Ouvrir le menu principal

Alex Bogomolov

joueur de tennis américain-russe
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bogomolov.

Alex Bogomolov
Image illustrative de l’article Alex Bogomolov
Carrière professionnelle
2002 – 2014
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Russie Russie (depuis 2012)
Naissance (36 ans)
Moscou
Taille 1,78 m (5 10)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Heath Waters
Gains en tournois 2 054 594 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 33e (31/10/2011)
En double
Titres 1
Finales perdues 1
Meilleur classement 62e (16/04/2012)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/64 1/16 1/16
Double 1/16 1/32 1/16 1/8
Mixte 1/16

Alex Bogomolov Jr, né le à Moscou en URSS, est un joueur américano-russe de tennis, professionnel de 2002 à 2014.

Sommaire

BiographieModifier

Il est né en URSS en 1983 puis a vécu quelque temps au Mexique dans ses plus jeunes années avant de rejoindre la Floride et Miami aux États-Unis en 1992 à 9 ans.

Début décembre 2011, n'ayant jamais été sélectionné par les États-Unis, il décide de défendre les couleurs de la Russie pour la Coupe Davis[1].

PalmarèsModifier

Titre en double messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 18-07-2011   Atlanta Tennis Championships
 Atlanta
ATP 250 531 000 $ Dur (ext.)   Matthew Ebden   Matthias Bachinger
  Frank Moser
3-6, 7-5, [10-8] Parcours

Finale en double messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 13-09-2004   China Open
 Pékin
Int' Series 475 000 $ Dur (ext.)   Justin Gimelstob
  Graydon Oliver
  Taylor Dent 4-6, 6-4, 7-66

Autres résultatsModifier

En juillet 2008, il s'impose aux championnats du monde de tennis « shotgun 21 », dont les règles sont particulières puisque :

  • les hommes et les femmes jouent dans le même tableau ;
  • le service au-dessus de la tête est interdit ;
  • le comptage des points est très différent.

Il bat John Isner en demi-finale et Phillip King en finale, par deux fois sur le score de 21-20[2].

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2001 1er tour (1/64)   D. Nalbandian
2002 1er tour (1/64)   R. Delgado
2003 1er tour (1/64)   A. Martín 1er tour (1/64)   M. Verkerk
2004 1er tour (1/64)   R. Federer 1er tour (1/64)   J. Mónaco 1er tour (1/64)   S. Koubek
2005 1er tour (1/64)   D. Nalbandian
2006 2e tour (1/32)   P.-H. Mathieu
2007
2008
2009
2010
2011 1er tour (1/64)   M. Granollers 3e tour (1/16)   T. Berdych 3e tour (1/16)   J. Isner
2012 2e tour (1/32)   M. Llodra 1er tour (1/64)   A. Clément 1er tour (1/64)   A. Dolgopolov 1er tour (1/64)   A. Murray
2013 1er tour (1/64)   B. Baker 1er tour (1/64)   T. Robredo 2e tour (1/32)   T. Smyczek
2014 1er tour (1/64)   F. Fognini

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2005 1er tour (1/32)
  T. Rettenmaier
  K. Beck
  J. Levinský
2006
2007
2008
2009
2010
2011 2e tour (1/16)
  I. Karlović
  B. Bryan
  M. Bryan
1er tour (1/32)
  M. Ebden
  F. Ferreiro
  R. Machado
2012 2e tour (1/16)
  I. Kunitsyn
  C. Fleming
  R. Hutchins
1er tour (1/32)
  D. Norman
  R. Lindstedt
  H. Tecău
1er tour (1/32)
  D. Sela
  J. I. Chela
  E. Schwank
1/8 de finale
  R. Klaasen
  A.-U.-H. Qureshi
  J.-J. Rojer

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixteModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2003 1er tour (1/16)
  A. Harkleroad
  E. Daniilídou
  C. Haggard

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[3] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[4] Paris
2003 1er tour
  R. Štěpánek
2004 2e tour
  M. Mirnyi
1er tour
  K. Kučera
2e tour
  C. Moyà
1er tour
  L. Hewitt
2005
2006 2e tour
  M. Baghdatís
2007
2008
2009 1er tour
  T. Robredo
2010
2011 1er tour
  R. Berankis
3e tour
  J. Isner
2e tour
  G. Monfils
1/8 de finale
  A. Murray
2e tour
  F. López
2e tour
  J. Tipsarević
2012 1er tour
  S. Stakhovsky
1er tour
  G. Müller
1er tour
  G. Monfils
1er tour
  K. Anderson
1er tour
  V. Troicki
2e tour
  R. Federer
1er tour
  T. Robredo
2013 1/8 de finale
  N. Davydenko
2014 1er tour
  I. Karlović
1er tour
  S. Robert

N.B. : sous le résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Bogomolov avec la Russie, eurosport.fr (consulté le 2 décembre 2011)
  2. Bogomolov wins unisex tennis tourney, www.usatoday.com
  3. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  4. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.

Liens externesModifier