Ouvrir le menu principal

Alfred Nettement
Illustration.
Alfred Nettement, illustration de 1850.
Fonctions
Député du Morbihan à l'Assemblée législative
Élection
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Paris (France)
Date de décès (à 64 ans)
Lieu de décès Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France France
Parti politique Légitimiste
Profession Journaliste et historien
Religion Catholique

Alfred François Nettement est un journaliste, critique et historien catholique et légitimiste, né à Paris le 3 Fructidor An XIII () et mort dans la même ville le .

BiographieModifier

Il soutient ses opinions dans La Quotidienne, La Gazette de France, anime L'Écho de la Jeune France de 1833 à 1837, dirige La Mode en 1848, ainsi que La Semaine des familles dont il assume la direction à partir de 1858.

Il est élu représentant (légitimiste) du Morbihan à l'Assemblée législative, où il siège à l'extrême-droite, du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851. À la suite du Coup d'État du 2 décembre 1851 contre lequel il proteste, il est incarcéré quelques jours à Mazas. Le journal L'Opinion publique, qu'il avait fondé en 1848, ayant été supprimé, il met fin à ses activités politiques et se consacre à des travaux littéraires et historiques où, comme chez son collège Jacques Crétineau-Joly, s'expriment des convictions très conservatrices.

Admirateur de Balzac, il lui consacre un chapitre élogieux dans son Histoire de la littérature française sous le gouvernement de Juillet[1].

Il reçoit le grand prix Gobert de l'Académie française en 1869 et 1870.

ThéoriesModifier

Catholique traditionaliste, monarchiste nostalgique de l'Ancien Régime, il dénonce les liens entre la franc-maçonnerie et les Illuminés de Bavière durant la Révolution française[2].

Œuvres, publicationsModifier

  • Histoire de la révolution de Juillet, 1833
  • Les Ruines morales et intellectuelles, méditations sur la philosophie et l’histoire, 1836, Bibliothèque universelle de la jeunesse ; nouvelle éd., 1868
  • Mémoires sur la duchesse de Berry, 1837
  • Henri de France, ou Histoire de la branche aînée pendant quinze ans d'exil, 1830-1845
  • Études critiques sur le feuilleton-roman, 1845 (texte en ligne)
  • Histoire de la littérature française sous la Restauration, 1853
  • Histoire de la littérature française sous le gouvernement de Juillet, 1854
  • Appel au bon sens, au droit et à l’histoire, 1860, Jacques Lecoffre et Cie
  • Histoire de la Restauration, J. Lecoffre et Cie, 1860-1872
  • Souvenirs de la Restauration, Paris, 1858
  • Nouvelle histoire de la révolution de 1789 Texte en ligne du volume 2
  • Histoire de la conquête d'Alger, Texte en ligne

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier