Ouvrir le menu principal

Algeco
logo de Algeco
Algeco dans le parc de la Grande Maison à Bures-sur-Yvette
Module d'un Algeco dans le parc de la Grande Maison à Bures-sur-Yvette

Création 19-12-1955
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social 164, Chemin de Balme
71850 Charnay-lès-Mâcon
Drapeau de France France
Direction Andrew Tyler
Activité Location et location-bail d'autres machines, équipements et biens matériels.
Société mère Algeco Group
Effectif 600 à 699 salariés en 2017
SIREN 685-550-659
Site web algeco.fr

Chiffre d'affaires 222 507 600 € en 2017
Résultat net 10 687 800 € en 2017

Algeco (acronyme d'« Alliance et gestion commerciale »[1]) est un fabricant de constructions modulaires, au gabarit routier utilisés seuls ou assemblés suivant leurs dimensions, de manière temporaire ou définitive, pouvant être loués ou vendus. Ces modules sont couramment utilisés comme cantonnement, bureau, locaux techniques, salles de cours...

PrésentationModifier

Algeco est une marque déposée. C'est aussi, en France, une marque utilisée abusivement pour désigner des constructions modulaires[2], cette utilisation est contestée par le fabricant, pour son côté illégal et réducteur[3],[4].

HistoriqueModifier

  • 1955 - Création à Mâcon
  • 1966 - Racheté par le groupe allemand Preussag
  • 2004 - Racheté par le fonds d'investissement britannique TDR
  • 2007 - TDR qui possède déjà plusieurs sociétés du même secteur dans d'autres pays, achète le numéro 1 américain Williams Scotsman et regroupe l'ensemble sous la holding nommée Algeco Scotsman[5]
  • 2017 - Reprise d'une partie des activités de la société Touax[6],[7],[8]. la nouvelle entité issue du regroupement est désormais présente dans 18 pays européens, 16 et possède un parc de 220 000 modules répartis sur 150 sites, (soit 40 000 apportés par Touax).

DonnéesModifier

Après le rachat de Williams Scotsman en novembre 2007, le groupe fait désormais un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros avec 330 000 modules en location. L'effectif est de 5 200 personnes réparties sur 21 pays[5].

RéférencesModifier

  1. « Alliance et Gestion Commerciale », sur infogreffe.fr (consulté le 8 mars 2013)
  2. « Nous constatons régulièrement, l'utilisation du mot ALGECO, employé sous forme de terme générique pour désigner communément des constructions modulaires, et notamment des cantonnements. »
  3. En France, selon l’article L714-6 du Code de la propriété intellectuelle, Article L714-6 du Code de la propriété intellectuelle, sur Légifrance, le titulaire d’une marque encourt la déchéance de ses droits sur cette marque devenue de son fait la dénomination usuelle dans le commerce des produits et services couverts par cette marque.
  4. Futura, « Construction modulaire », sur Futura (consulté le 10 janvier 2019)
  5. a et b Le Figaro Économie, 13 novembre 2007 "Le champion des préfabriqués Algeco se lance à l'assaut de l'Amérique"
  6. Centre France, « Interview - Le directeur d’Algeco évoque la reprise des activités de Touax à Mignières : "Un site vraiment stratégique" », sur www.lechorepublicain.fr (consulté le 10 janvier 2019)
  7. Centre France, « Reprise - Algeco va créer 42 emplois à Mignières », sur www.lechorepublicain.fr (consulté le 10 janvier 2019)
  8. « Algeco conforte sa position de leader européen après le rachat de », sur www.batirama.com (consulté le 10 janvier 2019)

Lien externeModifier