Ouvrir le menu principal

Albina Akhatova

biathlète russe
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Akhatova.

Albina Akhatova
Image illustrative de l’article Albina Akhatova
Albina Akhatova en 2008 à Östersund.
Contexte général
Sport Biathlon
Période active 1993-2010
Site officiel akhatova.ru
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Russie Russe
Nationalité Union des républiques socialistes soviétiques et Russie
Naissance (43 ans)
Lieu de naissance Nikolsk (Drapeau de l'URSS Union soviétique)
Taille 1,60 m
Poids de forme 55 kg
Club Rosneft Sportclub
SKA Labytnangi
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 1 3
Championnats du monde 4 4 2
Coupe du monde (globes) 1
Coupe du monde (épreuves indiv.) 2 8 10

Albina Khamitovna Akhatova (en russe : Альбина Хамитовна Ахатова), née le à Nikolsk, est une biathlète russe. Bien que possédant un grand palmarès (5 médailles olympiques dont un titre et 10 médailles mondiales dont quatre titres), elle est suspendue deux ans en 2008 pour dopage en compagnie de ses compatriotes Ekaterina Iourieva et Dmitri Iarochenko. Alors qu'elle avait établi un programme pour un retour à la compétition en 2010, elle annonce finalement sa retraite sportive début [1].

BiographieModifier

Débuts et premiers podiumsModifier

Son père Khamit est son premier mentor lorsqu'elle commence le ski de fond en 1985. Elle passe au biathlon en 1993 et commence à gagner des médailles internationales dans les diverses compétitions de jeunes[2]. Lors de la saison 1997-1998, après deux courses disputées à ce niveau en 1996, elle effectue sa première saison complète dans la Coupe du monde, où elle monte sur ses premiers podiums en relais, incluant deux victoires à Ruhpolding et Antholz, où elle se classe notamment quatrième de l'individuel. Elle reçoit aussi sa première sélection olympique pour les Jeux de Nagano, remportant la médaille d'argent au relais avec Olga Melnik, Galina Koukleva et Olga Romasko. Elle est y aussi septième de l'individuel. Plus tard dans l'hiver, elle devient championne du monde dans la course par équipes. En 1998-1999, elle confirme ces résultats et monte sur son premier podium individuel à Osrblie. Aux Championnats du monde, elle obtient la médaille d'argent au relais, puis la médaille de bronze à l'individuel. En 2000, elle remporte le titre mondial du relais avec Olga Pyleva, Galina Koukleva et Svetlana Chernousova. Après des résultats irréguliers cet hiver (1 podium tout de même), elle doit interrompre la compétition l'hiver suivante au mois de janvier. Elle revient dans le circuit mondial en fin d'année 2001 à temps pour les Jeux olympiques de Salt Lake City, où elle est dixième de l'individuel et médaillée de bronze sur le relais.

2003 : deuxième de la Coupe du mondeModifier

La saison 2002-2003 est la plus prolifique en termes de podiums pour Akhatova, puisqu'elle remporte sa première course en Coupe du monde à l'occasion de la mass start d'Antholz, puis ajoute deux podiums à son palmarès avant les Championnats du monde à Khanty-Mansiysk en Russie, où elle remporte le titre mondial du relais, puis le dernier jour le titre sur la mass start. Elle est la dauphine de Martina Glagow au classement général de la Coupe du monde.

2004-2006 : nouvelles médaillesModifier

Aux Mondiaux 2004, elle prend la médaille d'argent sur l'individuel, son seul podium de l'hiver et également sur le relais. La saison 2004-2005 est similaire à la précédente, mais sans récompense aux Championnats du monde. En 2006, elle dispute les troisièmes et derniers Jeux olympiques de sa carrière à Turin. Juste avant, en préparation, elle aligne trois podiums individuels de suite à Ruhpolding et Antholz. Lors des Jeux, elle est d'abord quatrième du sprint, puis remporte la médaille de bronze sur la poursuite et l'individuel, où elle bénéficie de la disqualification d'Olga Pyleva[3]. Finalement, elle devient championne olympique avec le relais avec Anna Bogali-Titovets, Svetlana Ishmouratova et Olga Zaïtseva.

Fin de carrière et affaire de dopageModifier

En , elle donne naissance à son fils[4] et de ce fait est inactive en Coupe du monde cet hiver. Elle fait son retour à la compétition au cours de la saison 2007-2008, avec succès remportant la médaille d'argent du sprint et de bronze de la poursuite (gagnés par Andrea Henkel) aux Championnats du monde à Östersund.

En , elle et ses compatriotes Iourieva et Iaroshenko sont contrôlés positifs à l'EPO et sont suspendus deux ans après appel, ne pouvant prendre part aux Jeux olympiques d'hiver de 2010 et de 2014[5].

Après sa carrière sportiveModifier

Elle entraîne ensuite le biathlète Maksim Maksimov, avec qui elle se marie[6]. À partir de 2013, elle fabrique et dessine la crosse de la carabine de plusieurs biathlètes russes[7].

PalmarèsModifier

Jeux olympiques d'hiverModifier

Résultats d'Albina Akhatova aux Jeux olympiques d'hiver
Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte
JO 1998
  Nagano
7e 13e        
JO 2002
  Salt Lake City
10e      
JO 2006
  Turin
  4e   9e    

Légende :

  •   : première place, médaille d'or
  •   : deuxième place, médaille d'argent
  •   : troisième place, médaille de bronze
  • — : pas de participation à l'épreuve
  •   : épreuve inexistante lors de cette édition.

Championnats du mondeModifier

Épreuve / Édition individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte Course par équipes
Mondiaux 1998
  Pokljuka
  Hochfilzen
    14e        
Mondiaux 1999
  Kontiolahti
  Oslo
  4e 4e 18e      
Mondiaux 2000
  Oslo
  Lahti
23e 15e 13e      
Mondiaux 2003
  Khanty-Mansiysk
5e 23e 7e        
Mondiaux 2004
  Oberhof
  12e      
Mondiaux 2005
  Hochfilzen
  Khanty-Mansiysk
19e  
Mondiaux 2008
  Östersund
    10e 4e  

Légende :
  : première place, médaille d'or
  : deuxième place, médaille d'argent
  : troisième place, médaille de bronze
  : épreuve inexistante à cette date
— : pas de participation à cette épreuve

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 2e en 2003.
  • 1 petit globe de cristal : vainqueur du départ en masse en 2003.
  • 20 podiums individuels : 2 victoires, 8 deuxièmes places et 10 troisièmes places.
  • 28 podiums en relais : 12 victoires, 11 deuxièmes places et 5 troisièmes places.

Palmarès comprenant les podiums obtenus aux Championnats du monde et aux Jeux olympiques.

Détail des victoires individuellesModifier

Édition / Épreuve Sprint Poursuite Individuel Mass start (départ en masse) Total
2002-2003   Antholz-Anterselva
  Khanty-Mansiysk (Ch. du monde)
2

Classements annuelsModifier

Année Classement général final
1998 8e
1999 9e
2000 19e
2001 36e
2002 17e
2003 2e
2004 15e
2005 16e
2006 17e
2008 22e

Championnats d'EuropeModifier

  •   Médaille d'or du relais en 1997.
  •   Médaille d'argent de l'individuel en 1997.

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :