Alexander Mitchell Palmer

Personnalité politique américaine

Alexander Mitchell Palmer
Illustration.
Fonctions
50e procureur général des États-Unis
Président Woodrow Wilson
Gouvernement Administration Wilson
Prédécesseur Thomas Watt Gregory
Successeur Harry M. Daugherty
Représentant du 26e district de Pennsylvanie
Prédécesseur Jefferson Davis Brodhead
Successeur Henry Joseph Steele
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance White Haven (Pennsylvanie)
(États-Unis)
Date de décès (à 64 ans)
Lieu de décès Washington (district de Columbia), (États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Swarthmore College
Profession Juriste

Alexander Mitchell Palmer
Procureur général des États-Unis

Alexander Mitchell Palmer, né le à White Haven (Pennsylvanie) et mort le à Washington (district de Columbia), est un homme politique américain.

BiographieModifier

Palmer nait dans une famille quaker de la petite ville de Moosehead en Pennsylvanie. Il est diplômé du Swarthmore College en 1891. Travaillant comme sténographe dans les tribunaux du 43e district judiciaire de Pennsylvanie, il étudie le droit au Lafayette College (Easton) et à l'université George Washington, et auprès de l'avocat John Brutzman Storm (en)[1].

Admis au barreau en 1893, il s’installe à Stroudsburg, en association avec John Brutzman Storm[2].

Outre ses activités d'avocat, Palmer siège au directoire de la Scranton Trust Company, la Stroudsburg National Bank, de l'International Boiler Company, de la Citizens' Gas Company, et de la Stroudsburg Water Company.

Membre du Parti démocrate, Alexander Mitchell Palmer est représentant de la Pennsylvanie entre 1909 et 1915 puis procureur général des États-Unis entre 1919 et 1921 dans l'administration du président Woodrow Wilson. Il dirige également les Palmer Raids entre 1919 et 1921 dirigés contre les grévistes et les militants communistes, période de «  peur des rouges » connue sous le nom de la First Red Scare (en) (première peur des rouges)[3],[4],[5],[6].

Le 2 juin 1919, dans sept villes du Nord-Est des États-Unis, huit bombes de forte puissance ont explosé quasi simultanément (une église catholique de Philadelphie étant la cible de deux bombes). L'un des objectifs était la maison du procureur général Palmer, à Washington. L'explosion tue le poseur de bombe, qui sera la seule victime, et des témoignages confirment qu'il s'agit d'une organisation radicale d'origine italienne dont l'antenne américaine se trouverait à Philadelphie, mais l'affaire n'a jamais été résolue

Notes et référencesModifier

  1. (en) « A. Mitchell Palmer | American politician », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  2. (en-US) « Alexander Mitchell Palmer | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le )
  3. (en-US) « Palmer Raids | International Encyclopedia of the First World War (WW1) », sur encyclopedia.1914-1918-online.net (consulté le )
  4. (en) « Palmer Raids | History, Facts, & Significance », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  5. (en-US) Mark Kessler, « A. Mitchell Palmer », sur www.mtsu.edu (consulté le )
  6. (en-US) History com Editors, « Palmer Raids », sur HISTORY (consulté le )

Au cinémaModifier

Liens externesModifier


Crédit d'auteursModifier