Alexandre d'Alexandrie

patriarche d'Alexandrie

Alexandre d'Alexandrie ou saint Alexandre, patriarche d'Alexandrie, est né vers 250. Il succède à Achille en 313. Il est mort le (ou 328[1]). Il est fêté le 29 mai en Orient et le 26 février en Occident.

Alexandre d'Alexandrie
Image dans Infobox.
Fonctions
Évêque
Pape copte orthodoxe d'Alexandrie
Patriarche d'Alexandrie
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Activité
Autres informations
Religions
Étape de canonisation
Prélat (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fête

Histoire et traditionModifier

Patriarche d'Alexandrie au moment de l'édit de Milan et de la fin des persécutions, Alexandre réorganise l'Église d'Égypte. Pendant son patriarcat, il a traité un certain nombre de problèmes auxquels l'Église était confrontée à cette époque. Ceux-ci comprenaient la datation de Pâques, les actions de Melitios de Lycopolis et la question la plus importante, l'arianisme. Il réunit un concile de près de 100 évêques d'Égypte et de Libye qui anathématisa les thèses d'Arius[2]. Il était principal opposant à l'arianisme au premier concile de Nicée. Il est également connu pour être le mentor de l'homme qui serait son successeur, Athanase d'Alexandrie, qui deviendrait l'un des principaux pères de l'Église.

À Alexandrie, il fait édifier la grande église Saint-Théonas.

On conserve de lui des lettres et une homélie (CPG 2000-2021).

Notes et référencesModifier

  1. Venance Grumel, Traité d'études byzantines, vol. I La chronologie, Presses Universitaires de France, Paris, 1958, Chapitre IV : « Listes ecclésiastiques : Patriarches d'Alexandrie (282-535) », p. 442.
  2. Henri-Irénée Marrou, L'Église de l'Antiquité tardive, édition du Seuil 1985 p. 37

SourceModifier

Liens externesModifier