Ouvrir le menu principal

Alice de Savoie

Abbesse de Saint-Pierre-les-Nonnains (Lyon)

Alice de Savoie
Titre Abbesse de Saint-Pierre-les-Nonnains, à Lyon
(1250-1277)
Biographie
Dynastie Maison de Savoie
Naissance  ?
Décès
Père Thomas Ier de Savoie
Mère Marguerite de Genève

Alice de Savoie (ou Alix), née probablement en 1209, et décédée en 1277, est la fille de Thomas Ier et de Marguerite de Genève, comte et comtesse de Savoie. S'engageant dans la vie religieuse, elle devint en 1250 abbesse de l'Abbaye de Saint-Pierre-les-Nonnains de Lyon, titre qu'elle assuma jusqu'à sa mort en 1277[1],[2].

BiographieModifier

OrigineModifier

Alice est le douzième des quinze enfants de Thomas Ier et de Marguerite[2]. Elle est notamment suivie directement d'Agathe, qui fut religieuse avec elle[2].

Vie religieuseModifier

Elle prend l'habit monastique à une date inconnue, et devient à 41 ans abbesse de l'abbaye de Saint-Pierre-les-Nonnains de Lyon. Cette nomination comme abbesse est à mettre sur le compte de son frère Philippe, archevêque de Lyon à cette période ; celui-ci n'a pas été ordonné prêtre, mais il est très loyal envers sa famille et cherche à la favoriser dès que cela lui est possible[3].

Mort et sépultureModifier

Elle meurt en 1277 et est enterrée, en tant que membre de la maison de Savoie, dans l'abbaye d'Hautecombe[4]. C'est sa sœur cadette Agathe qui prend sa suite en tant qu'abbesse[5],[6].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Stéphane Thomas, « Maison de Savoie », sur http://stephane.thomas.pagesperso-orange.fr/, Genealys (consulté le 17 octobre 2012).
  2. a b et c André Palluel-Guillard, « Thomas Ier, «l’ami des communes », sur http://www.savoie-archives.fr/, Archives départementales de la Savoie (consulté le 17 octobre 2012).
  3. Bruno Galland, « Un Savoyard sur le siège de Lyon au XIIIe siècle, Philippe de Savoie », Bibliothèque de l’École des Chartes, Droz,‎ , p. 31-67 (ISSN 0373-6237, lire en ligne, consulté le 20 novembre 2014).
  4. Claudius Blanchard, Histoire de l'abbaye d'Hautecombe en Savoie : avec pièces justificatives inédites, F. Puthod, , 744 p. (lire en ligne), p. 162.
  5. Louis Moreri, Claude-Pierre Goujet et Étienne-François Drouet, Le grand dictionnaire historique : Le mélange curieux de l'Histoire sacrée et profane, G. Desprez, , 934 p. (lire en ligne), p. 153.
  6. Maur François Dantine, Charles Clémencet, Ursin Durand et François Clement, L'art de vérifier les dates : des faits historiques, des chartes, des chroniques, et autres anciens monumens, depuis la naissance de Notre-Seigneur, par le moyen d'une table chronologique, Desaint & Saillant, , 664 p. (lire en ligne), p. 191.