Alice Noerbel

donatrice du parc Bertrand à Genève
Alice Noerbel
100elles 20190811 Rue Albertine Necker de Saussure - Rue du 31 Décembre.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
Sépulture
Nationalité
Activité
Conjoint
Autres informations
Religion

Alice Noerbel, ou Alice Bertrand née à Milan le à Milan et morte le , est connue pour avoir légué le Parc Bertrand à la Ville de Genève en souvenir de son époux Alfred Bertrand.

BiographieModifier

Alice Noerbel naît d'un père Suisse à Milan en 1907. Jeune et chrétienne, elle s'engage activement auprès des Unions Chrétiennes de jeunes filles d'Italie[1].

Elle se marie avec le célèbre géographe et explorateur Alfred Bertrand le [2],[3]. Ils feront beaucoup de voyages ensemble attirés par les cultures païennes, et travaillent même comme missionnaires au Lesotho[4].

Elle fonde à Genève le groupe international de Union chrétienne de jeunes filles de Genève. Elle devient vice-présidente de l'Alliance universelle des unions chrétiennes de jeunes filles. Elle est aussi impliquée dans l'Armée du salut, dont elle loge parfois les officières en visite à Genève[3].

En 1933, la ville de Genève lui remet la médaille Genève reconnaissante pour son engagement dans la cité. En 1940, elle fait don du parc Bertrand à la ville de Genève. Elle donne aussi 1 700 tirages photos et 900 objets ethnographiques tirés des collections de son mari au Musée d'Ethnographie[5]. Ces objets sont exposés en 2007 lors d'une exposition intitulée Alfred Bertrand, un Genevois autour du monde au Musée d'ethnographie. +

Elle est ensevelie au cimetière des Rois, un cimetière regroupant les personnalités remarquables de Genève[6].

Notes et référencesModifier

  1. Ville de Genève, « Médailles Genève reconnaissante », Communiqué de presse de la Ville de Genève,‎ inconnue (lire en ligne)
  2. Nicolas Durand, « Alice Emilie NOERBEL (26.06.1872 à Milan, Lombardie, Italie - 7.09.1941) - Société Genevoise de Généalogie », sur www.gen-gen.ch (consulté le 23 novembre 2016)
  3. a et b Catherine Picot, « In Memoriam », Le Mouvement Féministe,‎ (lire en ligne)
  4. « Nous irons voir », Lettres de Penthes, bulletin d'information de la Fondation pour l’Histoire des Suisses dans le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. « Alfred Bertrand, un Genevois autour du monde », sur www.divainternational.ch (consulté le 23 novembre 2016)
  6. Patrice Rossel, Une visite au cimetière de Plainpalais, Pully, Les îles futures,

Liens externesModifier