Algernon Graves

artiste britannique
Algernon Graves
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activités
Père
Henry Graves (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Propriétaire de
Henry Graves & Co (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Algernon Graves, né en 1845 à Londres et mort en 1922 dans la même ville, est un historien de l'art britannique et marchand d'art.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Algernon Graves, né le au 6 Pall Mall à Londres[1]. Il est le second fils de Henry Graves (1806-1892), éditeur d'estampes, et de sa première femme, Mary Squire (morte en 1871)[1].

Il étudie l'allemand à Bonn, en Allemagne, avant de travailler pour la société de son père, Henry Graves & Co., et de faire des recherches pour les catalogues que l'entreprise publie.

CarrièreModifier

Au cours d'une période de convalescence à la suite d'une blessure, Graves a l'idée de créer un catalogue d'œuvres d'art qui est exposé à Londres, à partir de ses longues listes d'artistes et de leurs œuvres qu'il a compilées en travaillant sur d'autres projets.

En 1884, il publie la première édition de son idée, intitulée A Dictionary of Artists who have Exhibited Works in the Principal London Exhibitions from 1760 to 1880. Une deuxième édition suit en 1885 et une troisième en 1901. En 1899, Graves et William V. Cronin publient le premier volume de leurs travaux sur Sir Joshua Reynolds, qu'ils vendent par abonnement. En 1900, un livre de Lord Ronald Gower sur Sir Thomas Lawrence comprend un catalogue de Graves.

Lorsque son père Henry meurt en 1892, Algernon prend la direction de Henry Graves & Company, où il travaille jusqu'à sa retraite en 1907.

Vie personnelleModifier

Graves épouse la fille d'un marchand d'art, John Clowes Grundy (en) de Manchester, en Angleterre, et ils ont un fils, Herbert Seymour Graves, qui aide Graves avec les éditions ultérieures de la série Dictionary of Artists. Son fils meurt en 1898.

Graves se remarie en 1919 avec Madeline Lilian Sophia Wakeling Walker.

MortModifier

Graves meurt en 1922 à Marylebone et est inhumé au cimetière de Brompton à Londres.

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier