Alexandre Moret

égyptologue, archéologue et professeur français

Alexandre Moret, né à Aix-les-Bains (Savoie) le et mort à Paris le , est un égyptologue français.

Alexandre Moret
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Éléments biographiquesModifier

Initié à l'égyptologie par Victor Loret vers 1889, il arrive en Égypte appelé par le Service des Antiquités pour établir le catalogue des Sarcophages de l'époque bubastite à l'époque saïte.

Il occupe la chaire d'égyptologie au Collège de France à partir de 1923. Il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1926. Il est également président de la Société française d'égyptologie, directeur d'études à l'École pratique des hautes études et directeur honoraire du musée Guimet, membre du conseil de l'Association Française des Amis de l'Orient (1920-1938).

Principales publicationsModifier

  • Coup d'œil sur l'Égypte primitive, Leçon d'ouverture du cours d'égyptologie professé à la Faculté des lettres, Imprimerie de A.-H. Storck, Paris, 1898.
  • Du caractère religieux de la royauté pharaonique, (réimpr. Slatkine, 2007) (ISBN 978-2-05-102039-8)
  • Le rituel du culte divin journalier en Égypte : D'après les papyrus de Berlin et les textes du temple de Séti Ier, à Abydos, Genève, E. Leroux, coll. « Annales du Musée Guimet. Bibliothèque d'études » (réimpr. Slatkine, 2007) (1re éd. 1902) (ISBN 978-2-05-102033-6, notice BnF no FRBNF41487365)
  • Avec P.-D.Chantepie de La Saussaye, Charles Fossey, Robert Gauthiot, Henri Hubert, P.Bettelheim, P.Bruet, Isidore Lévy et L. Lazard, Manuel d'histoire des religions, A. Colin, 1904.
  • L'immortalité de l'âme et la sanction morale dans l'Égypte ancienne, E. Leroux, 1908.
  • Sarcophages de l'époque bubastite à l'époque saïte, IFAO, Le Caire, 1912.
  • Chartes d'immunité dans l'ancien empire égyptien, Première partie, Imprimerie Nationale, 1912.
  • Mystères égyptiens, 1913.
  • Monuments égyptiens de la collection du Comte de Saint-Ferriol (autrefois au château d’Uriage, actuellement au musée de Grenoble), Revue égyptologique, nouvelle série, tome 1, 1919, pp. 1-27 et 163-184, avec 5 pl.
  • Fragments du mastaba de Shery, prêtre des rois Péribsen et Send, E. Leroux, 1922.
  • Avec Georges Davy, Des Clans aux empires : l'organisation sociale chez les primitifs et dans l'Orient ancien, Éditions Renaissance du livre, .
  • Rois et dieux d'Égypte, 1925
  • Le Nil et la Civilisation égyptienne, La Renaissance du livre, 1926.
  • La mise à mort du dieu en Egypte, P. Geuthner, 1927.
  • Histoire de l'Orient, tome 1 : Préhistoire IVe et IIIe millénaires, Égypte - Élam - Sumer et Akkad - Babylone, PUF, 1929 - 1936.
  • Histoire ancienne, Première partie, 1930.
  • L'Égypte pharaonique, 1932.
Tome II de l'Histoire de la nation égyptienne de Gabriel Hanotaux
  • Au Temps des Pharaons, Paris, Armand Colin,


BibliographieModifier