Alexandre Ziegler

diplomate français

Alexandre Ziegler, né le , est un haut fonctionnaire et diplomate français. Directeur de cabinet du ministre des Affaires étrangères de 2012 à 2016, ambassadeur de France en Inde de 2016 à 2019, il est depuis cette dernière date directeur « groupe international et relations institutionnelles » de Safran en France.

Alexandre Ziegler
Alexandre Ziegler.jpg
Alexandre Ziegler en 2016.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

BiographieModifier

Origines et formationModifier

Alexandre Ziegler est ancien élève de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint Cloud (1989-1994), agrégé d'histoire (1992), diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (section Service public, promotion 1993) et ancien élève de l'École nationale d'administration (promotion Marc Bloch, 1995-1997). À sa sortie de l'ENA, il choisit la carrière diplomatique en devenant conseiller des affaires étrangères.

CarrièreModifier

Intégré au ministère des Affaires étrangères, il rejoint la direction des Affaires stratégiques, de sécurité et de désarmement entre 1997 et 2000.

Sa première affectation à l’étranger le conduit à Hong Kong en tant que consul général adjoint de 2000 à 2003. Il est ensuite nommé premier secrétaire à l'ambassade de France en Allemagne entre 2003 et 2007. En 2007, il est nommé conseiller de coopération et d’action culturelle à l'ambassade de France en Chine, où il reste jusqu’en 2010.

En 2010, de retour à l’administration centrale, il est nommé chef du service des programmes et du réseau (mondialisation, développement et partenariats) jusqu’en 2012 où il est appelé à rejoindre le cabinet du ministre des Affaires étrangères.

Alexandre Ziegler est nommé directeur du cabinet du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius en . Sa mission au côté du ministre est notamment marquée par deux événements internationaux. Le premier l'amène à participer à la négociation de l’accord de Paris sur le climat (COP21). La seconde négociation qui marque son passage au cabinet du ministre est la négociation de l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien (Joint Comprehensive Plan of Action en anglais).

Le , il est nommé par décret du président de la République François Hollande, ambassadeur de France en Inde[1], où il exerce ses fonctions jusqu'en  ; il est alors remplacé par Emmanuel Lenain.

Le , il devient directeur « groupe international et relations institutionnelles » de Safran en France. Il est également membre du comité exécutif du groupe Safran.

Vie personnelleModifier

Il est marié à Véronique Ziegler, 48 ans, enseignante d’histoire-géographie à l'École alsacienne dans le 6e arrondissement de Paris ; ils ont 5 enfants.

DécorationModifier

Il a été décoré chevalier de l’ordre national du Mérite le .

RéférencesModifier

  1. Marc de Boni, « Ces fidèles du pouvoir recasés pendant le quinquennat Hollande », sur lefigaro.fr, (consulté le 26 mars 2020).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier