Albrecht Ritschl

théologien allemand

Albrecht Ritschl (né à Berlin le à Göttingen) est un théologien protestant qui enseigna dans les universités de Bonn et de Göttingen.

BiographieModifier

Ritschl enseigna d’abord l’histoire ecclésiastique comme privat-docent de 1846 à 1852 avant d'enseigner l'étude du Nouveau Testament à Bonn (1852-1864). De 1864 à sa mort, il occupa la chaire de Théologie dogmatique et d’Histoire du christianisme à Göttingen. En 1874, il prit la tête d'une nouvelle école de pensée (dite des « Ritschlianer »). Elle comptait Wilhelm Herrmann (1846–1922) et Adolf von Harnack (1851–1930) au nombre de ses adeptes. Ritschl et son École marquèrent le développement de la théologie protestante jusqu'au début du XXe siècle.

ŒuvresModifier

  • Die Entstehung der altkatholischen Kirche, 1850
  • Die christliche Lehre von der Rechtfertigung und Versöhnung, 1870–1874
  • Geschichte des Pietismus, 1880–1886
  • Unterricht in der christlichen Religion, 1875
  • Theologie und Metaphysik. Zur Verständigung und Abwehr, (réimpr.) Schutterwald/Baden 2008, (ISBN 978-3-928640-86-2)
  • Über das Gewissen. Ein Vortrag, 1876, (réimpr.) Schutterwald/Baden 2008, (ISBN 978-3-928640-87-9)

BibliographieModifier

  • (de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Albrecht Ritschl (Theologe) » (voir la liste des auteurs).
  • (de) O. Ritschl, Ritschl, Albrecht, vol. 29 : Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), Leipzig, Duncker & Humblot, (lire en ligne), p. 759–767.
  • (de) Friedrich Wilhelm Graf, Ritschl, Albrecht, vol. 21 : Neue Deutsche Biographie (NDB), Berlin, Duncker & Humblot, (lire en ligne), p. 649 et suiv.
  • (de) Klaus Kienzler, Albrecht Ritschl (Theologe), vol. 8 : Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon (BBKL), Herzberg, (ISBN 3-88309-053-0, lire en ligne), p. 396–401
  • André Jundt, Le rôle de la métaphysique et de l'histoire dans la dogmatique protestante moderne. Essai sur les principes de l'École de Ritschl, 1920 Paris, Fischbacher, 150p. Une critique de cet ouvrage par Eugène Ménégoz est consultable In: Revue d'histoire et de philosophie religieuses, 1e année n°1, Janvier-février 1921. pp. 87-90. www.persee.fr/doc/rhpr_0035-2403_1921_num_1_1_2317_t1_0087_0000_3

Lien externeModifier