Alexandre Gady

historien de l'art français

Alexandre Gady (né le à Versailles[1]) est un universitaire français, historien de l'architecture, engagé dans la mise en valeur et la défense du patrimoine. Il est professeur à Sorbonne Université, directeur du Centre André-Chastel et président d'honneur de la Société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France (SPPEF).

BiographieModifier

EnseignementModifier

Historien et historien de l'art, Alexandre Gady a été successivement maître de conférences à l'université Paris IV-Sorbonne de 2005 à 2009, puis professeur d'histoire de l'art moderne à l'université de Nantes, avant d'être élu à l'université Paris-Sorbonne en 2012 ; il y occupe la chaire d'histoire de l'architecture moderne où il succède à Claude Mignot. Depuis 2014, il dirige le Centre André-Chastel[2]. Il a également enseigné à l'École du Louvre (1995-2001), à l'Institut d'études politiques de Paris (2000-2007), l'École de Chaillot (depuis 2007). Depuis 2017, il est professeur invité à l'École polytechnique fédérale de Lausanne.

Il a également été conseiller scientifique au Centre allemand d'histoire de l'art de Paris (2002-2007).

Mise en valeur et défense du patrimoineModifier

Alexandre Gady a été, entre 1993 et 1999, chargé de mission à la Commission du Vieux Paris, organisme municipal consultatif chargé du patrimoine parisien.

De 2003 à 2005, il participe à la mission « Nancy 2005, le temps des Lumières » (mairie de Nancy).

En 2011, il est élu président de la Société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France (SPPEF)[3]. En 2019, il est remplacé par Julien Lacaze et devient président d'honneur.

Il s'oppose aux éoliennes et déclare : « Les aérogénérateurs industriels polluants (AIP), dits "éoliennes", sont la première menace qui pèse aujourd'hui sur les paysages français »[4].

Prix et distinctionsModifier

PublicationsModifier

OuvragesModifier

  • La Rue des Francs-Bourgeois au Marais, Paris, Délégation à l'action artistique de la Ville de Paris, , 303 p. (ISBN 978-2-905118-43-1 et 978-2-905118-43-1, OCLC 28545555, notice BnF no FRBNF35547779) (direction)
    Publié à l'occasion de l'exposition présentée à Paris, Mairie du 3e arrondissement, 29 octobre-29 novembre 1992 et Mairie du 4e arrondissement, 8 avril-5 mai 1993.
  • Le Marais : Guide historique et architectural, Paris, Carré, , 326 p. (ISBN 978-2-908393-09-5 et 978-2-908393-09-5, OCLC 32476156, notice BnF no FRBNF36154617)
  • De la place Royale à la place des Vosges, Paris, Action artistique de la ville de Paris, coll. « Paris et son patrimoine », , 414 p. (ISBN 978-2-905118-88-2 et 978-2-905118-88-2, notice BnF no FRBNF40592947) (direction)
    Publié à l'occasion de l'exposition organisée par l'Action artistique de la ville de Paris et présentée à l'académie d'architecture et au centre culturel suédois.
  • La Montagne Sainte-Geneviève et le Quartier latin : Guide historique et architectural, Paris, Hoëbeke, , 327 p. (ISBN 978-2-84230-067-8 et 978-2-84230-067-8, OCLC 40813593, notice BnF no FRBNF36996493)
  • L'Hôtel de Sully, au cœur du Marais, Paris, Monum, éditions du Patrimoine, coll. « Itinéraires du patrimoine », , 64 p. (ISBN 978-2-85822-344-2 et 978-2-85822-344-2, OCLC 51842396, notice BnF no FRBNF41015556)
  • La Place Saint-Georges et son quartier : 9e arrondissement, Paris, Paris musées, coll. « Quartier de vie », , 88 p. (ISBN 978-2-87900-789-2 et 978-2-87900-789-2, OCLC 53936946, notice BnF no FRBNF39119278)
  • Le Jardin des Plantes (avec Stéphane Deligeorges et Françoise Labalette), Paris, éd. du Patrimoine, 2004 (2e éd. 2011).
  • Place des Victoires. Histoire, architecture, société, Paris : Éd. de la Maison des sciences de l'homme, 2004 (codirection avec Isabelle Dubois et Hendrik Ziegler)
  • De l'esprit des villes. Nancy et l'Europe urbaine au siècle des Lumières, 1720-1770 [exposition, Musée des beaux-arts de Nancy], Versailles : Éd. Artlys, 2005 (codirection avec Jean-Marie Pérouse de Montclos)
  • Jacques Lemercier, architecte et ingénieur du roi, Paris : Éd. de la Maison des sciences de l'homme, 2005 (préf. de M. Fumaroli). Prix Fondation Eugène-Piot de l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres
  • Les hôtels de Guénégaud et de Mongelas, rendez-vous de chasse des Sommer au Marais, Paris : Citadelles & Mazenod, 2006 (codirection avec Jean-Pierre Jouve)
  • Jules Hardouin-Mansart 1646-1708, Paris : Éd. de la Maison des sciences de l'homme, 2008 (direction)
  • Les Hôtels particuliers de Paris, du Moyen Âge à la Belle Époque, Éditions Parigramme, 2008 ; 2e éd. corrigée, 2011
  • Versailles : La fabrique d'un chef-d’œuvre, Paris : Éditions Le Passage, 2011
  • L'hôtel de la Marine, Paris : Éditions Nicolas Chaudun, 2011 (direction). Prix Beau livre de l'Académie de Marine
  • Le jardin des Tuileries d’André Le Nôtre. Un chef-d’œuvre pour le Roi-Soleil (avec Anne Allimant-Verdillon), Paris, éd. Somogy, 2013.
  • Le Louvre et les Tuileries. La fabrique d'un chef-d'œuvre, éditions du Musée du Louvre / Le Passage, Paris, 2015 ; p. 320 (ISBN 978-2-84742-246-7) - prix Drouot des amateurs du livre d'art ; prix François-Victor Noury, de l'Institut, sur proposition de l'Académie française
  • Dessiner pour bâtir : le métier d’architecte au XVIIe siècle (avec Alexandre Cojannot) (catalogue d'exposition, Paris, Archives nationales, décembre 2017-mars 2018), Paris, Le Passage, , 352 p. (ISBN 978-2-84742-374-7, présentation en ligne) - première médaille des Antiquités de la France, Académie des inscriptions et belles-lettres
  • avec Claude Mignot, Le Val-de-Grâce, éditions de l’Esplanade, 2019.

Thèse et habilitation à diriger des recherchesModifier

  • Architecture à l’époque moderne et patrimoine : de l’hôtel parisien au grand style français, Université de Paris-IV Sorbonne, 2008, dir. Claude Mignot. Jury : Barthélémy Jobert (Paris-IV-Sorbonne), président; Jean-Pierre Babelon, de l’Institut, Daniela del Pesco (Aquila, Italie), Thomas W. Gaehtgens (Getty Research Institut), Daniel Rabreau (Paris-I-Sorbonne), Cl. Mignot. (Habilitation à diriger les recherches)
  • Jacques Lemercier, architecte et ingénieur du Roi (avant 1586-1654), Université François-Rabelais, Tours, 2001, dir. M. Claude Mignot. Jury : Jean-Pierre Babelon, de l’Institut, président ; Jean Guillaume (Paris-IV-Sorbonne), Jean-Marie-Pérouse de Montclos (CNRS), Cl. Mignot (mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité). (Doctorat d'histoire de l'art)

Publication diffuséeModifier

  • « Contre Haussmann », in Commentaire, n° 75, automne 1996.

Direction de travaux universitairesModifier

Habilitation à diriger des recherchesModifier

  • Hervé Brunon, De l’imaginaire de la nature à la poétique des lieux : histoire holistique des jardins et archéologie de la relation paysagère en Occident — 21 juin 2014[10]

Thèses de doctoratModifier

  • Etienne Faisant, L’architecture à Caen du règne de Charles VIII au début du règne de Louis XIII — 30 novembre 2013[11]
  • Juliette Hernu, De la planche à la page. Pierre Bullet et l’architecture en France sous Louis XIV — 5 décembre 2015[12]
  • Marion Muller, Das Schloss als Zeichen des Aufstiegs. Die künstlerische Ausstattung von Vaux-le- Vicomte im Spannungsfeld repräsentativer Strategien des neuen Adels im französischen 17. Jahrhundert [en co-tutelle avec Thomas Kirchner, université de Francfort] — 30 juin 2016[13]
  • Agueda Iturbe-Kennedy, Entrer dans la ville. Aux confins des paysages urbain et périurbain dans le royaume de France (1670-1789) [en co-tutelle avec Marc Grignon, université de Laval, Canada] — 9 décembre 2017[14]
  • Cécile Lestienne, Le temple de Comus. Naissance et évolution de la salle à manger dans l’architecture française (XVIIe-XIXe siècles) — 9 décembre 2017[15]
  • Camilla Ceccotti, L'architecture de la Renaissance à Poitiers : la réception du langage architectonique à l’antique dans les édifices résidentiels entre la fin du Quattrocento et le milieu du Cinquecento [en co-tutelle avec Flaminia Bardati, université La Sapienza de Rome] — 28 juin 2018[16]
  • Yvon Plouzennec, La carrière de Claude Jean-Baptiste Jallier de Savault (1739-1806). Architecte du règne de Louis XV à l’Empire — 24 novembre 2018[17]
  • Anaïs Bornet, Le château de Choisy-le-Roi au XVIIIe siècle. Architecture, vie sociale, administration — 8 janvier 2019[18]
  • Adrian Fernandez Almoguera, De l’académie des Beaux Arts aux chantiers de l’Empire : Madrid et la construction d’une nouvelle pensée architecturale pour l’Espagne 1780-1814 — 18 janvier 2020[19]
  • Patrick Bordeaux, De Maillé à Luynes. Genèse et identités d'une ville de Touraine à l'âge moderne – 18 janvier 2020[20]

Notes et référencesModifier

  1. « Fiche d'Alexandre Gady », (Biographie, œuvres...), sur academiedeversailles.com (consulté le )
  2. Alexandre GADY
  3. « Interview d’Alexandre Gady, nouveau président de la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France », sur latribunedelart.com (consulté le )
  4. « «Les éoliennes sont la première menace qui pèse sur les paysages français» », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Nomination ou promotion dans l'Ordre des Arts et des Lettres janvier 2012
  6. Patrice Sawicki, « Palmarès 2006 », sur www.aibl.fr, (consulté le )
  7. « Alexandre Gady reçoit le prix Drouot des amateurs du livre d'art », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Le Prix François-Victor Noury 2016 de l'Institut de France à Alexandre Gady | Centre André Chastel », sur www.centrechastel.paris-sorbonne.fr (consulté le )
  9. « Palmarès 2018 », sur www.aibl.fr, (consulté le )
  10. « Soutenance d'HDR « De l’imaginaire de la nature à la poétique des lieux : histoire holistique des jardins et archéologie de la relation paysagère en Occident » | Centre André Chastel », sur www.centrechastel.paris-sorbonne.fr (consulté le )
  11. « L'architecture à Caen du règne de Charles VIII au début du règne de Louis XIII | Centre André Chastel », sur www.centrechastel.paris-sorbonne.fr (consulté le )
  12. « De la planche à la page. Pierre Bullet et l'architecture en France sous Louis XIV | Centre André Chastel », sur www.centrechastel.paris-sorbonne.fr (consulté le )
  13. « Das Schloss als Zeichen des Aufstiegs. Die künstlerische Ausstattung von Vaux-le- Vicomte im Spannungsfeld repräsentativer Strategien des neuen Adels im französischen 17. Jahrhundert | Centre André Chastel », sur www.centrechastel.paris-sorbonne.fr (consulté le )
  14. « Entrer dans la ville. Aux confins des paysages urbain et périurbain dans le royaume de France (1670-1789) | Centre André Chastel », sur www.centrechastel.paris-sorbonne.fr (consulté le )
  15. « Le temple de Comus. Naissance et évolution de la salle à manger dans l'architecture française (XVIIe - XIXe) | Centre André Chastel », sur www.centrechastel.paris-sorbonne.fr (consulté le )
  16. « L'architecture de la Renaissance à Poitiers : la réception du langage architectonique à l’antique dans les édifices résidentiels entre la fin du Quatrocento et le milieu du Cinquencento | Centre André Chastel », sur www.centrechastel.paris-sorbonne.fr (consulté le )
  17. « La carrière de Claude Jean-Baptiste Jallier de Savault (1739-1806). Architecte du règne de Louis XV à l’Empire | Centre André Chastel », sur www.centrechastel.paris-sorbonne.fr (consulté le )
  18. « Le château de Choisy-le-Roi au XVIIIe siècle. Architecture, vie sociale, administration | Centre André Chastel », sur www.centrechastel.paris-sorbonne.fr (consulté le )
  19. « De l’académie des Beaux Arts aux chantiers de l’Empire : Madrid et la construction d’une nouvelle pensée architecturale pour l’Espagne 1780-1814 | Centre André Chastel », sur www.centrechastel.paris-sorbonne.fr (consulté le )
  20. « De Maillé à Luynes. Genèse et identités d'une ville de Touraine à l'âge moderne | Centre André Chastel », sur www.centrechastel.paris-sorbonne.fr (consulté le )

Liens externesModifier