Alice Girard

Alice Girard (1907 - ) était une infirmière et professeure québécoise. Elle est la première femme à occuper le poste de doyenne à l'Université de Montréal.

Alice Girard
Alice Girard.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Distinctions
Archives conservées par
Université de Montréal - Division de la gestion de documents et des archives (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Alice Girard est née à Waterbury, au Connecticut[1]. Elle arrive au Canada avec sa famille canadienne-française en avril 1918[2]. En 1935, elle obtient un brevet supérieur en pédagogie de l'école normale[2]. Cela l'amène à enseigner aux États-Unis dans un couvent de Dominicaines situé dans l'était du Maine. Par la suite, influencée par une amie[3], elle complète un diplôme d'infirmière de l'Hopital St-Vincent de Paul, qu'elle obtient en en 1931[1]. Durant la dernière année de ses études à l'Hopital St-Vincent de Paul, elle occupe le poste de directrice par intérim[3]. Elle sera ensuite stagiaire durant un an pour le service de santé de la compagnie d'assurance-vie montréalaise La Métropolitaine[3]. Cette expérience la motive à poursuivre ses études à l'Université de Toronto où elle obtient un diplôme en hygiène publique en 1939[1]. En 1942, elle complète un baccalauréat en sciences infirmières à Université catholique d'Amérique à Washington et enchaîne finalement avec une maîtrise en éducation à l'Université de Columbia, d'où elle diplôme en 1944[1],[3]. En 1948, Alice Girard travaille pour La Metropolitaine à titre de surintendante générale des services infirmiers[3]. En 1958, elle devient la première francophone à présider l'Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC)[4]. De 1961 à 1964, elle collabore aux travaux de la Commission Royale portant sur les services de santé au Canada[5]. En 1962, elle fonde la faculté des Sciences infirmières de l'Université de Montréal et en est la doyenne jusqu'en 1973[5]. C'est ainsi qu'elle devient la première femme à occuper le poste de doyen à l'Université de Montréal[6]. En 1965, elle est la première Canadienne occuper le poste de présidente pour le Conseil international des infirmières[4]. En 1969, l'Université de Toronto lui remet un doctorat honoris causa[2]. En 1975, l'Université de Montréal fait de même et lui décerne aussi un doctorat honoris causa[7].

Elle meurt le 1er janvier 1999 à Montréal à l'âge de 91 ans[8]. Elle est inhumée au cimetière Notre-Dame-des-Neiges[9].

HonneursModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « P0390 Fonds Alice Girard - Université de Montréal - Division de la gestion de documents et des archives », sur www.archiv.umontreal.ca (consulté le 25 janvier 2020)
  2. a b et c « Toponym'Elles | La Ville de Montréal nomme la place centrale du projet MIL Montréal en l'honneur de Mme Alice Girard », sur ville.montreal.qc.ca (consulté le 25 janvier 2020)
  3. a b c d et e Yolande Cohen, Les sciences infirmières: genèse d'une discipline : histoire de la Faculté des sciences infirmières de l'Université de Montréal, PUM, (ISBN 978-2-7606-1847-3, lire en ligne)
  4. a et b Christina Bates, Dianne Elizabeth Dodd et Nicole Rousseau (ED.), Sans frontières: quatre siècles de soins infirmiers canadiens, University of Ottawa Press, (ISBN 978-2-7603-0592-2, lire en ligne)
  5. a et b « Alice Girard (1907-1999) Infirmière, professeure », sur bilan.usherbrooke.ca (consulté le 25 janvier 2020)
  6. « Alice Girard », sur Ordre national du Québec (consulté le 8 septembre 2017)
  7. « Des diplômés et professeurs de l’UdeM à l’honneur autour du campus MIL », Revue des diplômés, (consulté le 25 janvier 2020)
  8. Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, « Décès d’Alice Girard », Le journal, vol. 6, no 4,‎ (lire en ligne)
  9. « Alice Girard 1907-1999 », La Presse,‎ , C6 (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier