Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marchetti.
Alessandro Marchetti
Description de l'image almarchetti.jpg.
Naissance
Empoli (Italie)
Décès
Pise (Italie)
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Domaines Philosophie, Mathématiques, poésie

Alessandro Marchetti, né le à Empoli et mort le à Pise, est un poète, scientifique et érudit italien.

Sommaire

BiographieModifier

Alessandro Marchetti enseigna la philosophie, puis les mathématiques à l’Université de Pise pendant vingt ans, montrant une grande liberté d’opinion.

Sur le plan scientifique, Marchetti poursuivit les recherches de mécanique de Galilée et on a de lui divers traités scientifiques.

Les œuvres littéraires de Marchetti se composent de Saggio delle rime eroiche, morali e sacre (Florence, 1704, in-4°), réimprimé avec additions sous le titre de Vita e Poesie d’Alessandro Marchetti (Venise, 1755, in-4°). Il a donné en outre d’assez remarquables traductions en vers libres d’Anacréon (Lucques, 1707, in-4°) ; Londres, 1803, in-8°), dont la première édition fut détruite par ordre de l’Inquisition, et de Lucrèce (Londres, 1717, in-8°). Il a laissé quelques œuvres en manuscrit.

Il fut membre de l’Académie de la Crusca. Il fut le maître de la célèbre Maria Borghini.

ŒuvresModifier

  • (it) De resistentia solidorum (1669).
  • (la) Exercitationes mechanicae (1669)
  • (it) Della natura delle comete... (1684)
  • (it) Saggio delle rime eroiche morali, e sacre (1704)
  • (it) Vita, e poesie d’Alessandro Marchetti da Pistoja filosofo, e matematico ... (1755, posthume)

SourcesModifier

  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des littératures, Paris, Hachette, 1876, p. 1272

Liens externesModifier