Aldo Quaglio

joueur français de rugby à XV et à XIII
Aldo Quaglio

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance
à Saverdun (France)
Décès (à 85 ans)
à Saint-Lizier (France)
Taille 1,75 m
Poste Troisième ligne aile, pilier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1947-1948
1949-1954
1954-1959

1960-1963
1963-1965
UA Saverdun
Stade lavelanétien
SC Mazamet

Roanne XIII
AS Carcassonne XIII
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1957-1959
1960-1963
Drapeau : France France
XIII de France
13
17

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Aldo Quaglio, né le à Saverdun dans l'Ariège et mort le [1] à Saint-Lizier dans l’Ariège, est un joueur de rugby à XV et de rugby à XIII français évoluant au poste de pilier.

Aldo Quaglio joua avec le Stade lavelanétien, SC Mazamet et l'Équipe de France de rugby à XV aux postes de troisième ligne ou de pilier, avant d'opter en 1960 pour le rugby à XIII en signant à Roanne XIII.

BiographieModifier

Aldo Quaglio fait carrière dans les deux « codes » de rugby. Après avoir été formé à Saverdun[2], Il entame tout d'abord une carrière dans le rugby à XV avec le Stade lavelanétien (demi-finale du Championnat de France 1952) et le SC Mazamet (finale du Championnat de France 1958)[2], il est parallèlement appelé en Équipe de France de rugby à XV entre 1957 et 1959 prenant part à la Tournée victorieuse de l'équipe de France en 1958[2] et à la victoire au Tournoi des Cinq Nations 1959.

En 1960, il rejoint le rugby à XIII aux côtés de Pierre Lacaze, Jean Barthe et Claude Mantoulan. Jusqu'en 1965, il joue tout d'abord pour Roanne XIII (Champion de France en 1960) et AS Carcassonne XIII[2], ainsi qu'en équipe de France de rugby à XIII disputant la Coupe du monde 1960.

En 2011, il vit en Ariège, son fils jouant au football[2].

Carrière en rugby à XVModifier

ClubModifier

PalmarèsModifier

Équipe de FranceModifier

Carrière en rugby à XIIIModifier

ClubModifier

Équipe de FranceModifier

RéférencesModifier

  1. Lionel Lasserre, « Aldo Quaglio, «pilier du siècle», s'en est allé », sur ladepeche.fr, (consulté le 10 mars 2017).
  2. a b c d et e Aimé Mouret, Le Who's who du rugby à XIII, Toulouse, Éditions de l'Ixcea, , 291 p. (ISBN 978-2-84918-118-8), « Quaglio, Aldo », p. 213
  3. Louis Bonnery, Le rugby à XIII le plus français du monde, Limoux, Cano&Franck, , 489 p. (ASIN B000X3Z932), « Internationaux de 1934 au 31 décembre 1995 », p. 436

Liens externesModifier