Ouvrir le menu principal
Alexandre Lemair
Lemair 4JDD 2010.JPG
Alexandre Lemair lors des Quatre Jours de Dunkerque 2010
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (30 ans)
RouenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
2007USSA Pavilly Barentin
2011VC Rouen 76
2013-2014VC Rouen 76
2015VS Chartrain
Équipes professionnelles
Principales victoires

Alexandre Lemair (né le à Rouen) est un coureur cycliste français. Professionnel au sein de la formation Roubaix Lille Métropole entre 2008 et 2010, il porte également les couleurs de l'équipe continentale japonaise Bridgestone Anchor en 2012. Capable de s'imposer sur les vélodromes comme sur la route, il compte de multiples titres de champion de France de cyclisme sur piste à son palmarès. En 2009, il remporte également le championnat de France sur route dans la catégorie espoirs.

Sommaire

BiographieModifier

Coureur amateur au sein de l'USSA Pavilly Barentin, Alexandre Lemair devient stagiaire au sein de l'équipe Roubaix Lille Métropole en août 2007. Il est alors suivi depuis plusieurs mois par Cyrille Guimard, directeur sportif de Roubaix Lille Métropole, après avoir contacté cette équipe durant l'hiver précédent[1]. Lemair remporte cette année-là les titres de champion de France de poursuite par équipes et de l'américaine.

Il est engagé par la formation Roubaix Lille Métropole en 2008 et devient ainsi coureur professionnel à 19 ans. Les débuts du néophyte français s'avèrent assez difficiles et ses meilleurs résultats de l'année sur route sont une 8e place au Grand Prix Pino Cerami et une 11e à la Polynormande.

En 2009, il se classe deuxième du Grand Prix de Lillers et d'une étape de la Ronde de l'Oise. En août, il devient champion de France sur route espoirs à Vendôme[2].

Non conservé par ses dirigeants à l'issue de la saison 2010, il s'engage en faveur du Véloce Club Rouen 76 et porte les couleurs du club normand en 2011. Pour son retour dans le peloton amateur, il s'adjuge le titre de champion de Normandie sur route et les Boucles de l'Austreberthe. Il se classe également troisième du Circuit Rance Émeraude.

En 2012, il signe son retour chez les professionnels au sein de l'équipe continentale asiatique Bridgestone Anchor. En début de saison, il remporte le prix de la combativité des première et troisième étapes du Tour d'Oman, puis s'adjuge un nouveau titre de champion de France de poursuite par équipes (avec Alexis Gougeard, Julien Duval et Kévin Lesellier). Au deuxième semestre, il fait le choix de retourner au Véloce Club Rouen 76.

Au cours de l'année 2013, il gagne Paris-Vallangoujard et monte sur le podium de plusieurs courses comme le Grand Prix de Saint-Hilaire-du-Harcouët et le Grand Prix de Luneray.

La saison suivante, il s'impose sur le Tour du Pays Courvillois et se classe troisième du Prix des Grandes Ventes derrière Alexandre Gratiot et l'ancien coureur professionnel de l'équipe continentale Roubaix Lille Métropole Cyrille Patoux.

Il s'engage avec le VS Chartrain pour 2015[3] mais préfère finalement mettre fin à sa carrière et se consacrer à sa reconversion professionnelle[4].

Palmarès sur pisteModifier

Palmarès sur routeModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2008 2009
UCI Europe Tour 792e[5] 341e[6]

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Alexandre Lemair : « Aucun complexe » », sur cyclismag.com, (consulté le 5 septembre 2009)
  2. « Alexandre Lemair sort de l'anonymat », sur cyclismag.com, (consulté le 5 septembre 2009)
  3. « Alexandre Lemair au VS Chartrain », sur directvelo.com, (consulté le 10 octobre 2014)
  4. Boris Zimine, « On a retrouvé : Alexandre Lemair », sur directvelo.com, (consulté le 19 février 2016)
  5. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  6. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier