Ouvrir le menu principal

Alexis Littré

médecin et anatomiste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Littré (homonymie).
Alexis Littré
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à Cordes-sur-CielVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
à ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Université de MontpellierVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession Médecin, professeur d'université (d), essayiste (d), anatomiste (d) et chirurgien (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université de Paris (1896-1968)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de Académie des sciencesVoir et modifier les données sur Wikidata

Alexis Littré, né le [1] à Cordes-sur-Ciel et mort à Paris le , est un médecin et un anatomiste français.

Sommaire

BiographieModifier

Il a étudié la médecine à Montpellier et à Paris, obtenant le doctorat en 1691. En 1699, il est devenu membre de l’Académie des sciences. Littré a enseigné l’anatomie à Paris et écrit de nombreuses publications médicales.

Il a été le premier à décrire la saillie herniaire d’un diverticule de l’intestin (diverticule de Meckel). Cette affection est maintenant désignée sous le nom de « hernie de Littré ». Il a également décrit des glandes muqueuses urétrales de l’urètre masculin, structures qui devaient être connues sous le nom de « glandes de Littré », et dont l’inflammation est parfois appelée « littréite ». En 1701, il décrit une grossesse extra-utérine dans sa localisation tubaire.

Dans son traité de 1710, Diverses observations anatomiques, il a été le premier à suggérer la possibilité de réaliser une colostomie dans la région lombaire en cas d’obstruction du côlon. Habitant la maison du père de Jean-Louis Petit, il donna à l'enfant ses premières leçons d'anatomie avant de lui confier, alors que ce dernier avait à peine douze ans, le soin de son amphithéâtre.

PublicationsModifier

L'Académie des sciences a mis en ligne des mémoires d'Alexis Littré[2]. La France littéraire de Joseph-Marie Quérard donne également une liste d'articles parus dans les mémoires de l'Académie[3].

  • Littré, « Observations sur des plaies de ventre », Mémoires de mathématique et de physique de l'Académie royale des sciences,‎ , p. 32–37 (lire en ligne)

RéférencesModifier

  1. Charles Portal, Littré Histoire de la ville de Cordes, Tarn (1222–1799) sur Google Livres, Impr. Nouguiès, 1902, p. 471 : « non pas le 21 juillet 1658, comme l'ont répété tous ses biographes après Fontenelle, mais le 17 juillet 1654 » Portal, qui a écrit l'histoire de Cordes, pouvait consulter les registres officiels.
  2. 10 titres le 2012-05-15 : http://ads.ccsd.cnrs.fr/aut/Alexis+Littre/
  3. Littré (Alexis) sur Google Livres, vol. 5, 1833, p. 325

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Fontenelle, Éloge de M. Littré, dans Histoire de l'Académie royale des sciences - Année 1725, Imprimerie royale, Paris, 1727, p. 129-136 (lire en ligne)

Article connexeModifier

Liens externesModifier