Ouvrir le menu principal

Alfred Muller

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Müller.

Alfred Muller
Illustration.
Fonctions
Député de la 3e circonscription du Bas-Rhin
Législature Xe
Groupe politique République et liberté
Prédécesseur Jean Oehler
Successeur André Schneider
Maire de Schiltigheim
Prédécesseur Paul Schwebel
Successeur Raphaël Nisand
Biographie
Date de naissance (78 ans)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste (1977-1986)
Mouvement démocratie alsacienne (depuis 1986)
Profession Enseignant

Alfred Muller, né le à Strasbourg, est un homme politique français, maire de Schiltigheim (Bas-Rhin) de 1977 à 2008 et député de 1993 à 1997.

Sommaire

BiographieModifier

Après avoir siégé comme maire-adjoint sans étiquette dans une majorité de gauche non-communiste de 1971 à 1977, il est élu maire sur une liste d'union de la gauche en mars 1977 et adhère au Parti socialiste en novembre suivant. De sensibilité rocardienne, il devient en 1982 premier secrétaire de la fédération PS du Bas-Rhin.

Il est conseiller général du Bas-Rhin, élu dans le canton de Schiltigheim, de 1979 à 2004, date à laquelle il est battu par une candidate écologiste ; en 2003, il y siégeait au sein du groupe indépendant, centriste et apparenté avec Jean-Claude Petitdemange (PRG) et Jean-Laurent Vonau (ex-RPR). Il a par ailleurs été membre du conseil de la communauté urbaine de Strasbourg.

En 1986, il rompt avec le PS et fonde le Mouvement démocratie alsacienne. Il est réélu aux municipales de 1989, 1995 et 2001. Il ne brigue pas un nouveau mandat en 2008.

Il est élu en 1993 à l'Assemblée nationale dans la 3e circonscription du Bas-Rhin, avec 53,5 % des voix au second tour. Mais est éliminé dès le premier tour à l'élection suivante, en 1997 (17,4 %), ayant dû affronter un candidat officiel du PS (17 %).

En 2002, il parraine la candidature de Jean-Pierre Chevènement à l'élection présidentielle.

AnnexesModifier