'os nasal[1]. Cette classification a été confirmée par Stephen Brusatte et Thomas Carr en 2016, lors d'une revue de l'analyse phylogénétique des Tyrannosauroidea et de leur évolution[2].

Alioramini

Qianzhousaurus




Alioramus remotus



Alioramus altai




RéférencesModifier

  1. a et b (en) Junchang , Laiping Yi, Stephen L. Brusatte, Ling Yang, Hua Li et Liu Chen, « A new clade of Asian Late Cretaceous long-snouted tyrannosaurids », Nature Communications, vol. 5,‎ (DOI 10.1038/ncomms4788)
  2. (en) Stephen Brusatte et Thomas D. Carr, « The phylogeny and evolutionary history of tyrannosauroid dinosaurs », Scientific Reports, no 20252,‎ (DOI 10.1038/srep20252).