Ouvrir le menu principal

Alexis-Joseph Barbier de La Serre

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir famille Barbier de La Serre.

Alexis-Joseph Barbier de La Serre
Naissance
Valenciennes
Décès
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Badge de l'Armée des princes Armée des princes
Drapeau de la Grande-Bretagne. Grande-Bretagne
Drapeau du Portugal Portugal
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Grade Contre-amiral
Années de service 1778-1823
Commandement Port-au-Prince
Conflits Guerre d'indépendance des États-Unis
Guerres de la Révolution et de l'Empire
Autres fonctions Gouverneur du Collège royal de la marine d'Angoulême

Alexis-Joseph, chevalier Barbier de La Serre, né à Valenciennes le , mort en , est un amiral français.

Sommaire

BiographieModifier

Il est le troisième enfant de Louis-Joseph Barbier de la Serre et de Marie Ernestine Polchet[1].

Il entre aux garde-marine en 1778 et rejoint l'escadre du comte d'Orvilliers l'année suivante, puis celle du comte de Guichen. Prenant part à la guerre d'indépendance des États-Unis sous les ordres de Guichen, il fait campagne aux Antilles et assiste aux trois combats de La Dominique contre les troupes de l'amiral Rodney au printemps 1780. L'année suivante, il est promu enseigne de vaisseau et passe à l'escadre du Bailli de Suffren aux Indes. Il y sert jusqu'en 1784.

Promu lieutenant de vaisseau en 1786, il fait campagne à la Martinique en 1790 et émigre l'année suivante. Il sert dans l'Armée des Princes, puis au service de l'Angleterre en 1784.

Colonel et commandant les chasseurs de Clarence, il participe à la campagne de Saint-Domingue. Il est nommé commandant de la ville de Port-au-Prince en 1797.

Il passe au service du Portugal et y est attaché à l'État-major en 1801, avant de retourner en Angleterre.

Fidèle aux Bourbons, il est envoyé en mission auprès du prince royal en Hollande en 1813 par Louis XVIII. À la première Restauration, il retourne en France et est promu contre-amiral. Il est envoyé en mission en Anjou lors des Cent-Jours. Il est nommé gouverneur du Collège royal de la marine d'Angoulême en 1816.

Admis à la retraite en 1823[2], il meurt au 30, rue Saint-Dominique, Paris VII°, le [3],[4].

OuvragesModifier

  • « De l'administration de la marine par un Conseil d'amirauté » (1824)
  • « Essais historiques et critiques sur la marine de France de 1661 à 1789 » (1813)

RéférencesModifier

  1. M. de Saint Allais, Nobiliaire de France, t. 3, Paris, Nobiliaire universel de France, (lire en ligne), p. 326
  2. « Chevalier Alexis Joseph BARBIER de La SERRE (1764 - 1826) » (consulté le 8 décembre 2014)
  3. « Alexis-Joseph BARBIER de La SERRE », sur gw.geneanet.org (consulté le 8 décembre 2014)
  4. M. Bajot, Annales maritimes et coloniales, Paris, Imprimerie royale, (lire en ligne), p. 849

BibliographieModifier