Ouvrir le menu principal

Alexis Joseph Pérignon (peintre)

peintre français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pérignon.
Alexis-Joseph Perignon
Alexis-Joseph Pérignon.jpg
Alexis Joseph Pérignon, photographié par Nadar (vers 1856-1859), Los Angeles, Getty Center.
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Père
Alexis-Nicolas Pérignon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alexis Joseph Pérignon, né le à Paris, où il est mort (dans le 9e arrondissement) le [1], est un peintre français.

BiographieModifier

Alexis Joseph Pérignon est le fils du peintre Alexis-Nicolas Pérignon, dit « Pérignon le jeune » (1785-1864)[2] et de Marie Josèphe Clément Paillet[3]. Son père, qui était spécialisé dans la peinture de genre et d'histoire et exposa à Paris de 1814 à 1850, était lui-même fils du peintre Alexis-Nicolas Pérignon, dit « Pérignon le vieux » (1726-1782).

Alexis Joseph Pérignon débuta chez son père avant de rejoindre l'atelier de Antoine-Jean Gros où il acheva son apprentissage, avant de s'installer comme restaurateur de peintures anciennes. Peintre de scènes de genre et de chevaux, il peint également des sujets orientalistes. Il expose à Paris au Salon de 1834 à 1881, où il obtient une médaille d'or en 1844. Son talent de portraitiste, travaillant dans l'esprit d'Ingres, est très vite reconnu. Il sait faire ressortir la personnalité de ses modèles tout en reprenant les normes du portrait classique. L'aristocratie française et étrangère se fait portraiturer dans ses ateliers, assurant ainsi sa fortune. Il est l'ami du baron Larrey. Il travaille pendant deux ans à Saint-Pétersbourg. Puis en 1856, il devient simultanément directeur de l'École des beaux-arts de Dijon ainsi que du musée des beaux-arts de Dijon jusqu'à sa démission en 1859.

Collections publiquesModifier

BibliographieModifier

  • Collectif, Les Salons retrouvés : éclat de la vie artistique dans la France du Nord, 1815-1848, Musée de la Chartreuse, (ISBN 2907515144), 9782907515146)
  • Laurence Lihnares, « Alexis-Nicolas Pérignon (1785-1864), peintre, expert, marchand et collectionneur », dans Revue des musées de France. Revue du Louvre, no 5, 2013, pp. 69-78.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :