Ouvrir le menu principal

Alberto Tarantini

footballeur argentin

Alberto Tarantini
Image illustrative de l’article Alberto Tarantini
Alberto Tarantini en 1982
Biographie
Nom Alberto César Tarantini
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance (64 ans)
Lieu Ezeiza (Argentine)
Taille 1,79 m (5 10)
Poste Arrière gauche
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1973-1977 Drapeau : Argentine CA Boca Juniors
1978-1979 Drapeau : Angleterre Birmingham City
1979 Drapeau : Argentine CA Talleres
1980-1983 Drapeau : Argentine CA River Plate
1983-1984 Drapeau : France SC Bastia
1984-1988 Drapeau : France Toulouse FC
1988-1990 Drapeau : Suisse Urania Genève
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1974-1982 Drapeau : Argentine Argentine 60 (1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Alberto Cesar Tarantini, né le à Ezeiza, est un joueur de football international argentin qui évoluait la plupart du temps au poste d'arrière gauche avant de finir sa carrière en défense centrale.

BiographieModifier

Au début de sa carrière avec les jeunes de Boca Juniors, il est surnommé conejo (le lapin).

Tarantini est choisi par César Luis Menotti pour faire partie de l'équipe d'Argentine des moins de 23 ans qui remporte le Tournoi de Toulon en 1975.

Peu après, il devient l'arrière gauche titulaire de l'équipe d'Argentine. En 1978, il est le plus jeune joueur de l'équipe qui dispute et remporte le Mundial 1978 organisée à domicile. Il inscrit même un but lors du match gagné 6-0 contre le Pérou.

Après la Coupe du monde, il est transféré en Angleterre à Birmingham City pour un montant de 295 000 £. Mais cette expérience ne s'avère guère concluante.

Dès l'année suivante, il rentre en Argentine pour évoluer à Talleres de Córdoba puis River Plate où il se reconvertit avec succès au poste d'arrière central.

Il termine sa carrière en Europe au Sporting Club de Bastia, à Toulouse et enfin à UGS[1], où il met un terme à sa carrière en 1990[2]. En 2017, à l'occasion des 80 ans du Toulouse Football Club, il est élu dans l'équipe de légende toulousaine sur le site internet du club[3].

Tarantini arrête sa carrière internationale avec l'équipe d'Argentine à l'issue de la Coupe du monde 1982.

ClubsModifier

Clubs successifs
Saison Club
1973-1977   Boca Juniors
1978-1979   Birmingham City
1979   Talleres de Córdoba
1980-1983   Club Atlético River Plate
1983-1984   SC Bastia
1984-1988   Toulouse Football Club
1988-1990   UGS

TitresModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Un champion du monde à UGS! », Journal de Genève,‎ , p. 28 (lire en ligne)
  2. SI, « Ligue nationale B, clubs romands », L’Express,‎ , p. 27 (lire en ligne)
  3. « 80 ans du TFC : Découvrez le 11 de légende du club », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi,

Liens externesModifier