Alfonso Pérez de Guzmán

Alfonso Pérez de Guzmán, dit Guzmán le Bon est un capitaine espagnol, né à Valladolid en 1258 et mort en 1309. Il était fils naturel de Pierre de Guzman, gouverneur de la Castille. Il se distingua particulièrement sous le règne de Sanche IV, roi de Castille, et enleva aux Maures Tarifa (1293).

Statue de Guzmán le Bon à Tarifa.

Nommé gouverneur de Tarifa, il y fut assiégé par l'infant, don Juan, révolté contre son frère. Ce prince, qui avait en sa puissance un des fils de Guzman, menaça de l'égorger si le père ne rendait la place ; Guzman répondit que, plutôt que de commettre une trahison, il lui prêterait lui-même un poignard pour tuer son fils, et il lui jeta sa dague par-dessus les murailles ; l'enfant fut égorgé, mais don Juan fut battu et obligé de se retirer. Lope de Vega a célébré en beaux vers l'action héroïque de Guzman.

Ce général servit avec le même dévouement Ferdinand IV, successeur de Sanche, et la reine mère Marie. Il enleva Gibraltar aux Maures en 1308; mais l'année suivante, il fut blessé mortellement dans une embuscade.

Alfonso de Guzmán est la tige de l'illustre maison de Medina-Sidonia, qui s'éteignit vers 1770.

SourceModifier

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.