Alexandre Wiltheim

prêtre catholique luxembourgeois
Alexande Wiltheim
Description de cette image, également commentée ci-après
Plaque fixée sur la maison natale du père Wiltheim, à Luxembourg
Naissance
Luxembourg Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Décès (à 79 ans)
Luxembourg Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Nationalité luxembourgeoise
Pays de résidence Duché de Luxembourg
Profession
Activité principale
Autres activités
Formation
Lettres, philosophie et théologie

Compléments

Wiltheim est considéré come le fondateur de l'archéologie luxembourgeoise

Alexandre Wiltheim, né le à Luxembourg et y décédé le [1], était un prêtre jésuite luxembourgeois, prédicateur et humaniste de renom. Il est considéré comme le fondateur de l’archéologie luxembourgeoise[2].

Biographie modifier

Wiltheim entre dans la Compagnie de Jésus à 21 ans après avoir fait des études de philosophie à Pont-à-Mousson et à Douai. À part quelques années comme professeur de théologie au collège d'Anchin à Douai (1633-1637), il passe presque toute sa vie au collège jésuite de Luxembourg, comme professeur, prédicateur et directeur de la congrégation mariale. il fut recteur du collège de 1656 à 1659, et directeur du sanctuaire de Notre-Dame, Consolatrice des Affligés, lieu de pèlerinages fondé par le père Brocquart un peu à l'extérieur de la ville de Luxembourg et très fréquenté[3].

Musicien et homme de vaste culture et érudition il se spécialise dans l'archéologie romaine. Il collabore également avec le père Daniel van Papenbroeck, le bollandiste, dans la recherche et l'étude critique des diplômes anciens.

Œuvre principale modifier

 
Les thermes de Barbara à Trèves avant 1611.

À partir de 1638 Wiltheim travaille à ce qui sera son œuvre principale, le Luciliburgensia Romana[4], une somme - en huit volumes - de descriptions de découvertes faites des vestiges de la présence romaine au Luxembourg, à Trèves et en Eifel.

Bibliographie modifier

  • Josy Birsens (ed): Du collège jésuite au collège municipal: 1603-1815, Luxembourg, Éditions Saint-Paul, 2003.
  • Jean Krier, Edmond Thill: Alexandre Wiltheim, 1604-1684. Sa Vie – son oeuvre – son siècle. Bilan d'une exposition. Avec le concours de Raymond Weiller. Luxembourg 1984.
  • Charles Marie Ternes: Gens ornata et illustrissima. La famille Wiltheim. In: Aux sources de l'archéologie luxembourgeoise. Band 2. Luxembourg 1984.
  • Jean Krier: Alexander Wiltheim (1604-1684). Ein Luxemburger Jesuit als Wegbereiter der wissenschaftlichen Archäologie im Raum zwischen Maas und Rhein. In: Monumenta Illustrata: Raumwissen und antiquarische Gelehrsamkeit herausgegeben von Dietrich Boschung, Alfred Schäfer, Paderborn 2019, 197-228.
  • Jean Krier: Alexander Wiltheim und der römische Aquädukt von Vichten. In: De Viichter Geschichtsfrënn, 17, Luxemburg 2018, 6-9.

Références modifier

  1. Jean Krier, Edmond Thill: Alexandre Wiltheim, 1604-1684. Sa Vie – son œuvre – son siècle. Bilan d'une exposition. Avec le concours de Raymond Weiller. Luxembourg 1984
  2. Charles Marie Ternes: Aux sources de l'archéologie luxembourgeoise, Luxembourg, 1978, S. 121.
  3. Le sanctuaire fut détruit en 1797 par les troupes révolutionnaires françaises d'occupation
  4. Le titre complet est: Luciliburgensia sive Luxemburgum Romanum, hoc est Arduennae veteris situs, populi, loca prisca ... iam inde a Caesarum temporibus Urbis adhaec Luxemburgensis incunabula et incementum investigata atque a fabula vindicata...eruderata et illustrata a Alexandro Wilthemio.