Alexandre Seslavine

général russe

Alexandre Nikititch Seslavine
Александр Никитич Сеславин
Alexandre Seslavine
portrait par George Dawe dans la galerie militaire du palais d'Hiver

Naissance
Iessemovo, province de Tver
Décès
Iessemovo, gouvernement de Tver
Allégeance Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Arme cavalerie
Grade Général
Années de service – 1814
Conflits Quatrième Coalition
Guerre russo-turque de 1806-1812
Sixième Coalition
Faits d'armes
Distinctions Ordre de Saint-Jean de Jérusalem Ordre de Saint-Jean de Jérusalem (Russie impériale)

Ordre de St-Georges IVe classe Ordre de Saint-Georges
Ordre de Saint-Vladimir IIIe classe Ordre de Saint-Vladimir
Ordre de Sainte-Anne Ie classe Ordre de Sainte-Anne
Ordre de l’Aigle rouge Ordre de l'Aigle rouge
Ordre militaire de Marie-Thérèse Ordre militaire de Marie-Thérèse
épée d’or pour le courage

Famille père Nikita S. Seslavine (1756-1828)

Alexandre Nikititch Seslavine (en russe : Александр Никитич Сеславин ; 1780-1857), était un général de cavalerie russe et célèbre pour ses actions de guérilla contre l’armée française entre 1812 et 1814.

BiographieModifier

Seslavine intègre le deuxième corps de cadets puis entre au corps des gardes dans l’artillerie à cheval. Sert contre les Français en 1805 et 1807; en 1810 contre les turcs Guerre russo-turque de 1806-1812.

Seslavine, en 1812 sert dans l’armée de Barclay de Tolly et se distingue à la bataille de la Moskova par son courage, c’est là qu’il commence ses actions de harcèlement en commandant une unité de cavalerie légère. Seslavine continuera ces actions dans l’avancée française vers Moscou et à Bataille de Maloyaroslavets.

En 1813, Seslavine sert dans l’armée de Wittgenstein dans des unités d’avant garde, mais à la bataille de Leipzig (1813) il se distingue et est promu général.

Seslavine, en 1814, soutient l’armée de Blücher en coupant l’approvisionnement de Paris.

Après la guerre Seslavine, couvert de blessures, se soigne à l’étranger ; verse dans la misanthropie et finit sa vie seul.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier