Alexandre-Jean-Joseph de la Ville de Mirmont

auteur dramatique français
Alexandre-Jean-Joseph de la Ville de Mirmont
Naissance
Versailles
Décès
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Alexandre-Jean-Joseph de la Ville de Mirmont (1783-1845) est un écrivain et auteur dramatique français.

BiographieModifier

Alexandre-Jean-Joseph de la Ville de Mirmont est né le à Versailles.

D'abord employé au ministère des Affaires étrangères, il lut à Bordeaux devant Jean-Baptiste Sylvère Gaye de Martignac et Pierre Lafon, une tragédie en cinq actes qu'il avait composée, Artaxerce, qu'ils firent représenter à Bordeaux, puis à Paris à l'Odéon. La pièce fut appréciée par l'influent critique Julien Louis Geoffroy. En 1816, il est employé au ministère de l'Intérieur, où Joseph-Henri-Joachim Lainé le nomme à l'inspection générale des maisons centrales de détention. Il est nommé secrétaire de la présidence du Conseil des ministres auprès du président du Conseil des ministres Richelieu puis maître des requêtes au Conseil d'État[1].

ThéâtreModifier

  • Œuvres dramatiques de M. de La Ville de Mirmont, 4 vol., Amyot, 1846 — I. Artaxerce, Scipion Émilien, Alexandre et Apelle, Le folliculaire, Charles VI, Une journée d'élection lire en ligne sur Gallica ; II. L'intrigue et l'amour, Le roman, Les intrigants, La favorite lire en ligne sur Gallica ; III. Le vieux mari, L'émeute de village, Le libéré, Le cabinet d'un ministre, ou Le ministre futur lire en ligne sur Gallica ; IV. L'an 1928, Le moyen de parvenir lire en ligne sur Gallica
  • Observations sur les maisons centrales de détention, à l'occasion de l'ouvrage de MM. de Beaumont et de Tocqueville sur les pénitenciers des États-Unis d'Amérique, Impr. de Crapelet, 1833 [lire en ligne]
  • Épître à un électeur, Renard, 1817 lire en ligne sur Gallica

AdaptationModifier


TraductionsModifier

  • (it) Il romanzo, commedia in quattro atti del Signor De La Ville di Mirmont, versione dal francese, Placido Maria Visaj, 1829

BibliographieModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jules Janin, « Nécrologie », Le Journal des Débats, 6 octobre 1845 lire en ligne sur Gallica

Liens externesModifier

  • Giovanna Bellati, « Alexandre de La Ville de Mirmont, entre politique et littérature », Médias 19 [lire en ligne]