Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alex Thomson (homonymie) et Thomson.
Alex Thomson
Image illustrative de l’article Alex Thomson
Contexte général
Sport Voile
Site officiel www.alexthomsonracing.com
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nationalité Royaume-Uni et pays de Galles
Naissance (45 ans)
Lieu de naissance Bangor

Alex Thomson est un skipper britannique[1], né le à Bangor (Pays de Galles). À bord de son sixième bateau Hugo Boss, il participe à son quatrième Vendée Globe en 2016-2017 où il bat le le record de la distance parcourue en 24 heures (536,8 milles) avant de prendre la deuxième place en 74 jours 19 heures, 35 minutes 15 secondes, arrivant aux Sables d'Olonne 15 h 59 min et 29 s après le vainqueur Armel Le Cléac’h.

Alex Thomson au départ du Vendée Globe 2016-2017.
Alex Thomson au départ du Vendée Globe 2016-2017.
Alex Thomson à l'arrivée du Vendée Globe 2016-2017

PalmarèsModifier

 
Le 60 pieds IMOCA Hugo Boss d'Alex Thomson au départ du Vendée Globe 2004.

1999Modifier

  • Transat Jacques Vabre : 7e avec Josh Hall sur Gartmore
  • Clipper Round The World Race : 1er et devient le plus jeune skipper à gagner un tour du monde

2000Modifier

  • Europe 1 Newman Star : 3e sur Sail That Dream (50 pieds)
  • Round Britain and Ireland Race : 1er sur Sail That Dream (50 pieds)

2003Modifier

2004Modifier

2006Modifier

2008Modifier

2012Modifier

2017Modifier

  • Le , au cours du Vendée Globe, nouveau record du monde de vitesse à la voile des 24 h en monocoque en solitaire : 536,81 milles nautiques à une vitesse moyenne de 22,36 noeuds.[5]
  • 2e du Vendée Globe sur le 60 pieds Hugo Boss. Il avait pris le départ de la course le [6].

2018Modifier

  • Le , nouveau record de distance à la voile en 24 heures en solitaire sur monocoque Hugo Boss avec 539,71 milles nautiques à une vitesse moyenne de 22,49 nœuds[7].
  • Pour sa 1re participation à la 11e édition de la Route du Rhum, son monocoque Hugo Boss percute une falaise au Nord de Grande-Terre, à 75 milles de la ligne d’arrivée ; il est obligé d’utiliser son moteur pour extraire son bateau. Il franchit la ligne d'arrivée 1re position de la catégorie IMOCA mais se voit appliquer 24 h de pénalité. Il est classé 3e, derrière Paul Meilhat et Yann Eliès, arrivé moins d'une journée après.

Mast Walk, Keel Walk, et Sky WalkModifier

Cintré dans des costumes de son parrain, Alex Thomson réalise trois vidéo virales avec son voilier de 60 pieds entre 2012 et 2016. C'est tout d'abord le Keel Walk : son bateau gité à l'extrême, il s'approche de sa quille qui émerge de l'eau, conduit par un pilote de jet-ski. puis il monte dessus et se tient debout[8]. C'est ensuite le Mast Walk : exploitant à nouveau la gite de son IMOCA il marche sur son mat jusqu'au sommet[9]. C'est enfin le sky walk : il se fait tirer par son voilier avec un kitesurf et s'envole, toujours en costume, à des hauteurs étonnantes[10].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « about us », sur alexthomsonracing (consulté le 19 janvier 2017)
  2. Gabart à toute vitesse
  3. « La sécurité avant tout … », Course au Large,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « HUGO BOSS: Lost and Found », Scuttlebutt Sailing News,‎ (lire en ligne)
  5. « Actualités - Alex Thomson bat le record des 24 heures ! - Vendée Globe 2016-2017 », sur vendeeglobe.org, (consulté le 18 janvier 2017)
  6. AlexThomsonRacing, « Vendée Globe Southern Ocean HUGO BOSS -* credit : Marine Nationale / TF1 / Nefertiti Prod », (consulté le 2 décembre 2016)
  7. (en) « 24 Hour Distance », sur www.sailspeedrecords.com (consulté le 10 janvier 2018)
  8. « Alex Thomson attempts the Keel Walk », sur YouTube, (consulté le 20 janvier 2017)
  9. « The Mast Walk by Alex Thomson », sur YouTube, (consulté le 20 janvier 2017)
  10. « The SkyWalk by Alex Thomson », sur YouTube, (consulté le 20 janvier 2017)

Voir aussiModifier

Liens externesModifier